Entretien Sceptique avec Charles-Éric de Saint Germain (professeur de philosophie)

Enregistré le 21 octobre 2019

Editorial

Dieu, c’est une vieille histoire. Le divin, le monde des esprits, le surnaturel, tout cela est peut-être aussi vieux que les humains. Dans le paradigme déiste c’est encore pire, Dieu était là avant l’existence de tout, y compris le temps. Et selon les théistes Dieu est resté dans les alentours, penché sur son œuvre, attentif, bienveillant mais sévère, plein d’amour et génocidaire, figure déconcertante, évasive, irréfutable, échappant si résolument aux définitions qu’il existe encore aujourd’hui des milliers de religions monothéistes incompatibles.

Toutes les religions ne peuvent pas dire le Vrai. Evidemment, toutes peuvent se tromper, et c’est l’avis des athées et des agnostiques, ou bien une seule d’entre elle a raison et toutes les autres ont tort.

Je ne vous teaserai pas davantage, la vraie religion, c’est bien sûr le protestantisme, je serai plus précis c’est l’église évangélique. Encore mieux, c’est la version personnelle de Charles-Eric de Saint Germain, notre invité, puisqu’il affirme savoir sur Dieu des choses que d’autres ne savent pas ou ne reconnaissent pas ou ne comprennent pas.

Je le cite dans un échange sur mon propre mur Facebook il y a quelques semaines :

L’émission d’aujourd’hui a lieu car j’ai réagi à un article de l’invité intitulé « Comment prouver à un athée – en moins d’une minute – que Dieu existe, par une preuve extrêmement simple mais imparable »[1]

La preuve proposée dans cet article est ce qu’on appelle la preuve par le commencement. Monsieur de Saint Germain vous enjoins à questionner l’athée comme suit :

« Demandez-lui s’il croit que l’existence du monde a un commencement dans le temps.

S’il vous répond « non », c’est qu’il croit que le monde a toujours existé.

En supposant que le monde a toujours existé, demandez-lui comment on fait pour parvenir jusqu’à l’état actuel du monde, vu que la série des états du monde successifs va à l’infini en arrière. Si l’on cherche à remonter la série depuis moins l’infini jusqu’à aujourd’hui, on n’y arrivera jamais.

➡ L’hypothèse que le monde n’a pas de commencement dans le temps est donc absurde. 

S’il vous répond « oui », demandez-lui ce qu’il y avait avant que le monde soit créé.

S’il vous répond « rien », demandez-lui comment le monde a-t-il fait pour apparaître à partir de rien, vu que quelque chose (le monde) ne peut provenir de rien (du néant), car le néant n’est pas créateur de quoi que ce soit (Gros silence et soupir…).

S’il vous répond « rien », demandez-lui comment le monde a-t-il fait pour apparaître à partir de rien, vu que quelque chose (le monde) ne peut provenir de rien (du néant), car le néant n’est pas créateur de quoi que ce soit (Gros silence et soupir…).

➡L’hypothèse la plus probable est qu’il faut bien qu’il y ait un Dieu lui-même éternel et incréé, qui ait créé le monde à partir de rien (création ex nihilo). Donc Dieu existe nécessairement pour expliquer que le monde existe.

CQFD »

Nous y reviendrons peut-être, mais je vous livre d’emblée ma réfutation : cette preuve apologétique confond un « Univers sans commencement » et un « Univers avec un commencement infiniment ancien ». Ces deux univers ne répondent pas à la même définition, ils ne peuvent pas être considérés comme étant la même chose ; ce qui invalide complètement l’argument. Avec la même logique défaillante, souvenons-nous que Zénon avait conclu à l’impossibilité du moindre mouvement. Par ailleurs, cette « preuve » aborde le temps d’une manière intuitive et naïve, alors que la science nous démontre depuis Einstein au moins que le temps n’est pas ce que, spontanément, l’on croit qu’il est. Enfin, la conclusion ne s’impose que par la force d’un sophisme de l’appel à l’ignorance selon lequel si l’on ne sait connait pas la réponse, c’est donc que Dieu doit être appelé.

J’ai donc de fortes réserves sur la force d’une telle démonstration, mais il faut offrir à Charles-Eric de Saint Germain le droit de nous convaincre, notre oreille attentive, la suspension de notre jugement et le secours des questions que nous inspirera notre esprit critique. Il a accepté de se frotter à la zététique avec nous ce soir, et cela mérite d’être salué.

Dans l’heure qui vient, nous allons aborder : 1) Foi et Raison. 2) Bible et Sciences. 3) Les preuves de l’existence de Dieu. 4) La vérité du christianisme par rapport aux autres religions.

Avant de démarrer je vous rappelle ce qu’est un Entretien Sceptique comme celui-ci. Il ne s’agit pas d’un débat entre deux spécialistes où nous allons argumenter pied à pied dans le but de démontrer une fois pour toute qui a raison. Le véritable but et de porter un questionnement sceptique à la rencontre d’énoncés du type de celui que j’ai cité un peu plus tôt. Le format live nous permet une chose importante, demander des précisions, interroger un point qui paraît faible, flou ou incohérent, et nous aider à terminer l’entretien en comprenant mieux pourquoi notre interlocuteur pense et parle comme il le fait. Car cela peut s’avérer précieux pour réévaluer la manière dont nous pensons ce que nous pensons.

Bonsoir Charles-Eric.



[1]https://www.infochretienne.com/comment-prouver-a-un-athee-en-moins-dune-minute-que-dieu-existe-par-une-preuve-extremement-simple-mais-imparable/

1 réponse
  1. rocher
    rocher dit :

    il semble bien que, d’après mes lectures sur la connaissance actuelle de l’univers, la notion du néant ne soit qu’une invention de l’esprit humain….le monde serai ‘énergie’
    notre cerveau n’a pas été sélectionné pour comprendre l’univers
    demandez à une fourmi de vous décrire sa forêt…

    prenons conscience de notre petitesse…et acceptons la…

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.