L’année 2019 s’achève. Et comme pour l’an passé, je veux dresser un petit bilan pour garder quelques traces des moments forts, et pour rendre compte de mon activité à tous ceux qui ont donné de l’argent (vous êtes plus de 500) et des coups de main ou des encouragements (vous êtes innombrables) au fil de ces 12 derniers mois.

L’année a commencé avec la publication de « Quand est-ce qu’on biaise ? » aux éditions Humensciences. J’espère que vous avez été nombreux à le lire, à le trouver utile, à l’offrir autour de vous. J’ai quant à moi pris beaucoup de plaisir à visiter quelques grandes librairies un peu partout en France pour échanger avec vous autour du livre, de la Zet et de la TeB.

Le jour de la sortie de ce livre, j’étais en Bretagne pour interviewer un héros de la pensée critique, le Dr Edzard Ernst, l’un des plus grands spécialistes au monde des médecines non conventionnelles, auteur de nombreuses études et de plusieurs livres sur le sujet.

En février 2019 je suis passé sur Direct 8 et j’ai déjà dit ce que j’avais à en dire ici : « Mendax chez “Balance ton Post”. QUOI ? – Vlog ». À cette occasion, j’ai croisé Bruno Charvet, un médium qui fait l’actualité Sceptique depuis quelques jours puisqu’on a démontré qu’il baratinait grâce à une personne qui a participé à son émission pour tester s’il faisait bien ce qu’il prétend faire. Sachez que je suis de près le travail de Clément Freze sur le sujet et qu’on vous concocte un petit quelque chose pour janvier 2020.

Comme l’an dernier, j’ai parcouru pas mal de villes pour présenter des conférences devant un public toujours plus nombreux et grâce aux efforts des organisateurs qui débordent d’idées, d’énergie et d’initiative, que ce soit à Nice, Dijon, Mulhouse, Poitiers, Namur, Paris, Montbrison, Strasbourg, Fleurance, Créteil, Villeurbanne, Saint-Tropez ou Marseille. J’ai participé aux salons du livre de Besançon, de Quiberon et de Saint-Etienne. J’ai particulièrement adoré mon passage à Nantes pour les Utopiales et leur offre de conférences toutes plus passionnantes les unes que les autres.

Avec l’ASTEC en 2019, j’ai donné des formations sur l’esprit critique à divers publics, dans des collectivités locales, la Préfecture de Nancy, des Universités (Metz, Cergy, Strasbourg…) ou au CNRS, mais également (et ça c’est nouveau) dans des entreprises où les outils de la pensée critique ont finalement des choses à apporter sur la manière dont on réfléchit à des projets. Cette activité de formation est pour l’association une source de revenus qui permet d’assurer un salaire pour le seul employé : moi.

Avec Vled et Loki, nous avons tourné 3 vidéos pour le programme RaccourSci en collaboration avec l’ACFAS, une association de promotion des sciences au Canada. Et nous avons même fait une visioconférence avec Montreal pour parler de vulgarisation des sciences avec des étudiants qui désirent en faire leur métier. Un autre jour, j’ai pu discuter avec des collégiens de Belle-Île-en-Mer, c’est moins loin que le Québec, mais là j’y suis allé en vrai.

Pour les 80 ans du CNRS et les 50 ans du four solaire d’Odeillo je me suis rendu loin dans le Sud, où j’ai pu passer quelques jours à la montagne, animer une table ronde sur le thème de l’énergie, mais aussi croiser une dame en guerre contre les ondes électromagnétiques et bien décidée à imposer son point de vue (Episode qui relève à la fois de l’exercice d’analyse d’un discours faux, biaisé et trompeur et de la pure perte de temps compte tenu des attaques auxquelles s’est livré la dame pour faire disparaître ce travail). Et encore une fois j’ai pu profiter de la gentillesse de ceux qui m’invitaient.

En 2019 on m’a proposé de participer à un TEDx et j’ai accepté à la condition de pouvoir critiquer les TEDx, ce qui a ravi les organisateurs de TEDx Beauvoisine (à Rouen) ! Puis j’ai enchaîné avec le TEDx Toulouse qui se déroulait dans une salle de 800 places pleine à craquer : un joli moment.

En 2019 on a vu se prolonger la crise de l’homéopathie initiée en mars 2018 avec la tribune dans le Figaro. J’ai consacré beaucoup de temps à la question, j’ai sorti une série de vidéos (presque achevée) et un livre aux Editions Matériologiques « Connaissez-vous l’Homéopathie ? »… J’ai également une conférence sur le sujet, et en fonction du public, elle peut déboucher sur des discussions relativement corsées.

