Médoucine et l’exercice illégal de la médecine

De nombreux praticiens en « médecine traditionnelle chinoise » répertoriés sur le site de Médoucine pratiquent l’acupuncture avec des aiguilles. Il s’agit pourtant d’une pratique réservée aux médecins.

Régulièrement, de nombreux acupuncteurs non-médecins se retrouvent devant les tribunaux pour exercice illégal de la médecine puisque l’acupuncture ne peut être pratiquée que par des médecins. Ces praticiens s’exposent à une peine de prison et à de lourdes amendes[i].

Nous avons identifié 26 thérapeutes du réseau Médoucine pratiquant l’acupuncture avec des aiguilles[ii]. Au-delà du fait que les praticiens en « médecine traditionnelle chinoise » ont une vision fantaisiste du fonctionnement du corps humain et de la formation des maladies (ils considèrent par exemple que les maladies sont dues à une altération de la circulation des énergies et de la force vitale), cette situation est scandaleuse pour plusieurs raisons :

  • Pratiquer l’acupuncture sans être médecin est illégal
  • L’acupuncture n’est efficace dans quasiment aucune des indications, en témoigne par exemple un rapport d’expertise collective de l’INSERM[iii]
  • Ces praticiens font de cette pratique illégale un business
  • L’acupuncture est un acte invasif qui comporte des risques : infectieux, lésions sous-cutanées (nerveuses, vasculaires, pneumothorax), retard de prise en charge adaptée
  • Cette récolte montre qu’un grand nombre de praticiens non-habilités pratiquent en toute tranquillité et que les services de l’État ne sont pas assez proactifs dans la lutte contre les charlatans de la santé, malgré un dernier rapport accablant de la DGCCRF paru en décembre 2019[iv]. Les ARS, l’ANSM et la répression des fraudes ne se donnent pour le moment pas assez les moyens pour protéger les consommateurs. À ce propos, Madame la Procureure Aurélie Raynaud déclarait pourtant lors d’un récent procès d’un « acupuncteur » qu’il est « important que les services de l’État se penchent sur les praticiens de médecine non conventionnelle car il y a des risques pour la santé publique »[v].

Nous avons fait le choix de ne pas publier la liste des praticiens du réseau Médoucine exerçant l’acupuncture avec des aiguilles puisque cela n’apporte rien aux lecteurs et que la suite de cette enquête doit être judiciaire et non médiatique. Nous avons transmis tous les éléments aux autorités idoines et nous nous tenons disponibles pour toute autre demande de leurs parts.

Les preuves dont nous disposons mettant en évidence qu’ils utilisent des aiguilles sont, soit :

  • Qu’ils le disent explicitement sur le web
  • Qu’il y a des photos d’eux sur le web en train de piquer des personnes
  • Des témoignages de leurs clients
  • Une réponse à notre mail envoyé en nous faisant passer pour un potentiel client.

 

Parmi les 26 praticiens, ils sont nombreux à porter une blouse blanche, ce qui fait penser à une consultation avec un véritable médecin (la blouse blanche est un symbole d’autorité) et à prétendre agir sur des maladies. L’un d’entre eux appartient à la mouvance Casasnovas. Nous avons également trouvé une « acupunctrice » qui se revendique « ethno-médecin spécialisée en traumatologie sportive et troubles gynécologiques » alors même que le titre de « médecin » est réglementé.  Elle se dit apte à établir des diagnostics alors qu’il s’agit d’un acte réservé aux médecins. Elle facture 55 euros une séance de 15 minutes, soit bien plus cher qu’un médecin, et donne des prescriptions pour traiter le coronavirus.

Nous nous interrogeons sur la responsabilité et complicité de Médoucine dans toute cette affaire dans la mesure où ils mettent en relation des clients avec des personnes ayant une activité illégale, ce dont ils devraient avoir connaissance puisqu’il est, dans la plupart des cas, explicitement dit sur leur propre site internet que leurs praticiens pratiquent l’acupuncture avec aiguilles…

Pour consulter l’ensemble de l’enquête de Mathieu Repiquet :


Vous êtes victime d’un charlatan de la santé ? Voici la conduite à tenir : https://blogs.mediapart.fr/mathieu-repiquet/blog/270921/sante-que-faire-si-je-suis-victime-dun-charlatan-ou-dune-derive-sectaire

Pour toute question ou volonté de partager des données, je suis joignable sur Twitter (@MathieuRepiquet), Facebook (Mathieu Repiquet) ou par mail sécurisé epistemethikos@protonmail.ch

Pour plus d’info : https://menace-theoriste.fr/author/mathieu-repiquet-moracchini/ & https://blogs.mediapart.fr/mathieu-repiquet/blog

Si vous êtes intéressé.e par la thématique des « médecines douces », les livres du Pr. Edzard Ernst sont des références mondiales.


