Connaissez-vous l’homéopathie ?

Il faut connaître avant de juger.

Certains imaginent que rien ne surpasse la confiance que l’on peut accorder à l’expérience personnelle ou aux anecdotes : il suffirait d’y « croire » pour que ça « marche ». Je suggère qu’il est plus sage, toujours, de suspendre son jugement et de s’intéresser aux preuves. L’homéopathie jouit d’une image publique savamment gérée, mais bien peu connaissent son histoire ou ce que les recherches scientifiques montrent, et répètent, depuis des décennies.

C’est pourquoi j’ai jugé utile d’écrire un livre pour tenter de faire le tour de la question, depuis l’origine de l’homéopathie, la genèse de sa doctrine, l’étrangeté de sa méthodologie, le divorce entre les données de la science et un discours idéologique teinté de spiritualité, l’impuissance des médias devant une rhétorique insidieuse, bref l’étonnante résilience d’une croyance du 19e siècle, pourtant réfutée.

Le livre, « Connaissez-vous l’homéopathie ? » aux Editions Matériologiques, sort courant juin 2019. (Plus d’infos dès que possible, bien sûr !)

La préface du livre est signée Edzard Ernst, plus grand expert mondial des pseudo-médecines. Nous avions eu l’occasion de le rencontrer pour une interview il y a quelques mois.

Une partie du travail présenté dans le livre sera diffusée dans une série de vidéos sur La Tronche en Biais : Tronche de Fake 4 : Connaissez-vous l’homéopathie ?


Episode 1 : Les Principes

D’où vient l’homéopathie, sur quels principes repose-t-elle ? Pour quelle raison ces principes ont-ils été posés ? Que nous disent-ils sur la valeur de la méthode mobilisée par leur inventeur ?


Le livre : « Connaissez-vous l’homéopathie ? »

Aux Editions Matériologiques. Vous pouvez le trouver à cette adresse.


Episode 2 : Connaissez-vous Oscillococcinum ?

Pour se pencher sur les médicaments homéopathiques, rien n’est plus avisé que de s’interroger sur l’histoire du produit-phare des Laboratoires Boiron.

Omniprésent dans les publicités et les pharmacies, Oscillococcinum va nous montrer comment travaillent et pensent les homéopathes depuis un siècle.


Episode 3 : Les preuves d’efficacité ?

Les études sur les produits homéopathiques se comptent en milliers. Nous disposons des données scientifiques suffisantes pour évaluer l’efficacité de nombreux remèdes très consommés.

Aucun professionnel de santé n’est censé ignorer les conclusions de la littérature scientifique. Un médecin qui ne tient pas compte des données scientifiques de pointe manque a son devoir, il verse dans le charlatanisme. Quand vous aurez vu cette vidéo, vous saurez ce qu’aucun médecin ne doit ignorer.

Code de déontologie de l’Ordre des Médecins : Article 39 (article R.4127-39 du code de la santé publique) — « Les médecins ne peuvent proposer aux malades ou à leur entourage comme salutaire ou sans danger un remède ou un procédé illusoire ou insuffisamment éprouvé.
Toute pratique de charlatanisme est interdite. »


Episode 4 : Le Placebo

Bientôt aussi…

2 réponses
  1. Pascale
    Pascale dit :

    Vous faites un travail remarquable ! Pourriez-vous en faire autant sur la dangerosité du doliprane, de tous les morphiniques et opioïdes distribués très largement et qui tuent à tour de bras et rend les consommateurs drogués. Ce sont des médicaments qui ne sont délivrés que sur ordonnance. Je ne parle pas du Vioxx retiré en grande pompe du marché pour sa dangerosité mortelle. Vu votre connaissance très avisée sur les études scientifiques mondiales, j’imagine que vous devez savoir que le Vioxx est devenu lxprimm et donc est toujours distribué par les pharmaciens en toute connaissance de cause (létale), donc est-ce que le Vioxx a été retiré du marché ? A qui profite « ce crime » ? J’aimerais aussi savoir combien cela rapporte tout comme l’homéopathie, ou plus ou moins que l’homéopathie ? Vous ne parlez pas des effets secondaires de l’homéopathie ! Pourriez-vous nous en faire une lecture ? Quelle médecine préconisez-vous et qui soit validée ? Quelles études parlent des effets iatrogènes des médicaments chimiques ? Pourriez-vous nous en faire une lecture scientifique ? Pourriez-vous nous faire un topo sur les vaccins et les adjuvants et tout ce que vous pourrez trouver dans les études scientifiques, sur leur efficacité ou leur dangerosité ou non ? Pourriez-vous aussi nous faire l’article sur toutes les études scientifiques faites par les laboratoires prestigieux que vous citez et les conflits d’intérêts et comment elles sont « parfois » tronquée ? Pourriez-vous faire un travail sur les conflits d’intérêts entre certains médecins, chercheurs (peut-être n’ont-ils pas le choix ?) et les laboratoires pharmaceutiques ? Aussi il serait très instructif de savoir comment les laboratoires pharmaceutique utilisent les lobbies pour faire de la désinformation dans les commissions et auprès des gouvernements et de la Commission Européenne ? Cela pourrait être des informations très constructives pour vos lecteurs et auditeurs.
    Vous êtes-vous penché sur tout cela et bien sûr j’en passe ?
    Et les plantes multimillénaires qu’en pensez-vous ?

    Répondre
    • Romain
      Romain dit :

      Un enchaînement de questions rhétoriques, qui ne sont pas sans rappeler un tsunami péremptoire, ne valent pas une argumentation construite. D’autant plus quand le seul « argument » qui ressort en filigrane de votre laïus se résume en cinq mots: sophisme de la double faute.
      Il est impossible de répondre de façon simple à ce mille-feuille, on ne peut que vous recommander de lire d’autres articles sur la question. Vous trouverez plein d’informations utiles sur l’importance d’une démarche rigoureuse d’évaluation sur ce site.
      Et nul n’a nié que la médecine conventionnelle n’avait pas d’effets indésirables, que les scientifiques ne sont pas parfaits, que les labos ne font pas de lobbying, etc..
      Juste pour info: le Vioxx n’a rien à voir avec l’Ixprim. L’un est un inhibiteur (prétendument) sélectif de la COX-2 (contrairement aux AINS classiques, non sélectifs, qui inhibent aussi la COX-1, soit dit en passant), et l’autre est une association paracétamol-tramadol, c’est-à-dire pas du tout anti-inflammatoire.

      Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.