Le phénomène de rationalisation

 

Nous passons notre temps à nous raconter des histoires à nous-mêmes, à faire le récit intérieur de ce que nous pensons, de ce que nous faisons, de ce que nous désirons. Notre nature profondément narrative est en perpétuelle recherche de sens, de continuité et de cohérence. En soi, c’est très bien, mais cela vient avec un gros défaut : en cas de pénurie de sens, de continuité, de cohérence, eh bien nous en fabriquons une sans même nous en rendre compte, nous rationalisons.

À cause de ce besoin irrépressible de rationalisation, et parce qu’au cœur de notre psyché se trouve un noyau d’estime de soi constitué de pensées positives sur nous-mêmes, nous cherchons des excuses à nos mauvais comportements. Chacun de nous tient à se regarder comme quelqu’un de cohérent et de logique, alors nous rationalisons sur tout : nos opinions politiques, notre conduite sur la route, nos retards, nos impolitesses, nos petites incivilités, nos mensonges… nos croyances. Et s’il est besoin d’un exemple pour voir à quel point la rationalisation nous affecte, songeons à ce petit problème mathématique que le lecteur aura peut-être eu à résoudre à l’école.

Logique et rationalisationLe problème a été rédigé pour la première fois par un certain Gustave Flaubert, en 1841 :

« Un navire est en mer, il est parti de Boston chargé de coton, il jauge 200 tonneaux. Il fait voile vers le Havre, le grand mât est cassé, il y a un mousse sur le gaillard d’avant, les passagers sont au nombre de douze, le vent souffle N.-E.-E., l’horloge marque 3 heures un quart d’après-midi, on est au mois de mai… On demande l’âge du capitaine ? »

A l’école, on le rencontre souvent sous une forme simplifiée :

« Sur un bateau, il y a 23 chèvres et 18 moutons. Quel est l’âge du capitaine ? »

Les élèves de cours élémentaire à qui cette question est posée sont plus de 75% à utiliser les chiffres fournis pour formuler une réponse. Dans ces cas là, bien sûr le capitaine a 41 ans.Chez les élèves de cours moyen, ils sont encore un tiers à trouver l’âge du capitaine

age-2Barbre

Une image de souche… Qu’est-ce que ça a à voir avec l’âge du capitaine ?

 

Comment peut-on expliquer un tel résultat ? Ce qui pousse un si grand nombre d’enfants à obtenir une réponse absolument hors sujet et à la considérer comme juste est de la même nature que ce qui pousse nombre d’adultes à se construire ou à se référer à un récit qui soit en accord avec leur vision du monde.

C’est ainsi par exemple que la spiritualité, la proximité avec la nature, le rejet d’une science perçue comme cynique sont autant de données injectée dans l’équation qui donne non pas l’âge du capitaine, mais un sens à la vie. Peu importe que les intrants n’aient entre eux aucun lien réel du moment qu’ils permettent d’établir un récit personnel ou communautaire.

AgesProprietairesBateaux

En fonction du contexte, la question de l’âge du capitaine peut avoir du sens.

 Cela est aussi valable avec le nationalisme, avec certaines formes d’écologisme, et en définitive avec toutes les idéologies auxquelles les personnes adhèrent pour des motifs qui ne sont pas rationnels. Nous sommes tous concernés par l’âge du capitaine.

capitaine

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.