SOURCES

[i] https://www.ouest-france.fr/bretagne/auray-56400/pays-d-auray-l-ex-acupuncteur-condamne-pour-exercice-illegal-de-la-medecine-cc5ce472-d43b-11eb-a9c0-33f1267825df ;

https://www.sudouest.fr/charente-maritime/meschers-sur-gironde/charente-maritime-deux-acupuncteurs-bientot-juges-pour-exercice-illegal-1162965.php ;

https://www.sudouest.fr/charente-maritime/la-rochelle/tribunal-de-la-rochelle-six-acupuncteurs-poursuivis-pour-exercice-illegal-de-la-medecine-2490314.php ; https://www.leparisien.fr/faits-divers/je-nai-pas-lintention-darreter-de-piquer-deux-acupuncteurs-contestent-leur-comparution-devant-la-justice-09-06-2021-YDNVPVSZYZB5ROYWBL36QQ3D3M.php ; https://www.leprogres.fr/faits-divers-justice/2020/10/28/condamne-pour-avoir-pratique-l-acupuncture ; https://actu.fr/normandie/alencon_61001/alencon-lacupuncteur-autoproclame-condamne-exercice-illegal-la-medecine_17844061.html ; https://www.estrepublicain.fr/faits-divers-justice/2021/03/22/le-patron-d-un-institut-de-medecine-chinoise-epingle-par-le-tribunal ; https://www.egora.fr/actus-pro/faits-divers-justice/67033-deux-acupuncteurs-juges-pour-exercice-illegal-de-la-medecine ; https://www.lequotidiendumedecin.fr/liberal/justice/acupuncture-une-femme-non-medecin-condamnee-pour-exercice-illegal-de-la-medecine;

[ii] Il y en a en réalité bien plus car notre enquête n’est pas exhaustive.

[iii] https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/fiche_acupuncture.pdf

[iv] https://www.economie.gouv.fr/dgccrf/medecines-douces-ou-alternatives-des-insuffisances-dans-le-respect-de-la-reglementation

[v] https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/un-berjallien-juge-pour-exercice-illegal-de-la-profession-de-medecin-1594916376

24 réponses
  1. Lullabyofbirdland
    Lullabyofbirdland dit :

    Votre article partiel et partial témoigne surtout d’un biais très commun hélas, M. Repiquet.
    Ce qui est effrayant à mes yeux c’est la manière dont vous présentez les choses (une enquête ?? Vraiment ?!) et votre ignorance totale de cette médecine qui existe depuis 3000 ans et est pratiquée dans les hopitaux en Chine de maniere tout à fait officielle par des medecins universitaires diplômés.
    Je l’ai découverte pour ma part en tant que patiente, ravie et consentante, à 25 ans, lorsque la medecine allopathique a totalement échoué à traiter une crise d’acné formidable et m’a mise en danger en me prescrivant du Roaccutane, un médicament aux effets tératogènes (risque d’enfants mal formés jusqu’à 3 mois après la prise de ce médicament !!!) et dépressifs (au bout de deux semaines j’avais des pensées suicidaires) , et j’ai trouvé l’incurie du médecin généraliste hallucinante : il ne m’avait même pas demandé si javais une contraception ni si je présentais des signes de faiblesse hépatique ! L’acupuncteur indépendant que j’ai consulté alors à Paris a réglé le problème en deux séances et une pharmacopée. Je l’ai ensuite fréquenté régulièrement pendant 10 ans environ et je ne peux que témoigner des bienfaits de cet accompagnement.
    Bien sûr qu’il y a de grands écarts de valeur entre les praticiens vu les différences de formation, l’absence de diplôme reconnu par l’état… Mais les praticiens qui n’ont pas de résultat clinique ne font pas illusion longtemps et ne décollent jamais, l’entreprise individuelle étant suffisamment ardue en France…
    Vous citez une étude alors que d’autres ont témoigné de l’intérêt de l acupuncture qui est intégrée dans de nombreux services de soins spécialisés en France aujourd’hui, si même des médecins prennent la mesure de l’apport de la mtc, à quoi bon la dénigrer gratuitement et en donner une vision rétrograde ? La médecine chinoise et la médecine occidentale ont en effet tout intérêt à travailler ensemble, à collaborer pour l’intérêt des patients.
    Et ce qui est assez sûr à mes yeux pour avoir fait l’expérience de nombreux médecins acupuncteurs, c’est qu’ils sont rares ceux qui sont vraiment efficaces et font autre chose que du symptomatique (appliquer des recettes de points apprises en cours du soir ou en option en plus de leur cursus, ce qui n’est pas pratiquer la médecine chinoise). Heureusement qu’il y a en effet une tolérance des praticiens indépendants bien formés ! Ceux ci, lorsqu’ils sont sérieux, ont l’avantage d’avoir étudié bien plus longuement la théorie de la mtc que les médecins.
    Et en effet, comme l’état français manque de discernement, de connaissances et de recul en la matière, et condamne parfois des praticiens de valeur en prétendant chasser des charlatans, les meilleurs choisissent de s’exiler en Suisse ou ailleurs.
    Enfin heureusement que de plus en plus de médecins s’ouvrent aux apports de cette pratique et se forment de manière plus poussée et sérieuse, voire collaborent activement avec des praticiens indépendants reconnus.

    Répondre
      • Parisot
        Parisot dit :

        Vous auriez tout intérêt à approfondir votre connaissance de la médecine chinoise . Des médecins depuis plus de 3000 ans la pratiquent et continuent de la pratiquer aujourd’hui, même dans les hôpitaux modernes en Chine.
        Ouvrages à consulter : le yi Jing, le Huang du Nei Jing, le Nanjing, le Shang Han lun, le Jing gui Yao lüe……

        Répondre
        • Mathieu Repiquet
          Mathieu Repiquet dit :

          Le système de santé chinois, cette référence mondiale… Vous avez de vrais arguments ou juste les sophismes classiques d’appels à la nature, à l’exotisme, à la tradition couplés à une admiration de grands gourous ? ça me fait penser aux chrétiens qui citent un extrait de la Bible en disant aux évo-biologistes « nan c’est faux le grand Seigneur a dit que les animaux ceci cela ». Autrement, merci pour vos références de livres qui me seront très utiles lorsque j’ouvrirai un musée des stupidités qui jalonnent l’histoire de la médecine. Ils auront une place aux côtés de la saignée et al.
          De mon côté, je vous conseille les livres d’Ezdard Ernst. Vous verrez, les certitudes des spiritualistes prennent une grosse claque quand ils découvrent la méthode scientifique appliquée à la santé.

          Répondre
          • Parisot
            Parisot dit :

            Je suis fille d’une mère médecin et acupunctrice à l’esprit scientifique et aucune lecture ne saurait remplacer les soins extraordinairement efficacesreçu par elle. Il s’agit d’expérience.
            Quand la vision est élargie les soins sont tellement plus riches et satisfaisants.

          • Mathieu Repiquet
            Mathieu Repiquet dit :

            On comprend donc mieux le raisonnement motivé… Moi je suis fils d’une astrophysicienne et astrologue à l’esprit scientifique et rien ne saurait remplacer les prédictions extraordinairement pertinentes reçues par elle. Il s’agit d’expérience. Quand la vision est élargie les astres sont tellement plus riches et satisfaisants.

    • Mathieu Repiquet
      Mathieu Repiquet dit :

      De la part du mec qui n’y connait rien :
      1) les études sur l’acupuncture sont pour la plupart d’une qualité méthodologique tout simplement merdique. Même un L1 de biologie est capable de le voir. La plausibilité d’un effet biologique en piquant sur des points et méridiens dont on n’a jamais pu prouver l’existence est également proche du néant.
      2) mon propos se base sur les études du plus haut niveau de preuve, pas de cherry picking de ma part.
      3) je suis navré que votre médecin « allopathe » n’est pas été à la hauteur, heureusement qu’ils ne sont pas tous comme cela 😉
      4) ce qui est rétrograde ce n’est pas cette pratique ésotérique placebo qui en 3000 ans n’a jamais pu montrer qu’elle est plus efficace qu’un bisous magique de ma tendre mamie ? Et qui explique la génèse des maladies de manière totalement fantaisiste ?
      5) c’est effectivement flippant de voir des professionnels de santé utiliser sans esprit critique des méthodes fantaisistes. Vous connaissez l’article 39 du code de déontologie médicale ? heureusement pour eux que le CNOM n’est pas à la hauteur du CNOMK concernant le respect de la déontologie
      6) la médecine occidentale ? je connais pas. Les «  »lois » » de la biologie sont les mêmes partout sur Terre.
      7) je suis ravi que votre expérience en MTC ai pu vous apporter du bien être. Moi aussi j’ai réussi à guérir un rhume en seulement 7 jours en portant un bonnet de Père Noël. Quelle honte que l’Etat français manque de discernement, de connaissance et de recul en la matière et que la commission de la transparence refuse de rembourser les soins du Père Noël par la Sécu !!
      Bon allez, je retourne apprendre mes cours et livres passionnants qui me permettront d’être un bon médecin qui prend en charge ses patients de manière globale:)
      Un scientiste qui n’y connait rien

      PS : évidemment, vu la virulence de vos premiers propos et la vacuité de votre argumentation, je me suis permis de vous répondre sur le même ton. Je ne remets en revanche pas en question la sincérité de votre témoignage et celle des placebothérapeutes ésotériques que vous adorez. L’être humain s’auto-illusionne tellement facilement…
      PS2 : pour un échange plus apaisé, n’hésitez pas à me contacter en privé 😉

      Répondre
      • Axis Mundi
        Axis Mundi dit :

        Bonjour,

        voici quelques rapports, avec une metodologie « scientifique » sur la Medecine Chinoise.

        C’est assez loin de l’etat d’esprit de cette medecine, mais au moins, ça revet un etat d’esprit qui devrait vous plaire un peu plus.

        http://gera.fr/

        Répondre
  2. Parisot
    Parisot dit :

    Je trouve extrêmement inquiétant qu’en France on ne laisse pas les gens se soigner comme ils le désirent !

    Répondre
    • Mathieu Repiquet
      Mathieu Repiquet dit :

      Ah bon ? Nous sommes dans un Etat de droit donc il y a des lois et règlements qui encadrent la vie en société mais grosso modo je ne vois pas ce qui empêche une personne de consulter un druide si elle le désire…

      Répondre
      • Parisot
        Parisot dit :

        Les personnes qui étudient la médecine chinoise dans une école sérieuse devraient pouvoir exercer sans risques d’amendes ou de prison sans être médecins conventionnels. Les modes de lecture de ces 2 médecines sont différentes mais complémentaires et devraient marches main dans la main. Et les bons praticiens en médecine chinoise sont vigilants à orienter vers la médecine conventionnelle lorsque c’est nécessaire et éviter justement les retards de traitement de personne de refusant de consulter leur généraliste.

        Répondre
        • Mathieu Repiquet
          Mathieu Repiquet dit :

          Effectivement l’un des modes de lecture se base sur une théorie fumeuse jamais démontrée et l’autre tente d’approcher au mieux le fonctionnement réel en s’auto-corrigeant continuellement. Vous arrivez à distinguer les 2 ?

          Répondre
          • Parisot
            Parisot dit :

            La médecine chinoise à constamment évolué au cours du temps à l’instar de la médecine conventionnelle grâce à l’expérience et la recherche d’éminents médecins.

  3. Parisot
    Parisot dit :

    En France, la Haute autorité de santé reconnaît l’efficacité de l’acupuncture dans le traitement de la douleur chronique pour la polyarthrite rhumatoïde, les nausées pendant la grossesse, les céphalées chroniques quotidiennes, en complément du sevrage tabagique, ou pour les lombalgies chroniques.8 févr. 2020

    Répondre
    • Frédérique
      Frédérique dit :

      Bonjour,
      j’étais intéressé par votre commentaire, donc je suis aller vérifier directement sur le site de la haute autorité de santé en commençant par la polyarthrite rhumatoïde.

      Le lien est ici :
      https://www.has-sante.fr/jcms/c_533480/fr/polyarthrite-rhumatoide-aspects-therapeutiques-hors-medicaments-et-chirurgie-aspects-medico-sociaux-et-organisationnels

      Un peu plus bas, vous avez 4 PDFs, c’est très bien fait et facilement compréhensible. (J’y connais rien)
      Cherchez les passages avec acupuncture, et vous aurez en détails les analyses faites par la HAS.

      C’est différent de ce que vous avez mentioné, à voir si c’est juste une erreur, je ne suis pas sur qu’on puisse modifier ses commentaires sur le site.

      Cordialement,
      Fred

      Répondre
    • Mathieu Repiquet
      Mathieu Repiquet dit :

      Vous êtes un petit filou ! Mais il en faut plus pour m’avoir ! Votre commentaire est un copier coller d’un extrait d’un article de Futura-Science (https://www.futura-sciences.com/sante/questions-reponses/medecine-acupuncture-t-elle-veritables-effets-13142/)
      Vous voulez qu’on lise l’article en entier ? : les études prises en compte sont pourries, ont des biais de malade, piquer n’importe produit le même effet et j’en passe. Conclusion : « les revues Cochrane concluent uniformément que les preuves de l’efficacité de l’acupuncture comparée à une acupuncture placebo sont soit manquantes soit insuffisantes ».
      Après avoir lu ça, je vous conseille de vous mettre en position latérale de sécurité, c’est toujours un choc quand on voit ses certitudes être contredites.
      Bref, votre attitude illustre parfaitement la malhonnêteté intellectuelle dont font preuves la plupart des défenseurs des « médecines douces » : cherry picking, biais de confirmation, toussa toussa.

      Répondre
  4. Parisot
    Parisot dit :

    Accueil > Rencontres > Nadia Volf : « Les miracles d’aujourd’hui sont l’avenir de la science »
    Nadia Volf : « Les miracles d’aujourd’hui sont l’avenir de la science »

    Propos recueillis par Isabelle Fontaine
    rédigé le 21 juin 2018 à 12h38
    Article paru dans le journal nº 59 Acheter ce numéro
    Abonnez vous 24 € seulement

    facebook sharing button twitter sharing button pinterest sharing button
    Nadia Wolf (Photo d’Astrid di Crollalanza)
    Nadia Wolf (Photo d’Astrid di Crollalanza)
    Œuvrant à rendre l’acupuncture plus tangible par une approche scientifique, le Dr Nadia Volf, agrégée en neuropharmacie, s’interroge sur les capacités « miraculeuses » de guérison du corps humain. Le cœur, qui possède le champ électromagnétique le plus puissant de l’organisme, pourrait bien en être le dénominateur commun.

    Alternative Santé. Dans votre dernier livre, Le miracle de la guérison, vous consacrez une longue partie aux recherches démontrant l’incroyable efficacité de l’acupuncture…
    Dr Nadia Volf. Il existe près de 30 000 travaux sur l’acupuncture depuis une vingtaine d’années, publiés dans les plus grands journaux scientifiques du monde. Ces études répondent à une méthodologie très stricte, identique à celle utilisée pour vérifier l’efficacité des médicaments. Elles sont menées auprès de trois groupes de référence : un groupe de contrôle (sans traitement), un autre avec des points d’acupuncture actifs et un dernier avec des points inactifs (placebo). L’action de cette pratique peut ainsi être scientifiquement analysée, preuves formelles à l’appui. Son champ d’intervention est très large. L’acupuncture a, par exemple, un effet antalgique reconnu scientifiquement depuis les années 1960. Elle potentialise l’effet des médicaments antidouleur, permettant d’en diminuer le dosage de moitié. Elle était même utilisée comme anesthésiant dans les interventions chirurgicales. Un éminent cardiologue américain, le Pr Isadore Rosenfeld, a publié en 1998 plusieurs articles sur son expérience en Chine, où la stimulation électrique d’un seul point sur le pavillon de l’oreille avait suffi pour une opération à cœur ouvert ! Des travaux montrent en outre que l’acupuncture soulage les douleurs chroniques articulaires, les maux de tête, nausées, vomissements ; aide à lutter contre la perte des neurones due au vieillissement ; régule la tension artérielle ou encore stimule les défenses immunitaires, en augmentant notamment le nombre de lymphocytes NKT dans l’organisme. Les effets observés empiriquement par les anciens trouvent enfin un éclairage moderne, rendant, de fait, l’acupuncture plus tangible, moins mystérieuse.

    Répondre
  5. Parisot
    Parisot dit :

    Nadia Volf est docteur en Médecine et ès Science (MD, PhD), coordinateur de DIU d’Acupuncture Scientifique à la Faculté de médecine de l’Université Paris (XI) et le professeur Invité de Harvard Médical School. … Elle décide alors de consacrer sa vie à l’étude et à la pratique de l’acupuncture.

    Répondre
    • Mathieu Repiquet
      Mathieu Repiquet dit :

      MDR.
      Nadia Volf ? Sérieusement ? 4 publications sur Pubmed, dans des revues inconnues au bataillon, dont une publication qui fait le lien entre la forme de l’oreille et le Covid-19 ? Vous me prenez pour qui ? Elle facture des consultations de 10 minutes 170 euros, vend des webinaires sur le diagnostic auriculaire, voit dans le pavillon de l’oreille un foetus inversén ce qui serait donc une preuve que piquer sur l’oreille sur des points précis permet d’agir sur tous les organes ? Votre argumentaire est pire que celui des conspirationnistes
      AHAHAHAHAHAHAHAHAH

      Répondre
  6. Parisot
    Parisot dit :

    Je ne suis pas apte à vérifier l’exactitude des études scientifiques mais en tant que patiente , je peux vous certifier que je continuerai à me faire soigner par acupuncture. C’est la seule technique qui a des résultats sur mon épaule douloureuse, je ne supporte plus du tout les anti -inflammatoires.( j’ai réalisé auparavant tout le parcours conseillé par la médecine conventionnelle).

    Répondre
  7. Martin
    Martin dit :

    Bonjour,
    Je suis navrée de lire votre article.
    Vous passez un temps significatif à dénigrer une discipline dont vous n’avez manifestement pas compris les ressorts.
    La MTC est fondée sur l’observation de la nature; elle s’exprime en symboles, ce qui demande en effet une ouverture d’esprit dont tout le monde n’est pas pourvu.
    Elle n’a tellement rien de farfelu, que même les médecins et les hôpitaux français s’y sont mis (peut-être sont-ils adeptes du charlatanisme).
    On est en droit de considérer que seuls les médecins sont qualifiés pour pratiquer la médecine Chinoise et donc l’acupuncture. Mais dans la mesure où elle ne fait pas partie de programme d’études, il leur faut compléter leur formation par un cursus spécialisé. La pratique de la médecine moderne se base sur des schémas de pensée radicalement différents de la médecine moderne. Elles sont donc parfaitement complémentaires. A niveau de formation équivalent en MTC, un praticien non médical est tout aussi compétent qu’un médecin.
    Vous pouvez ne pas partager mon point de vue mais je trouve suspect l’énergie que dépensez à dénigrer, de manière contradictoire, à la fois la MTC et les praticiens MTC non médecins. Vous n’avez même pas d’expérience personnelle qui viendrait éclairer votre propos.
    C’est louable de faire la chasse au charlatanisme, il en existe malheureusement depuis la nuit des temps, il ne faut pas pour autant dénigrer les disciplines que ne comprenez pas et laisser à chacun son libre arbitre. Les hôpitaux de nos jours n’hésitent plus à solliciter des coupeurs de feu pour les grands brûlés ou pour atténuer les effets secondaires des traitements contre le cancer.
    La médecine moderne a aussi ses charlatans et ceux-là ont un pouvoir de nuisance bien plus puissant et pour le coup, à grande échelle (cf les scandales trop nombreux des laboratoires pharmaceutiques).
    Allez, on respire et on libère son QI 😉

    Répondre
    • Mathieu Repiquet
      Mathieu Repiquet dit :

      1) l’observation de la nature ? oui mais avec un système interprétatif des phénomènes physiques et biologiques complètement foireux (méridiens, énergies…)
      2) vous confondez ouverture d’esprit et crédulité
      3) effectivement il est problématique sur le plan déontologique (article 39) que des médecins et CHU utilisent des pratiques fantaisistes. C’est par exemple le cas de l’homéopathie.
      4) « un praticien non médical est tout aussi compétent qu’un médecin » : vous vous rendez compte de ce que vous dites ? C’est comme si je disais que parce que je joue à FIFA, je mérite ma place dans l’équipe de France pour disputer la Coupe du Monde
      5) « Vous n’avez même pas d’expérience personnelle qui viendrait éclairer votre propos » : vous en savez quoi ? on se connait ?
      6) je crois que vous n’avez pas compris, lorsque vous parlez de « libre arbitre », que les décisions que prennent des patients concernant leur santé doivent être le plus éclairées possibles. D’où l’intérêt des conseils des pros de santé et de la vulgarisation scientifique…
      7) je lutte contre tous les charlatanismes, pas uniquement ceux propres aux non médecins

      Répondre

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *