J’ai rencontré Annie Lobé, qui se présente comme une journaliste scientifique, au Festival BioZen, un salon tourné vers l’écologie, mais aussi vers les pratiques de soin alternatives, l’ésotérisme et les discours pseudo-scientifiques ou anti-sciences. Mon interlocutrice milite contre le compteur Linky (c’était l’objet de sa conférence au festival) sur la base d’une conviction profonde : les rayonnements électromagnétiques de nos technologies quotidiennes sont dangereuses pour notre santé. Je lui ai demandé de m’expliquer comment elle pouvait être si sûre de cela.

NB : elle milite aussi contre les tablettes, les ampoules basse consommation et de manière générale tout ce qui émet des ondes électromagnétiques. Elle ne milite pas, contre les sources “naturelles” de rayonnement.

Bref, cette conversation improvisée un peu laborieuse a donné lieu à une vidéo que j’ai décidé de retirer de ma chaîne après des menaces d’Annie Lobé. Pas vraiment par peur d’être condamnés à quoi que ce soit, mais pour montrer ce qu’il se passe quand on veut censurer un contenu de ce type sur une chaîne comme la nôtre. Résultat : la vidéo est disponible sur une bonne vingtaine d’autres chaînes et sur PeerTube. Je vous invite d’ailleurs à la consulter ici.

Avant la suppression de la vidéo, j’ai publié un petit vlog pour bien contextualiser la chose et prévenir qu’un Effet Streisand risquait de se produire si Annie Lobé maintenait son exigence de voir la vidéo supprimée. Sans réponse de au part au terme du delai que j’avais annoncé, je l’ai donc supprimée.

Acte suivant.

Annie Lobé m’ envoyé deux courriers de 10 pages : une mise en demeure et un droit de réponse. La loi limite le droit de réponse à 200 lignes, limite qu’elle n’a pas respectée. J’ai néanmoins choisi de lire ce droit de réponse (en échouant à ne pas surjouer la bêtise; j’en suis navré). La vidéo que j’ai publiée après cela a évidemment relancé l’Effet Streisand. Et j’espère que cela pourra rendre service à des gens tentés de menacer des vidéastes critiques envers leurs pratiques afin qu’il s’épargne de la peine et du ridicule. En fin d’article je posterai le scan du courrier reçu comme je m’y suis engagé dans la vidéo.

Si d’aventure Annie Lobé entendait poursuivre ses intimidations ou lancer une action en justice, l’ASTEC vous tiendrait au courant. Toute cette affaire est à la fois pathétique (et j’aimerais comme vous pouvoir passer mon temps à travailler sur des choses plus sérieuses) et édifiante, et j’ai essayé de la traiter de la manière la plus pédagogique possible. A vous de me dire si c’est une réussite ou un échec.

Courrier reçu

(Pour pouvoir lire ces pages : Clic droit “Ouvrir l’image dans un nouvel onglet”)

Réserves

La vigilance vis-à-vis des appareils qui nous entourent et modifient notre environnement est une BONNE chose. Avoir le souci de la santé de chacun est une exigence, c’est pourquoi le temps, l’énergie, les ressources englouties dans des croisades un peu folles ne reposant sur aucune donnée fiable, ni, surtout aucun raisonnement sérieux et cohérent, représente une menace en nous empêchant de voir, de reconnaître, de comprendre les signes avant-coureur des vrais dangers, des vrais scandales.
Peut-être trouvera-t-on un jour que certaines expositions représentent un danger, et alors il faudra agir. Mais aujourd’hui disposons-nous d’éléments fiables pour étayer une telle inquiétude ? Pas dans le travail d’Annie Lobé en tout cas !

Acermendax
5 réponses
  1. ah
    ah dit :

    Je suis sidéré du temps passé par cette personne à écrire un courrier pour défendre son droit à l’image, là où ce même temps aurait pu être exploité pour se former sur les rayonnements électromagnétiques.

    Quelle peine s’imposerait quelqu’un dont la logique se tient bout-en-bout et dont les propos sont irréprochables à chercher à ne pas être diffusé, aussi décrié soient-ils par un tel ou un autre ? Il me semble, aucune.

    Un cas de charlatanisme tout à fait classique.

    Répondre
  2. Romain
    Romain dit :

    Bonjour,
    Le clic droit “ouvrir dans un nouvel onglet” ne marche pas chez moi: j’ai fait “enregistrer l’image”, et ça marche.

    Répondre
  3. Julien H
    Julien H dit :

    Je suis toujours incroyablement bluffé par le pouvoir de nuisance de ces personnes … Elles sont d’une bêtise infinie sur beaucoup de sujets. Les compteurs linky sont un vrai attrape zozos c’est fou.

    Répondre
  4. Franck
    Franck dit :

    Je tenais à vous informer d’une affaire qui présente des similitudes avec la vôtre :
    Source (1) : http://www.securite-routiere.org/desinformation/AiryRoutierproces/plainteroutier.htm

    D’abord les deux personnages :
    Un journaliste professionnel, Airy Routier, à l’époque rédacteur en chef de la rubrique “enquêtes” du Nouvel Observateur.
    Un (véritable / vérifiable) expert en sécurité routière ( http://www.securite-routiere.org/got/auteur.htm ), le professeur Claude Got.

    L’origine de cette affaire :
    Le livre d’Ary Routier, “La France sans permis”, est publié en 2007.
    Le livre de Claude Got, « la violence routière – des mensonges qui tuent », est publié en 2008.
    Un des chapitres du livre de Claude Got « était consacré à la façon dont Airy Routier […] avait exploité les différentes formes de manipulation de la réalité dans son livre “La France sans permis” ».(1)
    « Airy Routier a estimé qu’il était diffamatoire de le qualifier de menteur et il a porté plainte ».(1) 

    La décision de la 17ème chambre correctionnelle du 16 juin 2009 :
    L’inculpé pouvait affirmer comme il l’a fait
    Que les erreurs factuelles et de raisonnement qu’il dénonçait
    Relevaient d’une volonté délibérée de l’auteur
    De travestir la vérité et de tromper le lecteur. (1)

    Extraits de l’analyse de Claude Got :
    « Il est encore possible d’écrire que celui qui ment est un menteur et celui qui manipule un manipulateur ! ». (1)
    « Il avait entamé un combat personnel dont le caractère désespéré, irrationnel et finalement autodestructeur était évident ». (1)
    « Quand un humain perd les pédales et son aptitude à gérer un problème, il peut être aidé et protégé par son environnement, familial ou professionnel. Ce que j’ai appris entre le début du mois de mars 2007 et juin 2009 est l’ampleur du déficit de cohérence et d’empathie au sein de la rédaction d’un grand magazine comme le Nouvel Observateur ».
    « Les commentaires allaient de la lectrice qui considérait Airy Routier comme “un des meilleurs journalistes du Nouvel Observateur” et qui conclut “Quelle déception ! Quelle décadence” à celui qui assène un “ce fasciste n’a pas sa place au Nouvel Observateur” ».

    Remarques personnelles :
    Je vous conseille de lire la totalité de cette affaire que je trouve instructive.
    Décidément, critiquer n’est pas chose aisée. En plus « d’ausculter les arguments », de « questionner les idées », il faut également faire preuve d’empathie et « respecter les personnes ». Sur ce dernier point, la difficulté s’amplifie, lorsque nous avons en face de nous une personne qui « perd les pédales ».
    Peut-être que lorsque la pratique de la « triade zététique » (https://menace-theoriste.fr/la-triade-zetetique/ ) atteint un certain niveau de qualité, elle fait perdre les pédales à celles et ceux qui s’identifient (trop) à leurs idées, au point d’illustrer ce que Jean-François Revel écrivait dans La connaissance inutile, en 1988 : « un fait n’est ni réel ni irréel : il est désirable ou indésirable » (https://www.franceculture.fr/emissions/les-idees-claires/la-democratie-au-risque-de-la-paranoia )
    « Celles et ceux qui s’identifient (trop) à leurs idées »…c’est peut-être nous !
    Engagé dans une telle histoire, il nous faudrait alors compter sur notre « environnement, familial ou professionnel », pour nous protéger de nos mauvais choix. Il ne resterait qu’un effort à fournir, celui de reconnaître et d’accepter la main tendue par celles et ceux en qui nous avons confiance.

    Répondre
  5. francois
    francois dit :

    Bonjour,

    Que pensez-vous des récentes pétitions de scientifiques contre la 5g?
    Il me semble que meme pour la 3g et 4g il n’y avait pas eu une levée de bouclier aussi forte…..
    Est-ce que la proximité des antennes prévues dans les villes les + peuplées est en cause?

    Merci

    Francois

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.