J’ai traité la posture anti-scientifique de Jean-Dominique Michel dans un numéro de Tronche de Fake où j’ai montré qu’il baratinait sur ses diplômes, ses accomplissements, et offrait un CV vide de toute activité scientifique, en parfait décalage avec ses prétentions, tandis qu’on trouvait trace d’un parcours mâtiné de chamanisme et de croyances. C’était l’étape 1.

Etape 1 : Imposture

Autres sources :

•             – https://www.heidi.news/sante/que-penser-des-interventions-de-jean-dominique-michel-sur-l-epidemie

•             – https://www.lexpress.fr/actualite/sciences/covid-19-jean-dominique-michel-un-expert-autoproclame-en-guerre-contre-la-science_2128608.html

•             – https://www.rtbf.be/info/societe/detail_jean-dominique-michel-anthropologue-de-la-sante-utilise-une-rhetorique-nauseabonde-aux-grandes-conferences-de-liege?id=10598692

•             https://danielmusy.net/2020/05/01/monsieur-jean-dominique-michel-est-il-un-anthropologue-des-sciences-ou-un-simple-blogueur/?fbclid=IwAR0iALlUMeKIlFUuJBFQhlFsIU1Pfr6coKQZeW9EIQPrxmzDLIWD1cFyh08

Etape 2 : Conspirationnisme

En janvier 2021, Jean-Dominique Michel franchit un nouveau cap en se faisant le défenseur des conspirationnistes. Et en effet, on peut le comprendre, puisqu’il a sa place parmi eux. Dans une vidéo YouTube intitulée “sous le feu”, JDM se victimise. Je ne mets pas le lien vers la vidéo puisqu’il est impossible d’y laisser ou d’y lire des commentaires (indice d’un problème potentiel avec le message ou le messager). Mais vous la trouverez facilement.

  • D’abord il égrène des vérités personnelles qu’il répète depuis longtemps. Il vante le modèle suédois alors même que la Suède est pointée du doigt pour avoir très mal géré la crise.
  • Il fustige les test PCR alors que c’est LE critère choisi par Raoult & Co pour évaluer leur traitement (à la place de la mortalité … où l’effet est nul.)
  • Il parle de thérapie génique pour le vaccin à ARN « qui n’est même pas un vaccin » il parle d’énorme danger : cela ne repose sur rien. On est dans du négationnisme scientifique.

JDM dresse une caricature avec d’un côté les naïfs qui « gobent benoitement ce que les autorités disent » et en face les gens qui « se renseignent auprès des meilleurs spécialistes et émettent des critiques », alors qu’il est le premier à estimer (avec raison) qu’on a tort de caricaturer entre d’un côté les gens intelligents et de l’autre les conspirationnistes. La subtilité, c’est quand ça l’arrange.

JDM adoube Raoult et Perrone « meilleurs spécialistes des maladies infectieuses de France »… Et la messe est censée être dite, ils sont censés avoir raison en vertu de ce statut, aucun autre argument n’est apporté.

Il cite tous les médecins conspirationnistes qui ont envahi les médias, estime que Pierre Barnérias (réalisateur de Hold Up) est « extrêmement compétent et consciencieux ». Quand il affirme : « Hold Up est un film honnête qui ne cherche pas à imposer des convictions à qui que ce soit », on reconnait une rhétorique 100% identique à celle des archéomanes et autres propagateurs de pseudo-sciences quand ils sont confrontés à des critiques sérieuses. Or, quand on traite un sujet comme une pandémie en donnant la parole à des gens qu’on présente comme les meilleurs experts, il faudrait éviter de laisser entendre qu’on ne cherche pas à convaincre l’auditoire. C’est absurde et cela insulte l’intelligence même des moins dotés d’entre nous.

« Nous sommes les meilleurs dans nos domaines respectifs »

JDM affirme avoir été invité dans 15 universités à présenter ses « travaux et les résultats de [ses] recherches. » J’ai épluché le CV de Jean-Dominique Michel (voir cet article). Il est vide de toute expertise en santé publique, de toute publication de « recherches ». Il parle également de plus de 30 articles. Il n’en donne pas les références. Curieux !

« Cherchez un anthropologue plus capé que moi dans son domaine d’expertise c’est quand même un petit peu difficile »

Il la joue au culot. Certains osent tout. Il compte sur le fait que les gens n’iront pas vérifier (D’une certaine manière, il a raison : la plupart ne le feront pas). Et il empêche qu’on puisse le dire à ses spectateurs en fermant la section commentaire : aucun moyen de demander des sources, de prononcer une critique.

JDM justifie sa qualité d’anthropologue de « renommée mondiale » en citant… des journaux mainstream (Le Figaro, Le Monde, etc.) qu’il accuse constamment par ailleurs d’êtres incompétents et corrompus. J’ai un scoop : je suis en partie d’accord avec JDM, les journaux sont bien souvent incompétents dans la détection des charlatans !

À mon égard, JDM annonce que je n’ai jamais publié dans les domaines où je me prétends compétent, ce qui est faux puisqu’en ma qualité de vulgarisateur je ne me suis jamais prétendu expert des domaines dont je parle. Je le répète même souvent. En comparaison JDM prétend être le meilleur de son domaine. Il me présente comme « un botaniste qui étudie les champignons » ; ce qui est encore raté, alors que l’approximation était aisément évitable en consultant mon CV disponible en ligne. Notez que j’ai publié des travaux scientifiques et que j’ai un doctorat, choses que je ne mets jamais en avant dans mon travail. Rien de tout ça chez JDM.

Jean-Dominique Michel termine sur des accusations de corruption d’un certain nombre de gens, affirment qu’on aurait dit (Qui ça ? Où ça ?) que « l’hydroxycholoroquine va tuer 10% des gens » ; redit que le vaccin ARN est une « thérapie génique hyper dangereuse ». Puis il se plaint qu’on détruise les commerces de proximité (Et j’admets que de nombreux travailleurs se retrouvent dans des situations terribles dans le contexte imposé par les mesures sanitaires… mais quel rapport avec son « expertise » d’anthropologue de la santé ?) et suggère, en bon prétériteur, que cela pourrait faire partie d’un plan, mais qu’il ne peut l’affirmer.

L’homme est malhonnête dans ses propos, incompétent dans ses jugements, marginal dans sa discipline, trompeur dans sa rhétorique : nous avons affaire à un conspirationniste dont la parole, vecteur de confusion, peut causer des dégâts terribles en période de crise sanitaire.

« À un moment donné il va falloir mettre un coup d‘arrêt à ce délire (…) il va falloir que le mensonge cesse. » Là encore, j’approuve Jean-Dominique Michel.

Après cet épisode conspirationniste, vient le temps de la radicalisation.

Etape 3. Radicalisation

Selon le message personnel d’un contact en Suisse, le travail critique sur le discours et le CV de ce monsieur a porté ses fruits :

« Je pense sincèrement que ton article a eu un effet très positif ! Il me semble qu’il a été plutôt bien référencé sur Google et qu’il a bénéficié d’un bon partage par chez nous. Cet article et quelques autres ont véritablement contribué à éloigner JD Michel des médias : l’homme n’a plus été invité sur aucun grand plateau et à ma connaissance, pas non plus sur des petits. J’ai cherché régulièrement les actualités le concernant et ses interventions sont limitées à son propre blog et, parfois, à une intervention dans une petite radio cantonale. Encore bravo et merci pour votre travail à toute l’équipe ! »

Cette perte de voilure médiatique s’est accompagnée d’un rapprochement de la sphère « alternative » des anti-masques, antivax et conspirationnistes (Silvano Trotta, Ema Krusi, Hold Up, Salim Laïbi, etc).

Jean-Dominique Michel vit en Suisse où une votation est prévue sur la gestion de la crise covid19. Il participe à des manifestations au côté de complotistes notoire. La dernière en date, le 13 avril 2021, a rassemblé 200 personnes qui ont progressivement ôté leur masque malgré les règles sanitaires imposées pour autoriser le rassemblement. Chloé Frammery, s’est d’ailleurs déclarée heureuse de « vous voir avec moins de masques ». Astrid Stuckelberger a affirmé que les tests à écouvillons servent « à nous introduire des nanoparticules dans le nez ». Jean-Dominique Michel, quant à lui, juge que l’obligation de porter un masque est illégale, illégitime et immorale », il parle de « haute trahison » des pouvoir publics : « les pétitions n’ont servi à rien, les interpellations n’ont servi à rien ; je pense vraiment à ce stade que seule la violence pourra faire reculer ! » Pour nuancer, il ajoute tout de suite « le référendum contre la loi Covid est notre dernière chance ».

La vidéo des prises de parole est disponible ici, sur Odysee. Mais il s’agit d’un montage d’où est absente la suite des propos de Jean-Dominique Michel qui sont rapportés par le journal 20 minutes : «S’il faut prendre les armes, je le ferai» (La foule qui l’écoute de répondre “moi aussi !”).

L’excitation des élans de révolte armée contre “les actes génocidaires” des gouvernants se retrouve sous la plume de Jean-Dominique Michel sur les réseaux sociaux.

Sur le mur Facebook de JDM

Etape 4. Plus de radicalisation (what else ?)

Jean-Dominique Michel est un producteur et un diffuseur de Fake news. L’AFP le reconnait désormais comme tel, et la réaction de l’intéressé consiste à vitupérer contre ceux qui osent contredire son scénario.

« Quelqu’un qui aujourd’hui est pour le passeport vaccinal aurait été pour le port de l’étoile jaune en 1937 »

Dit-il dans une “conférence secrète” sur le chaîne de la conspirationniste suisse Ema Krusi

J’ai peu d’espoir de voir ce personnage renoncer à l’escalade d’engagement qui le conduit à tenir des propos de plus en plus extrêmes, à justifier des comparaisons indignes. La surenchère de la rhétorique conspirationniste qui consiste à nier, coûte que coûte, la gravité de la pandémie pour refuser toutes les mesures prises par les autorités, quitte à provoquer la fuite en avant d’une contestation que rien ne raisonne, reçoit pour récompense l’adhésion d’une frange radicalisée (ou en cours de radicalisation) qui fait de Jean-Dominique Michel l’un de ses héros. J’ignore si l’on peut revenir d‘un tel voyage vers la pensée extrême.

À tout le moins j’espère que l’on peut revenir du voyage qui consiste à se fier à un tel personnage.

Acermendax

0 réponses

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.