En 2019, il y a eu quelques Entretiens Sceptiques, un format vidéo où il est question de confronter une position au questionnement sceptique. L’exercice est périlleux, car il ne doit pas se transformer en débat ou en dispute, mais offrir malgré tout une résistance aux affirmations dont on peut estimer qu’il faudrait en douter. Initialement ce format était appelé Entretien Epistémique, mais très vite j’ai dû me rendre à l’évidence : le format vidéo (en tout cas sur la TeB) n’offre pas les conditions nécessaires au déroulement d’un véritable entretien épistémique : la présence d’un public, d’un enjeu social à la fois pour mon contradicteur et pour moi, biaise forcément l’entreprise. Le participant n’est pas dans une position où il peut aisément abandonner ses mauvais arguments, encore moins ses croyances (idem pour moi). Le nouveau nom décrit mieux la démarche : une invitation au doute face à des invités qui estiment être légitimes à affirmer des choses.

En 2019 on a fait 13 Tronche en Live avec 17 invités, la plupart chercheurs ou médecins, sur des sujets allant de l’Intelligence artificielle à la maladie de Lyme en passant par la sociologie et la philosophie. Je continue d’être très fier de ce format qui est rendu possible par l’implication de toute une équipe autour de moi, et le soutien, notamment, de la ville de Nancy qui nous donne accès à de très belles salles pour recevoir le public ; je pense que vous devriez vraiment essayer de nous rejoindre sur place si vous le pouvez, c’est mieux en vrai ! Souvenir particulier pour l’émission sur le climat tournée à Lyon par une chaleur de 36°C !

En 2019, je suis allé au congrès “Bible et Science” de Mulhouse, avec deux consœurs de l’ASTEC, nous avons pris des images de deux jours de conférences assez surréalistes ; l’idée centrale de ces gens est que la Terre a moins de 10.000 ans, et que la science leur donne raison. Un gros travail de dérushage est nécessaire, il n’a pas pu avoir lieu à ce jour, mais je crois pouvoir vous promettre quelques moments frappants quand on pourra mettre ça en ligne.

En 2019 j’ai créé un nouveau format en collaboration avec la radio RCN : le Bénéfice du Doute, dédiée à douter de plein de choses. Nous avons abordé l’intelligence des plantes, le mentalisme, le contrôle d’internet, le paranormal ou les liens entre vaccins et sclérose en plaques. 11 Numéros ont été enregistrés dans les conditions du direct. Aucun budget n’est alloué à ce format qui n’existe que parce que le contexte le permet.

En 2019 j’ai sorti « L’Evolution : Ca marche ! » aux éditions du Seuil. Un peu la suite de L’ironie de l’évolution , ce livre présente les arguments créationnistes, les pires comme les meilleurs, et la manière dont on peut leur répondre (donc oui, ça fait 3 livres en 2019…).

En 2019 la Tronche en Biais a eu 5 ans, j’ai reçu chez moi le « trophée » Youtube des 100k abonnés, vous avez passé 170 ans devant la chaîne (plus de 410 ans depuis nos débuts). L’équipe de la TeB et de l’ASTEC s’est enrichie de gens motivés qui m’accompagnent et me conseillent. On a même sorti une chanson que j’ai écrite (et on en prépare d’autres). Coté détente, je me livre désormais, de temps à autres, à des lectures épiques

Désolé, 2019, je n’ai pas réussi à gérer mes mails en temps et en heure, j’ai oublié des rendez-vous, j’ai renoncé à lire beaucoup de commentaires de plus de 20 lignes, je n’ai pas répondu à toutes les sollicitations. Bref, le temps devient une ressource limitée, je ne suis pas suffisamment organisé, et c’est très frustrant compte tenu de tous les sujets que l’on voudrait traiter et que vous nous suggérez régulièrement.

J’ai à peine vu passer 2019, tant j’ai vécu de moments intéressants, et c’est grâce au public qui répond présent, partage le travail que nous mettons en ligne avec mes amis de l’ASTEC, fait connaître nos formations, nos vidéos et mes livres.

2020 s’annonce au moins aussi bien. Avec des conférences qui se programment, avec deux livres dans l’année, des Tronche en Live qui abordent des sujets passionnants, avec j’espère très vite la location d’un local pour installer les décors de futurs épisodes scénarisés, etc. Cinq ans après les débuts de la TeB, et sans savoir trop de quoi demain sera fait, je veux redire ma fierté de prendre part à un mouvement de curiosité, d’émancipation, de remise en question constante, et cela même s’il y a quelques jours à peine nous avons publié une vidéo « Y en a marre des zététiciens », car c’est en fait (et ils le savent) une façon de leur dire qu’on les aime trop pour ne pas vouloir qu’ils s’améliorent encore.

Il nous reste à écrire les 5, voire les 50 prochaines années…

Acermendax
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.