Les obsessions politiques autour de la zététique

Il fallait bien que les hurlements de certains extrémistes finissent par en exciter d’autres…

Certaines figures un peu connues de la zététique se font pourrir depuis  environ 4 ans, et sont même harcelées par une petite clique d’ultra-gauchistes de salon qui leur reprochent d’être littéralement l’antichambre du fascisme. « La zététique c’est de droite » dit-on sur Twitter. Et le REC, « un rassemblement du RN ». Dans le même temps, des journalistes nous accusent même d’être à la solde des multinationales dans des délires de type complotiste dans les pages du Monde ou de la revue Zilsel. Evidemment, je ne m’attarde pas sur les montagnes d’injures et de menaces venues de la complosphère : cet aspect-là fait en quelque sorte partie du job, malheureusement.

Bon an, mal an, les gens de la zététique gardent le cap. Nous renonçons à discuter avec ces gens fanatisés. Nous continuons de produire aussi bien que possible des contenus de vulgarisation scientifique et de promotion de l’esprit critique, et même à organiser des événements comme la Nuit Zététique et les REC de Toulouse. Travailler nous semble être la meilleure réponse aux accusations éclatées qui cherchent à nous atteindre (et regardez, au lieu d’avancer sur mes projets, je consacre du temps à écrire ce billet. Cela me désole) au prétexte que, essentiellement, nous ne serions pas (ou pas assez, ou pas bien) de gauche.

 

Hier, un article puant la rhétorique zemmourienne publié par le journal Marianne croit pouvoir constater que « le wokisme est dans la place » et que la zététique a été dévoyée hors du rationalisme. La preuve : on valorise la bienveillance. Et nous sommes contre le racisme, en plus !

Extrait de Madame Anne-Sophie Nogaret :

« Malgré le crédit dont elle bénéficie, la très populaire chaîne YouTube « La Tronche en Biais » a pu adopter une position très éloigne de la rationalité qu’il prétend défendre sur els questions de sciences humaines ? »

Cette phrase vient après une relecture déficiente du contenu de notre émission de janvier 2019 sur le racisme avec Evelyne Heyer, commissaire de l’exposition sur le racisme du Musée de l’Homme, autrice de « L’odyssée des gènes ». Dans notre émission, il n’a jamais été dit que « seuls les « racisés » (comprendre les Noirs et les Arabes) sont victimes de discrimination. » précisément parce que le racisme ne se limite pas simplement à de la discrimination (qui peut certes frapper n’importe qui, mais pas avec la même probabilité), chose qui a été expliquée lors de ces deux heures de direct. Il serait souhaitable que la journaliste veuille corriger rapidement cette présentation fausse. Je l’invite à poser des questions quand elle n’est pas sûre d’avoir compris quelque chose, la section commentaire peut servir à ça.

L’article de Mme Nogaret semble me présenter comme l’un des organisateurs des REC dans une phrase au minimum ambigüe qu’il serait appréciable de voir corriger elle aussi, au cas où la suppression pure et simple de ce tissus d’intox ne serait pas possible.

Il est préférable de citer ses sources afin d’être bien compris, alors je dépose ici les captures d’écran de l’article payant écrit par Mme Nogaret. Je les supprimerai si un droit de réponse libre d’accès est accordé à ceux à propos desquels le journal à laissé publier de fausses informations. Parce que, voyez-vous, le mouvement Zet n’a pas « perdu de vue son objet : la recherche de la vérité et non le soin a priori des sensibilités fragiles » (ce qui serait de toute façon un aux dilemme).

 

Après environ 4 ans d’ambiance pourrie par les obsessions politiques de celles et de ceux qui ne font pas de zététique mais voudraient qu’elle s’aligne avec leurs priorités personnelles, je pense que la majorité des Zets aimeraient bien que ces deux grandes familles de toxiques obnubilés par leur grille absolue de détection du mal s’occupent de se renifler le derrière entre eux sans nous mêler à leurs turpitudes.

 

Je mets ci-dessous le lien vers notre émission de janvier 2019. Bien humblement, je conseille à tout le monde de lire plus de science et de dire moins de conneries.

 

Acermendax

 

19 réponses
  1. Patrick BARRIER
    Patrick BARRIER dit :

    Il est une chose de l’esprit que la zététique ne saurait guérir (?!), c’est ce désir obscur de vouloir discuter avec les cons. Comme, à l’évidence, ils représentent une immense partie de la population, moi-même en faisant partie à l’occasion, il me semble inutile, voire stupide, de vouloir leur faire comprendre quoi que ce soit.
    Que cela ne vous empêche pas de distribuer vos savoirs et pensées à ceux que cela intéresse.

    Répondre
  2. Nicolas Cervello.
    Nicolas Cervello. dit :

    Monsieur, vos altercations avec des journalistes « zemmouriens » arrivistes ne vous ôtent pas votre compétence en critique scientifique constructive. Vos récentes attaques contre Guillemant montrent votre compétences en la matière. Sauf que vous énoncez vous même la preuve que vous demandez, je cite: « (…) la charge de la preuve incombe à ceux qui prétendent que la conscience affecte le monde physique (…) à travers l’activité neuromusculaire du corps contrôlé par cette conscience ».
    Nous avons la preuve que la conscience affecte le monde physique.
    L’interaction de la « conscience » avec le « monde physique » a provoqué le réchauffement de la biosphère de 1°Celsius.
    La « conscience » est donc une grandeur physique mesurable.
    Je vous prie de présenter vos excuses au professeur Guillemant.
    Nicolas Cervello, Ingénieur INSA, professeur de technologie.

    Répondre
    • Quentin
      Quentin dit :

      La conscience (humaine?) a rechauffe la biosphere (dans laquelle l Homme est une ultra minorite) de 1K ? D apres qui? Depuis quand? Selon quel procede? Avec quelle energie? Non parce que cela ressemble a un sacre bullshit

      Répondre
    • Jpgilles
      Jpgilles dit :

      En quoi votre titre INSA sert-il votre argumentation ? Vous seriez avisé de le retirer : vous faîtes honte à des générations d’ingénieurs de ces écoles qui restent fidèles à une démarche scientifique et à la production de preuves pour asseoir une assertion…

      Répondre
    • Stéphane V.
      Stéphane V. dit :

      « Nous avons la preuve que la conscience affecte le monde physique. »

      Manifestement vous ne savez pas de quoi vous parlez.

      Répondre
    • Regulus
      Regulus dit :

      Je veux bien connaître votre unité de mesure unifiée pour la conscience. En attendant ce qu’on mesure, ce sont bien des actes et pas des pensées. Les actes ont beau découler des pensées, toutes les pensées ne sont pas traduites en actes, et surtout dans l’état de nos connaissances scientifiques, il n’est pas possible que quelque chose se réalise juste parce qu’on le pense très fort. Ou alors vous allez nous fournir la littérature scientifique en la matière, assortie des vérifications indépendantes, des méta-analyses, et nous montrer le consensus scientifique en la matière.

      Répondre
  3. Herdegris
    Herdegris dit :

    Mais de quelle vidéo elle parle quand elle cite Vled ? J’ai beau chercher je trouve pas de vidéo où il dit quelquechose sur la gaypride ou la non-mixité datant du 30-08-2020

    Répondre
    • Putarque
      Putarque dit :

      La voici : https://youtu.be/5zx6eTgOKg0

      A quoi bon sourcer lorsque l’on est journaliste ?

      Si ta priorité est d’économiser du temps (la vidéo dure tout de même 3 h et 51 min), tout ce qui est rapporté par Marianne (concernant les propos de Vled dans cette vidéo ; j’ignore quel crédit il faut donner aux autres informations du journal) est juste.

      Répondre
    • Plutarque
      Plutarque dit :

      La voici : https://www.youtube.com/watch?v=5zx6eTgOKg0&t=9660s

      A quoi bon sourcer lorsqu’on est journaliste ?

      Si ta priorité est d’économiser du temps (la vidéo dure tout de même 3 h et 51 min), sache que tout ce que dit Anne-Sophie Nogaret à propos de Vled Tapas dans cette vidéo est juste (réunion non-mixes, slogan néoféministe, dictature du prolétariat, Gay Pride). Je ne sais quel crédit donner aux autres informations du journal. La radicalité des positions politiques évoquées peut choquer, donc le mieux reste de regarder l’intégralité de cette vidéo afin de mieux les comprendre. Il semblerait que la journaliste (?) ne cherche pas autre chose que le sensationnalisme en se contentant de faire une liste des chefs d’accusations, probablement afin de ne pas avoir à faire l’effort de développer une critique constructive.

      Répondre
  4. TaoAn
    TaoAn dit :

    on pensera à lui faire des excuses quand il aura fait valider académiquement ses recherches sur la physique quantique théorique et son lien avec la conscience. en attendant lui laisse ses ouvrages esoteriques et son jargon pseudo savant, et on a hâte que quelqu’un relise ces fameuses preuves d’un réchauffement par la conscience et sa causalité

    Répondre
        • MidoriNoK
          MidoriNoK dit :

          Il répond à Nicolas Cervello, plus haut, mais, semble s’être planté en écrivant sur le lieu de la réponse. Le fameux Nicolas y affirmait que la preuve que « la conscience » (quoi que cela puisse vouloir dire dans ce contexte) influe sur la réalité est le réchauffement climatique, causé par notre conscience… Il y ajoute qu’il faudrait présenter ses excuses à un autre gars dont je n’ai pas entendu parler et que Mendax aurait contredit

          Répondre
  5. Mortalo
    Mortalo dit :

    Ouais enfin sauf votre respect, l’article ne parle pas que de ça. Vous avez juste pris un argument qui vous semblait le plus faible et vous vous focalisez dessus. Surtout que pour le coup, la journaliste n’a pas complétement tord : Evelyne Heyer n’était pas du tout compétante pour parler du sujet. Je ne sais pas ce qui vous a poussé à faire venir une biologiste pour parler d’un sujet de sociologie, mais de toute évidence, quand la source que tu cites pour parler d’un racisme structurel en France, c’est Trajectoire et Origines alors que l’étude a été débunkée depuis longtemps ( https://fr.wikipedia.org/wiki/Trajectoires_et_Origines#Pol%C3%A9mique_et_critiques). C’est vous qui êtes en tord, vraiment.

    Et pour le reste, si vous n’en parlez pas, ça signifie que l’article a raison ? Avez-vous supprimé un Tronche en Live avec Peggy Sastre sous la pression des critiques ? Avez-vous organisé au REC des réunions en non-mixité qui exclu les hommes ? Refusez-vous d’apparaître publiquement aux côté d’Astronogeek pour éviter de vous prendre dans la tronche les mêmes critiques de fascisme qu’on lui colle ? Est-ce que Vled a bien tenu les propos que l’article lui fait dire ?
    Peut-être l’avez-vous fait et que vous avez d’excellentes raisons à ça, mais refuser d’y répondre, excusez-moi mais ce n’est pas très courageux.

    Parce que OK, vous accusez le journal Marianne de tenir une « rhétorique zemmourienne puante » (mais avec qui vous acceptez sans problème de travailler quand il s’agit de mettre en valeur votre travail sur Grimault, il n’y a pas de mauvaise publicité comme on dit !), utilisant par ailleurs la même rhétorique que les méta-zets font à votre encontre, mais il serait sans doute plus sage d’argumenter et de démontrer que la journaliste sinon ment, au minimum fait erreur. Sans réutiliser le vocabulaire de vos adversaires, au passage… C’était déjà assez ridicule de vous voir accuser les gens qui refusaient de croire les victimes de MeToo de fascistes, ce qui non seulement n’avait aucun sens, mais en plus était hypocrite dans la mesure où vous n’avez vous même pas été irréprochable sur l’écoute à apporter aux présumées victimes (notamment en ce qui concerne Léo Grasset). On a le droit de ne pas être infaillible, on a le droit de ne pas savoir comment réagir quand un de nos proches est accusé, mais dans ce cas, on évite de prétendre être un parangon de vertu.

    Bref, vous tenez un discours similaire à ceux que vous accablez : vous êtes victimes des journalistes du Monde, complotistes extrémistes, de l’extrême-droite zemourienne et des ultra-gauchistes. Tous vos détracteurs sont de dangereux extrémistes contrairement à vous. Peut-être ici un sophisme du juste milieu que vous n’étiez pourtant pas le dernier à critiquer lorsqu’il s’agissait de déplorer l’élection de Macron ?
    J’aimerais sincèrement savoir quel est la dernière fois que vous avez fait un véritable et sincère mea culpa. A vous entendre, vous avez toujours parfaitement raison et vos détracteurs tapent toujours systématiquement à côté. Un narratif que je trouve assez immature, pardonnez-moi.

    Répondre
  6. jed
    jed dit :

    Thomas, ne vous désolez pas de prendre le temps d’écrire un billet sur votre blog, et fort heureusement, il y a des gens qui vous lisent (Dieu, la contre enquête : un bijou d’intelligence !) et qui apprécient grandement vos prises de position et compatissent au harcèlement dont vous êtes l’objet. D’autre part, vos projets sont bénéfiques à vos contemporains pour leur enseigner la méthodologie d’une bonne hygiène mentale alors continuez longuement et ne changez rien… Merci

    Répondre
  7. Antoine
    Antoine dit :

    Bonjour Monsieur Mandax. C’est juste pour dire que j’aime beaucoup ce que vous faites.
    Voilà, c’est dit 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *