Liste de pseudo-médecines

Nous croisons tous les jours dans les médias et sur Internet les noms de dizaines de pratiques thérapeutiques censées répondre à nos besoins mieux que la médecine jugée inhumaine, froide, technique, corrompue. Or les médecines alternatives sont désormais des milieux privilégiés pour les gourous et les dérives sectaires les plus dangereuses. Le cynisme, l’inhumanité y côtoient la naïveté et l’indigente incompétence. Les prétentions de soin sont sans proportion avec les preuves qui permettraient de s’assurer que la technique est véridique, qu’elle produit des résultats, qu’elle est encadrée et sans danger. Bref, tout cela invite instamment au doute.

Se faire un avis seul est parfois très délicat.


INDICES : Si vous découvrez une thérapie que l’on vous propose ou qu’un de vos proches se voit proposer, faites une recherche google. Voici les indices que cette pratique n’est sans doute pas sérieuse.

  1. Il existe une page dédiée sur un site référençant les pseudo-médecines : le site PSIRAM, le site Quackwatch et sa version francophone.
  2. Cette thérapeutique est une marque déposée ® (comme l’anypsologie par exemple) et/ou fait des références fréquentes à son inventeur. Ou bien elle est « ancestrale », « millénaire ».
  3. Une recherche Internet associée aux mots « dérive sectaire », « pseudoscience » ou « sceptique » aboutit sur des pages qui critiquent cette pratique, sources à l’appui.
  4. L’utilisation du mot « énergie » qui n’a pas de sens en médecine (en dehors du concept de calorie). — Le mot quantique peut aussi vous alerter.
  5. Les recherches Google donnent d’abord des sites de formation (modèle économique récurrent des pseudo-médecines).
  6. Utilisation de livres d’or dans le but d’utiliser des témoignages pour « prouver » l’efficacité du service vendu.
  7. Des propos conspirationnistes : la médecine « ‘officielle » déteste cette pratique miraculeuse, etc.
  8. Absence de cette thérapie sur les sites de références scientifiques comme PubMed, pas de travaux de recherche concluant à une efficacité (chercher sur Google Scholar).
  9. Pas de page Wikipédia (ou bien une page contenant une section « critique » ou « évaluation scientifique » développée).
  10. Pas d’équivalence dans une autre langue (les techniques qui marchent ne connaissent pas de frontière).

Suivre ce lien pour lire les conseils de la Miviludes pour repérer un charlatan.


Liste non-exhaustive de pratiques de soin douteuses

Les * indiquent que ces pratiques sont défendues sur la base de quelques travaux scientifiques qu’on ne peut pas balayer aussi facilement que les autres, ou bien que le terme est si vague qu’on trouve dans cette pratique des remèdes tout à fait valides (et d’ailleurs employés par la médecine) mais sertis dans un discours aux présupposés douteux, voire antiscientifiques.

NB : Toutes les pratiques ci-dessous ne se présentent pas forcément comme des médecines (douces, complémentaires, parallèles, holistiques, alternatives…), mais elles ont en commun de prétendre apporter un bénéfice thérapeutique ou de bien être en justifiant leur démarche à l’aide d’un corpus théorique non validé.

  • Access Bars
    • « Access Bars est une modalité douce qui a été introduite par Gary Douglas au début des années 1990. Ça consiste en 32 barres d’énergie qui sont activées à travers et autour de la tête. Ces barres se connectent à des « points de bars » spécifiques et correspondent à différents endroits et aspects de la vie. Pendant une séance d’Access Bars, un praticien va délicatement toucher ces points pour relâcher la charge électromagnétique de toutes les pensées, idées, attitudes, décisions et croyances qui t’ont peut-être limité dans les domaines de vie en question.» (source)
    • Le mantra « Right, wrong, good, bad, POD and POC, all Nine, Shorts, Boys and Beyonds. » est à prononcer en imposant les doigts. Sans explication…
    • Cf sur le forum des Sceptiques du Québec.
  • Acupuncture
  • Anypsologie® — Science de l’élévation vibratoire.® (marque déposée par le créateur de… A.I.M.E.® (Académie Internationale de la Métamorphose de l’Être)
  • Alphabiotique
  • Apipuncture
  • Apithérapie
  • Aimantothérapie
  • Amaroli (= urinothérapie)
  • Analyse transactionnelle
  • Médecine Anthroposophique
  • Aromathérapie (Existe en version quantique, Voir ici)
  • Auriculothérapie
  • Médecine Ayurvédique
  • Fleurs de Bach
  • Barreur de feu
  • Méthode de Batesvoir ici.
  • Bioanalogie
    • « Il s’agit d’une approche humaniste de la vie, non dualiste, et sortant de toute causalité.» dixit le site dédié.
  • Bioénergie
  • Biomagnétisme (magnétothérapie)
  • Biorésonance
  • Méthode Breuss (cure de jus de légumes de 42 jours contre le cancer)
  • Crème Budwig (huile de lin + lait caillé contre le cancer)
  • Catharsis
  • Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC)
  • Chiropraxie *
    • La profession évolue vers plus de rigueur scientifique. Cf cette fiche.
  • Chromothérapie
  • Chrono-nutrition® du Dr Delabos
  • Coaching harmonique
  • Coiffure mnemoenergétique
    • « Je rappelle que les concepts Chemin du Moi au Soi®, Coupe de Cheveux Mnémoénergétique®, Coiffeuse Mnémoénergéticienne®, Coiffeur Mnémoénergéticien®, sont des marques déposées par Malika Tacussel. » Avant la coupe-soin, on pratique la lecture du Cheveu : « Une mèche, un épi, une crinière rebelle sont autant de signaux que nous devons interpréter et corriger à l’aide du Soin-Coupe. » (source)
    • « Le Soin-Coupe Mnémoénergétique® a pour objectif de mettre en équilibre notre coiffure et notre Cheveu et créer ainsi un équilibre entre notre extérieur et notre intérieur. » « En agissant sur les pointes des Cheveux, le rasoir initie une vibration qui va stimuler une série de points d’acupuncture situés à la surface du crâne et ainsi libérer les émotions. » (idem)
  • Constellation systémique et familiale Voir ici.
  • Correcteurs d’États Fonctionnels (plaques de Koltsov)
  • Cristallothérapie
  • Crudivorisme
  • Cupping
  • Curothérapie
  • DelphinothérapieVoir ici.
  • Dentosophie
    • Cette pratique est en réalité la profession de foi d’un dentiste, Michel Montaud.
  • Detoxication
  • E.M.D.R* (eye movement desensitization and reprocessing)
  • Endothérapie multivalente (ou Endo-Bio-Thérapie)
  • Médecine énergétique
  • EFT coaching (Emotional Freedom Technique)
    • « En quelque sorte, l’EFT est une technique d’auto-acupuncture sans aiguilles. Pendant que vous tapotez certains points précis, nous trouvons les mots utiles pour vous libérer doucement de vos doutes, votre anxiété, vos peurs, votre culpabilité, votre colère, votre tristesse, et pour vous soulager des maux physiques qui y sont associés.» dixit le site dédié.
  • Elixirs d’orchidées
    • « La thérapie par les Élixirs floraux d’orchidées LTOE se distingue par son action thérapeutique subtile et fait le lien entre le « psychisme » de l’orchidée et celui de l’homme dont elle est si proche.» dixit ce site.
  • Énergiologie
  • Ennéagramme
  • Soins Esséniens
    • « Les soins de sensibilité essénienne et égyptienne constituent une approche thérapeutique globale de l’être humain dont l’origine réelle se perd sans doute dans la Nuit des Temps.» dixit le site dédié.
  • Etiopathie
  • Fasciathérapie
  • Feng Shui
  • Thérapie Fréquentielle
    • « Par de savants calculs mathématiques, il a mis à jour  environ 10 000 fréquences permettant grâce aux champs magnétiques pulsés ou au magnétisme humain de soigner et d’harmoniser le vivant.» dit le site à la gloire de Dominique Remy.
  • Florithérapie
  • Gemmothérapie
  • Génodique, voir ici.
  • Géobiologie
  • Méthode Gesret®
    • « C’est en supprimant les déséquilibres structurels, les tensions musculaires, que la méthode Gesret® permet de soulager un grand nombre de maux chroniques : bronchites, conjonctivites allergiques, toux, otites, migraines… » Egalement utilisé pour « stopper les crises d’asthme » en massant un point sous l’aisselle ou dans le nez.
    • Cette « Méthode basée sur une recherche clinique » annonce plus de 90% de réussite.
  • Gestalt-thérapie
  • Groundology
    • « La Terre est un immense réservoir d’ions négatifs. Sans cette connexion à ce réservoir, les cellules de notre corps sont incapables d’équilibrer la charge positive résultant des radicaux libres qui sont déficients en électrons. L’excès de cette charge positive dans le sang peut se voir clairement, par la manière dont les globules rouges s’agglutinent les uns aux autres.» Dixit le site dédié sur lequel on a aussi une liste de produits à vendre…
La Groundologie (thérapie par le sol) a plein de trucs à vous vendre
  • Guérisiologie
  • Hamer (méthode) ou Médecine Nouvelle Germanique
  • Haptonomie Voir ici.
  • Harmonisation énergétique
  • Hélicithérapie — Soin par la bave d’escargot (pour  » protéger, réparer, hydrater, ou encore purifier la peau. »)
  • Holothérapie
  • Homéopathie On en a parlé ici.
  • Hypnothérapie*
  • Hypnose entéro-cérébrale — Mélange d’hypnose et d’ostéopathie viscérale ? voir le site dédié
  • Instinctothérapie
  • Intégration Réflexes Archaïques
  • Iridologie
  • Irrigation du côlon
  • Isothérapie
    • « technique homéopathique qui vise à améliorer la tolérance du patient vis-à-vis des allergènes responsables de leurs maux.»
    • « Le patient apporte son échantillon au pharmacien, par exemple, dans le cadre des allergies aux poussières de maison, un peu du contenu du sac de son aspirateur […]. La prescription sera formulée ainsi : Hétéro Isothérapique Sac aspirateur 5 CH […].» (source)
  • Cure « Jilly Juice » de Jillian Epperly.
  • Katsugen undo
  • Kephrenothérapie (du nom de la Pyramide…)
    • « tous les thérapeutes s’entendent sur le fait que chaque pathologie, chaque déséquilibre, chaque mal-être, chaque douleur a son point de départ énergétique, l’électrophotographie  apparaît comme le meilleur moyen de visualiser d’une façon très précise l’origine d’une « déprogrammation » énergétique et d’en comprendre le cheminement jusqu’au déséquilibre énergétique.» (source)
  • Kinésiologie
    • « a fait l’objet d’un avis sévère du Conseil national de l’Ordre des masseurs-kinésithérapeutes. Il en ressort que « la kinésiologie est une méthode de soin non conventionnelle et que son utilisation constitue une dérive thérapeutique. » » Extrait du rapport de la #Miviludes 2018, p37.
  • Kryeon
  • Méthode Jean Lefoll (trois acides contre le cancer)
  • Moxibustion
  • Système de soin énergétique LAHOCHI.
    • « Le LAHOCHI est une technique énergétique de soins très puissante transmise par l’apposition des mains.Il est considéré par certains comme une forme de Reiki, même si la façon de canaliser cette énergie et d’imposer les mains pour transmettre l’énergie est fondamentalement différente du Reiki Usui » (source)
  • Libération des cuirasses (MLC)
  • Libération psycho-émotionnelle (LPE)
    • Les maladies ont toutes une origine psychologique. Exemple : « une personne atteinte de cirrhose a tout intérêt à s’intéresser à la vie de celle ou celui qui a provoqué de la souffrance en elle. Afin de comprendre ce qui a pu motiver de telles actions préjudiciables.» (source)
  • Libération du péricarde
  • Lithothérapie
  • Logique Emotionnelle
  • Luxopuncture
    • « L’énergie du rayonnement infrarouge LUXO® est transférée aux terminaisons nerveuses qui constituent le point réflexe. Cette stimulation énergétique agirait sur le système nerveux végétatif (ou autonome), visant, entre autres, à rétablir l’équilibre fonctionnel du système hormonal.» Source.
  • Lympho-Energie
  • Maïeusthésie
    • « Travail sur le passé par la parole et le ressenti avec le guidage non directif permettant la localisation et la « mise au monde », des parts de structure psychique en attente (réhabiliter, valider les justesses de fondements).». C’est pourtant clair !
  • Soin Manuel Informationnel
    • « Le praticien apporte au corps l’information énergétique et quantique nécessaire avec un toucher très léger, accompagné d’une intention » Nous dit cette vidéo (le site a disparu)
  • Massage métamorphique
    • « Ce massage a pour principe de reconnecter l’individu à sa période prénatale.» dixit le site dédié.
  • Massothérapie
  • Méditation *
    • Mot fourre-tout.
  • Mésothérapie
  • Métakinébiologie ®
    • elle « a fait ses preuves dans les cas de difficultés d’apprentissage et de comportement. » – « donne accès avec une extrême rapidité aux mémoires conscientes, subconscientes, inconscientes, cellulaires et holographiques » (Source)
  • Méthode Mézière (forme de posturologie)
  • Microkinésithérapie
  • Micro-Ostéo Digitale. (voir cette publicité)
  • Musicothérapie *
    • « Technologie curative ou préventive » de MentalWaves®. « Mental Waves propose des approches thérapeutiques avancées, axées sur la stimulation des ondes cérébrales, les fréquences vibratoires et les états modifiés de conscience. » https://www.mental-waves.com/
  • Médecines « musulmanes », il y a même une Organisation Musulmane des Acteurs de la Santé (OMAS)
  • Technique morontielle
  • Naprapathie (Cf ici)
  • Naturopathie *
  • Neurothérapie
  • Nutripuncture
  • Nutrithérapie — voir cette rapide enquête.
  • Ondes Scalaires
    • « Les ondes scalaires sont le modèle parfait et équilibré de circulation ondulatoire et de transfert de l’énergie.
      Leur grand atout c’est qu’elles traversent la barrière des électrons sans les détériorer et leur apportent de l’énergie.» Heureusement Espace Mom® a des produits à nous vendre. On nous cite volontiers Nikola Tesla pour montrer que c’est pas de la gnognotte.
  • Ondobiologie (= Biochirurgie immatérielle) — Audition de l’inventeur Jean-Marie Bataille par le Sénat. Et vidéo de démonstration.
  • Oligothérapie
  • Orgone
  • Médecine orthomoléculaire
  • Orthothérapie
  • Ortho Bionomy
  • Ostéopathie*
    • Méthode Niromathé. « La méthode consiste à faire vibrer des points sous-cutanés au voisinage des tendons, ligaments, muscles courts. Cette vibration amène une levée instantanée du spasme. L’inflammation, si elle est présente, disparaîtra en-suite au fil des jours.» Cf le site dédié. Promet d’être efficace contre « vertiges, angoisses, maux de tête et tous les troubles viscéraux ».
  • Ozonothérapie
  • Physiopathie
  • Phytothérapie*
  • Médecine Prophétique
    • « la médecine prophétique est entièrement basée sur la Révélation d’Allah à son Messager sur tout ce qui est bénéfique pour la santé humaine.» nous dit cet article posté sur une page orientée naturopathie…
  • Psychanalyse — On en a parlé ici.
    • Micropsychanalyse
  • Psycho-Bio Acupressure
  • Psychogénéalogie — Cette approche existe en différents parfums : « psychobiologie », « psychogénéalogie », « psychobiogénéalogie », « mémoire cellulaire » ou « décodage biologique »
  • Psychophonie
  • Programmation neurolinguistique
  • Pulsologie/Sphygmologie
  • Médecine quantique
  • Quantum Touch
  • Qi gong sibérien
  • Réactivologie
  • Réflexologie — Existe en « plantaire », « palmaire » ou « intestinale »
  • Régénération lymphatique globale
    • « Contrairement à d’autres méthodes qui n’ont pas manqué d’enrichir notre réflexion, elle est purement manuelle, c’est-à-dire sans « appareillage ni machine » et qu’aucune autre ne propose et ne permet de désincruster le réseau lymphatique avant de relancer la fonction physiologique automatique » dixit le site dédié. On voit que la syntaxe est à l’avenant.
  • Reiki — Voir l’article sur Psiram.
  • Résonance dentaire
    • Cf la boutique du Dr Wolfe. dentiste holistique.
  • Respirianisme
  • Machine de Rife
    • « chaque micro-organisme (champignons, bactéries, virus, parasites, amibes, moisissures, etc.) a une fréquence unique et spécifique (ou taux d’oscillation mortelle). Lorsque vous imposez longtemps cette même fréquence au micro-organisme, cela provoque un stress structurel et l’agent pathogène est désactivé ou meurt. Les résonateurs Rife génèrent des ondes de résonance qui détruisent les organismes pathogènes nuisibles sans nuire aux personnes.» A lire ici.
  • Régime hypotoxique Seignalet
  • Shiatsu
  • méthode Simoncini (bicarbonate contre le cancer qui serait de nature mycosique)
  • Somatopathie
    • « Le somatopathe agit exclusivement sur le MRP via les anomalies du MRP et des divers micro-mouvements. Les bienfaits collatéraux sont induits par cette seule et unique action-là.» (Mouvement Respiratoire Primaire) Cf le site dédié.
  • Sophrologie
  • Spagythérapie
    • « mise en pratique des lois de l’Alchimie Gnostique. Elle privilégie l’Homme en tant que Microcosme dans une cohérence thérapeutique et philosophique puissante. Immensément complexe, riche et divers, l’Homme est bien plus qu’une simple existence matérielle. » Cf le site dédié.
  • Sungazing
    • « Avez-vous déjà souhaité que vous puissiez être à plus d’un endroit à la fois? Ce phénomène est une capacité réelle qui peut être acquise par ceux qui suivent le protocole que l’on appelle Sungazing, une pratique valable confirmée par la NASA. » Que dire de plus ? Cette discipline consiste à regarder le Soleil les yeux nu.
  • Sylvothérapie
  • Médecine Symbolique© 
    • « révèle les mécanismes internes et externes des phénomènes, et elle donne du sens aux interactions avec les autres et les choses, en éclairant les dysfonctionnements qui peuvent en découler.» Cf le site dédié.
  • Sympathicothérapie
  • Spiralogie
  • Thérapie Séquentielle
    • « La thérapie séquentielle (aussi dénommée homéopathie séquentielle) reconnaît dans le déséquilibre de l’énergie vitale la cause des maladies, aiguës ou chroniques. Mais contrairement à l’homéopathie, elle pousse le raisonnement plus loin que le simple constat de déséquilibre. Elle pose la question-clé : Pourquoi l’énergie vitale est-elle déséquilibrée ? La réponse est une évidence : parce qu’elle a été déséquilibrée. Par quoi ? Par ce que le Dr Elmiger définit comme une « séquence d’événements ». » (Source)
  • Méthode Tomatis (du nom de son inventeur)
    • « Grâce à un traitement spécial de la musique et de la voix, elle améliore significativement les facultés motrices, émotionnelles et cognitives.» (source)
    • Voir par exemple.
  • Trichothérapie (coiffure énergétique)
  • Tropologie
  • Thermalisme*
    • Thalassothérapies et balnéothérapies, notamment, sont abusives quand elles prétendent que la composition de l’eau apporte un soin potentiel ailleurs qu’à la surface de la peau.
  • Massage Tui Na
  • Urinothérapie
  • Vitalopathie — Il s’agit de naturopathie, mais probablement en mieux. Cf leur site.
  • Vittoz
  • Yoga-thérapie
  • Yunâni
  • Zensight
    • « Le procédé Zensight est une toute nouvelle technique qui incorpore les meilleurs aspects de EFT (Emotional Freedom Techniques), BSFF (Be Set Free Fast), Energy Medecine, Focusing et EMDR (Eye Movement Desensitization and Reprocessing). (…) Toute simple à pratiquer, c’est néanmoins une méthode remarquablement efficace dans le traitement des traumatismes psychiques, de l’anxiété chronique, des phobies, des problèmes relationnels et financiers, de même que pour tous ceux liés à la santé quand ils émanent de troubles émotionnels. » Voir le site dédié.
  • Etc..


En 2019, le gouvernement espagnol a dressé une double liste de pratiques sans approbation scientifique. (source, et info ici)

LES 73 PSEUDOTHÉRAPIES

Analyse somatoémotionnelle, analyse transactionnelle, analyse transactionnelle, anges Atlantis, harmoniques, anneau tifar, ataraxie, aura soma, biocybernétique, hème, chirurgie énergétique, chirurgie énergétique, coaching transformationnel, constellations systématiques, cristaux de quartz, chromopuncture, bols de quartz, bols tibétains, thérapie par diaphragme, fourche de réglage, acupressure, essences marines, spinologie, fasciothérapie, fasciothérapie, feng shui, fleurs de l’aube, thérapie aux fruits, gemmothérapie, géobiologie, géochromothérapie, géothérapie, géothérapie, graphothérapie, hydrothérapie du colon, hypnose ericksonienne, homéosynthèse, iridologie, lama-fera, massage babandi, massage Californien, massage en énergie des chakras, massage métamorphique, Massage tibétain, médecine anthroposophique, médecine mapuche, médecine orthomoléculaire, thérapie métallique, méthode d’orientation corporelle Kidoc, méthode Grinberg, numérologie, oligothérapie, thérapie orale, oxygénation biocatalytique, pierres chaudes, pyramide vastu, plasma marin, posturologie, pranothérapie, psychohoméopathie, guérison psychique, quinton, radiesthésie, renaissance, synchronisation du noyau, sofronisation, sotai, tantra, technique phosphénique, technique métamorphique, technique de massage nimmo, thérapie bioénergétique, thérapie biomagnétique, thérapie de renouvellement de la mémoire cellulaire (cmrt), thérapie florale californienne, thérapie florale orchidée, thérapie régressive.

LES 66 PSEUDOTHÉRAPIES POSSIBLES À ÉVALUER

Etreinte, acupression, acupuncture, aromathérapie, aromathérapie, art-thérapie, auriculothérapie, ayurveda, biodanza, hippothérapie ou hippothérapie, Chi-Kung ou Qi-Gong, constellations familiales, chromothérapie, crudivorisme, drainage lymphatique manuel, soins naturistes, phytothérapie, Gestalt, hydrothérapie, hypnose naturelle, homéopathie, kinésiologie, kundalini yoga, drainage lymphatique, luminothérapie, macrobiotique, magnétothérapie, massage ayurvédique, massage structurel profond, massage thaï, médecine naturiste, médecine naturelle chinoise, méditation, moxibustion, musicothérapie, naturothérapie, ostéopathie, panchakarma, pilates, programmation neurolinguistique, psychothérapie intégrative, chiromassage, chiropratique, réflexologie ou réflexologie plantaire ou réflexologie plantaire ou réflexothérapie, reiki, respiration consciente intégrative, thérapie du rire, guérison spirituelle active, seitai, shiatsu ou namikoshi shiatsu, sonothérapie, tai chi, Technique Alexander, techniques de libération émotionnelle, techniques de relaxation, thérapie craniosacrale, thérapie de polarité, thérapie florale de Bach, thérapie florale de Bush, thérapie par les plantes, thérapie humorale, thérapie nutritionnelle, vacuothérapie, visualisation, yoga de polarité, yoga, équilibre zéro.

32 réponses
  1. Gaëtan R
    Gaëtan R dit :

    Merci pour cette liste, je ne connaissais pas les trois quarts dont certaines sont…

    Je suis assez surpris que naturopathie n’est pas d’* par rapport à la description :

    > Les * indiquent que ces pratiques sont défendues sur la base de quelques travaux scientifiques qu’on ne peut pas balayer aussi facilement que les autres, ou bien que le terme est si vague qu’on trouve dans cette pratique des remèdes tout à fait valides (et d’ailleurs employés par la médecine).

    D’après Wikipédia :
    > Ses pratiques et conseils, aux contours flous, sont caractérisés par une grande hétérogénéité. Parmi ceux-ci, une minorité sont basés sur la science (alimentation saine, exercice physique) mais ne sont pas propres à la naturopathie.
    > — https://fr.wikipedia.org/wiki/Naturopathie

    C’est d’ailleurs pour moi un problème avec cette pratique. Étant composée de nombreuses choses, dont une partie vraie, je trouve difficile à débattre avec quelqu’un qui y croit. En discutant avec des proches, dont une qui veut devenir naturopathe, je me trouve un peu face à un mur car même si je peux montrer qu’une chose est fausse, je ne peux pas montrer que tout est faux.

    Répondre
    • Romain
      Romain dit :

      c’est pas faux, mais le problème, c’est que les naturopathes font leur possible pour détourner leurs « patients » des médecines conventionnelles, par un rejet massif de la médecine scientifique. Ceci dit, je me demande si une petite astérisque ne serait pas valable… même si je considère cette pratique comme potentiellement très dangereuse (j’ai accidentellement côtoyé un temps la page Facebook d’un gourou naturopathe, avant de me faire jeter par ce même gourou).

      Répondre
  2. Philippe Lebeau
    Philippe Lebeau dit :

    Bonjour, merci pour cette liste. J’ai un double « scepticisme » pour l’enneagramme. D’abord, pour moi, cela n’a rien d’une médecine, mais ce serait plutôt un modèle psychologique, sans aucune proposition thérapeutique… l’autre partie de mon doute est qu’en Belgique, Philippe Halin, a mené une recherche « cautionnée » par la faculté de psychologie de l’UCL. Il me semble que cela mériterait peut être temporairement une asterisque ?
    https://alfresco.uclouvain.be/alfresco/service/guest/streamDownload/workspace/SpacesStore/3dcb759c-5f72-4b21-836e-683c848723e7/05-06-2012_cp_nouveau_test_de_personnalite_HPEI(1).pdf?a=true&guest=true
    http://enneagram.eu/public/pages/institute/pedagogical_resources/scientific_validation_handguide

    Répondre
    • Villebrun Jérôme
      Villebrun Jérôme dit :

      Je le dis tout de suite, je n’y connaît rien en psychologie et je ne sais pas du tout ce qu’est l’enneagramme. Étant étudiant en Belgique à l’UCL (histoire), j’ai juste un peu enquêté pour voir s’il y avait des pseudosciences qui y étaient enseignées. J’ai vu que, à la faculté de psychologie y avait un certain nombre de cours (dont au moins un obligatoire) qui ne sont rien d’autre que de la psychanalyse. Les psychanalystes ont une emprise jusqu’à dans d’autres facultés, avec des cours en sexologie, criminologie, histoire (master en études de genre), et sans doute d’autres encore, puisque mon investigation était limitée. La faculté propose aussi un diplôme d’université pour devenir psychanalyste. J’en veux à mon université d’enseigner de la pseudoscience (je suis donc biaisé) mais je pense que ça n’est pas parce que la faculté de psychologie de l’UCL a cautionné cette étude qu’elle est forcément fiable. Cependant, la faculté n’est pas complètement noyautée, puisqu’il y a des cours qui « semblent » fiables (il enseignent aussi les TCC, par exemple). Il faudrait donc mettre un nez critique dans l’étude.

      Répondre
  3. Matthieu
    Matthieu dit :

    L’Art-thérapie. Je travaille dans le médico-social (avec des personnes dites « déficientes intellectuelles ») et j’ai pu travailler avec des art-thérapeutes. Ces professionnels n’ont jamais prétendu « soigner » les personnes accompagnées, mais ils insistent quand même sur leur statue d’art-thérapeute, et donc thérapeute, ce qui me semble poser un problème.

    D’après wikipédia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Art-th%C3%A9rapie#%C3%89valuation_de_son_apport

    « L’évaluation de son efficacité de la schizophrénie reste imprécise, les travaux scientifiques de qualité étant rares (42). En comparaison avec une prise en charge sans art-thérapie, les patients auraient un comportement amélioré vis-à-vis d’eux-mêmes43, sans cependant d’amélioration de la santé mentale, estimée sur certains index44.

    Jean-Luc Sudres Professeur des université à Toulouse Jean Jaures a mis au point une « échelle clinique de thérapies médiatisées » qu’il détaille dans son ouvrage : Échelle clinique de thérapies médiatisées : dessin, peinture, modelage, collage, E.A.P., 1993.

    Anne Brun, maître de conférences à l’université Lyon 2, travaille actuellement sur une méthode d’évaluation des thérapies médiatisées, notamment avec la médiation peinture45 et son apport auprès des personnes atteintes de psychose infantile. Ses travaux sont régulièrement publiés et elle développe notamment un tableau d’évaluation permettant de faire le lien entre le comportement des enfants psychotiques dans les ateliers à médiation artistique et l’évolution de leur état psychique, en suivant une grille d’interprétation psychanalytique.

    Répondre
  4. Isabelle
    Isabelle dit :

    J’aime beaucoup le  » etc…  » Un article écrit par un marionnettiste , pseudo- scientique avec des pseudo- connaissances. Effectivement c’est facile . L’absence de preuve n’est pas la preuve de d’absence. Pouvez-vous nous donner autre chose que votre opinion et un résultat définitif ?

    Répondre
    • Eter
      Eter dit :

      Pourtant pas de preuves = pas de raisons de croire.Le etc veut dire que tout un tas de pseudo médecine bullshit non prouvé scientifiquement émergent et qu’il est très difficile de toutes les classifier.
      Cessez votre ad hominem à 2 balles et prouvez qu’au moins une de ces pseudos médecine fonctionne.

      Répondre
    • David
      David dit :

      le blaireau mendax ( menteur en latin ) , alors sa thèse bidonnée a 2 balles de biologie, je peux te dire que c’est du nul absolu , son directeur de thèse qui n’a apparemment dirigé guère que lui ^^ devait être un pote zététicien de sa bande sûrement !

      Je parle en connaissance de cause pour démasquer cet imposteur medax , je suis micro-biologiste moléculaire . Des contre vérités absurdes sont légions sur son site ..

      Pourquoi ne pas consulter les vraies sources scientifiques et pas les torchons de Slate le Monde et autres insignifiants du genre .. C’est de la preuve scientifique son truc de zététique ? Sans blagues MDR ! .. Moi je consulte NCBI qui est une de mes bases de recherches ..

      Alors quand je vois que ce type malhonnête mendax classe l’acupuncture comme une pseudo science , que Mao a inventé la médecine traditionnelle chinoise, mais c’est un délirant ce type ! Complètement déjanté et foncièrement malhonnête , un gamin boutonneux attardé .. comme sa thèse de pseudo biologie d’un hameau de campagne , qui ne vaut pas un clou , lamentable !

      Répondre
      • David (un autre)
        David (un autre) dit :

        Un recherche rapide permet de constater que le directeur de thèse de Thomas Durand à dirigé 5 thèses.
        Et ce n’est pas Thomas Durand qui affirme que l’acupuncture est une pseudo-science. C’est la communauté scientifique.

        Bonnes recherches en micro-biologie moléculaire.

        Répondre
      • Nicolas
        Nicolas dit :

        Très bonne liste. Y a aussi la terreau thérapie, ou on se met des mottes de terre sur la tête pour capter l énergie du bio vivant , au bout de 3h quand les vers de terre sont dans les oreilles c est que c est valide !!

        Répondre
  5. Arnaud Desfontaines
    Arnaud Desfontaines dit :

    L’absence de preuves n’est pas la preuve de l’absence ?
    Non, en effet.
    Du coup, vous avez des preuves j’imagine.
    Après il est beaucoup plus facile de prouver que quelque chose marche que l’inverse, qui est à priori d’ailleurs impossible.

    Répondre
    • Romain
      Romain dit :

      Tout à fait, la charge de la preuve revient à celui qui affirme [l’efficacité d’une thérapie]. Et ce qui est affirmé sans preuve peut être réfuté sans preuve.

      Répondre
  6. harmo
    harmo dit :

    https://youtu.be/H767ZrS4z4Y?t=256

    « On ne peut pas contrôler, mesurer, c’est pas scientifique mais les effets sont là ». Au moins il n’essaie de pas de bullshit avec des pseudos instruments de mesure…….

    Je ne connaissais pas les fameuses « ondes scalaires ». Magnifique.

    Répondre
  7. Julien
    Julien dit :

    A propos de la naturopathie, si on vous présente cela comme une médecine, c’est que c’est une arnaque. La naturopathie n’a pas vocation à soigner mais à prévenir. C’est davantage une hygiène de vie qu’autre chose.
    J’ai été invité à une séance de naturopathie pour aider des élèves à se préparer aux examens (oui il y a un diplôme) et ils m’ont tous répété la même chose : ça ne remplace en rien la médecine classique. Le but c’est de chercher les causes de dysfonctionnements de l’organisme par d’autres méthodes.
    Après on peut douter de l’efficacité de la pratique (en tant que cartésien avec une formation scientifique, j’avoue que je reste sceptique) mais je n’ai rien vu ou entendu qui aurait pu me paraître dangereux ou qui aurait cherché à dénigré la médecine.

    Répondre
    • Laurent
      Laurent dit :

      « La naturopathie n’a pas vocation à soigner mais à prévenir. C’est davantage une hygiène de vie qu’autre chose.[…]Après on peut douter de l’efficacité de la pratique (en tant que cartésien avec une formation scientifique, j’avoue que je reste sceptique) mais je n’ai rien vu ou entendu qui aurait pu me paraître dangereux ou qui aurait cherché à dénigré la médecine. »

      Le problème est que même si ce n’est pas présenté comme vocation à soigner, si les prétendus « conseils » ne fonctionnent pas, on est dans le même registre : la promotion de techniques ou de conseils inutiles, qui finissent par laisser croire que l’on tombe malade parce qu’on n’aurait une mauvaise hygiène de vie. Cela peut se comprendre pour certaines pathologies mais on atteint très vite les limites. Connaissant une personne très férue de naturopathie, elle encourage systématiquement à ne pas prendre de médicament, de simples compléments vitaminiques ou tisanes suffiraient à « prévenir » les troubles. Mais à la fin, ces « conseils » sont comme un soin : tu veux te soigner ? Prends ceci et fait cela. Et en filigrane, abandonne ton traitement… On est quand même bien dans le soin et la thérapie. Et c’est TRES dangereux car cause de retard de consultation et/ou d’abandon de soin. Et quand on est médecin ET naturopathe, c’est comme médecin ET homéopathe, c’est que contrairement au serment d’Hypocrate, on est perméable au charlatanisme et que ces médecins sont susceptibles de prescrire des traitements complètement inefficaces parce que leur efficacité n’a jamais été prouvée. Et c’est faire courir un gros risque au patient. On l’a vu ce printemps avec tous ces médecin qui on prescris en masse la potion du druide Raoult sans le moindre recul et qui pire encore, continuent de le défendre. Je ne parle même pas de ceux qui avaient cru découvrir un traitement…

      Répondre
  8. Guillaume Goncalves
    Guillaume Goncalves dit :

    Bonjour,

    Concernant la chiropraxie, quelques précisions doivent être apportées :

    1/ La chiropraxie ne doit plus être définie par ses théories fondatrices datant du XIXème siècle. En effet, d’après le référentiel de compétences publié au BO Santé n°2018/2 du 15 mars 2018 (page 128) : « La prise de décision clinique du chiropracteur est guidée par l’addition de son expertise clinique, des valeurs et préférences du patient ainsi que les meilleures données scientifiques disponibles. ». En France, les chiropracteurs sont donc formés et doivent adopter une prise en charge en accord avec une pratique fondée sur les preuves probantes. En effet, la formation des chiropracteurs est délivrée par une école agréée par le Ministère des Solidarités et de la Santé, et les chiropracteurs ont l’obligation de suivre les recommandations de bonnes pratiques en vigueur. Par exemple, dans le cadre de la prise en charge des cervicalgies, les chiropracteur ont l’obligation de respecter les recommandations de la fiche mémo intitulée « Évaluation du patient atteint de cervicalgie et prise de décision thérapeutique en chiropraxie » et à son rapport d’élaboration, établies par l’Association Française de Chiropraxie (https://www.ifec.net/la-chiropraxie-therapie-manuelle/recommandations-de-bonnes-pratiques-has/). Ces recommandations ont reçu le label de la Haute Autorité de Santé.

    2/ Le référentiel de compétences publié au BO Santé n°2018/2 du 15 mars 2018 (page 128) précise également que le chiropracteur « prévient et prend en charge les troubles neuro-musculo-squelettiques de l’appareil locomoteur du corps humain ». Concernant les praticiens mettant en avant des pratiques pseudo-scientifiques, ces derniers ne respectent donc pas le cadre légal français et ne peuvent être jugés comme étant représentatifs des pratiques de l’ensemble de cette profession. Si ce type de généralisation était permis, la quasi-totalité des professions de santé pourraient alors être incluses dans cette liste.

    3/ La chiropraxie est une profession, elle ne doit pas être confondue avec un traitement. Les chiropracteurs utilisent différentes modalités thérapeutiques (telles qu’elles sont décrites dans l’arrêté précédemment cité) dans la prise en charge de certains troubles musculosquelettiques. Celles-ci sont communes à d’autres professions de thérapie manuelle qui ne sont pas mentionnées dans cette liste des pseudo-médecines (à juste titre). L’utilisation des modalités principales (i.e. manipulations/mobilisations articulaires, les conseils d’étirement/de renforcement musculaire) est soutenue par la littérature scientifique.

    4/ La littérature s’intéressant à l’efficacité de ces différents traitements présente toutefois des lacunes. Pour les combler, des chiropracteurs (ainsi que des médecins, kinésithérapeutes, ostéopathes, etc.) participent activement à des travaux de recherche publiés dans des revues scientifiques à comité de lecture. En France, l’association professionnelle et l’institut de formation des chiropracteurs soutiennent ces recherches en finançant, entre autres, des doctorats.

    Il semble donc erroné d’assimiler la chiropraxie à une pseudo-médecine étant donné i) que son cadre légal et son enseignement en France sont en accord avec une pratique fondée sur les preuves probantes, et ii) que des chiropracteurs participent activement à l’évaluation des modalités thérapeutiques utilisées en thérapie manuelle.

    Répondre
  9. Aurélien
    Aurélien dit :

    J’ai découvert aujourd’hui le concept d’ostéofluidique. Ça a l’air bien moisi. Ça a l’air de se présenter comme l’ostéopathie, mais énergétique.

    Répondre
  10. Bethsabée
    Bethsabée dit :

    Mon pauvre loulou ! On est tout tristounet parce que le méchant monsieur dit que ton bullshit mystique ça ne vaut rien de plus que l’effet placebo ?
    Après ses diplômes, tu devrais attaquer son physique. Il est moche en plus Mendax, comment un moche pourrait avoir raison ?
    Peut être que tu devrais te laisser tenter par un débouchage de méridiens, je suis sûr que ça te détendrait.

    Répondre
  11. Didy
    Didy dit :

    J’ai une question qui me turlupine depuis un bout de temps.

    Les sons binauraux, c’est scientifiquement démontré ou pas ? Je suis tombée qqs fois sur youtube sur des « musiques » avec des sons binauraux pour par exemple, faire passer les maux de tête, aider à se concentrer etc.
    Au premier abord, j’ai tendance à penser que c’est que du blabla et du coup je zappe.
    J’ai testé un jour où j’étais littéralement épuisée par 3 jours non stop de migraines et à ma grande surprise…ça m’a aidé. Bon, j’avais toujours mal mais c’était bien plus supportable.

    Ceci dit j’ai conscience que mon vécu n’est qu’une expérience personnelle et le fait que ça m’ait aidé (1 jour) ne rends pas le procédé efficace pour autant.

    J’ai essayé de me renseigner mais je ne sais pas quoi en penser. Peut-être que je suis trop contente d’avoir trouvé qqch qui me soulage un minimum pour chercher correctement…et courir le risque de tomber sur qqch qui me dit « c’est dans ta tête » ^^

    Répondre
  12. Tengwall P
    Tengwall P dit :

    Je m’intéresse aux pseudo-médecines et je voudrais savoir s’il existe des sites de référence ou des associations qui peuvent aider un patient à dénoncer un praticien qui proposerait des pseudo-médecines.
    Certes, il existe un ordre pour les médecins et les infirmières mais pour les autres professions ? Par exemple, comment agir contre une psychologue qui proposerait du Reiki ?
    Merci d’avance.

    Répondre
  13. Sylvain
    Sylvain dit :

    Je me suis sérieusement penché sur la microkinésithérapie, et suite à de longues recherches, ai décidé d’exposer le fruit de mon travail sur un blog, créé spécialement pour l’occasion : https://microkine.ovh

    L’essentiel est déjà publié, avec beaucoup de sources, sur la théorie, les principes, la pratique, les études scientifiques, le statut juridique etc… mais je continue à faire de nouveaux articles dessus, quand je le peux.

    Répondre
  14. Juliette
    Juliette dit :

    Bonjour,

    Je suis surprise que vous classiez l’aromathérapie sans « * » car il me semble qu’au moins les effets antimicrobiens sont aujourd’hui démontrés. Les Huiles essentielles sont à la mode et souvent utilisées à tort et à travers. On leur accorde peut être trop facilement des listes interminables de vertus cependant tout n’est pas à jeter dans ce domaine !
    Quels ont été les éléments qui vous on décidés dans la classification de cette médecine alternative ?

    Je vous suis notamment sur votre chaine youtube depuis 1 ans et je vous remercie pour votre super travail et vos recherches approfondies.
    🙂

    Répondre
  15. CT
    CT dit :

    Bonjour,

    Je suis psychologue clinicienne et étonnée par la présence de l’hypnothérapie, l’EMDR, la Gestalt et la psychanalyse. Vous présentez les TCC comme les seules psychothérapies validées scientifiquement, or il est démontré depuis belle lurette que les psychothérapies fonctionnent, en s’appuyant sur des facteurs communs tels que la relation, l’alliance thérapeutique, la transmission d’un modèle théorique… voir les recherches pléthoriques sur le sujet !

    Répondre
  16. justine
    justine dit :

    L’Organisation mondiale de la santé (OMS) considère la naturopathie comme une médecine traditionnelle, aux côtés des médecines chinoise et ayurvédique. En effet, la naturopathie n’a rien d’une médecine récente ou d’une mode, elle puise ses racines dans de nombreuses traditions thérapeutiques qui remontent à la civilisation de Sumer, aux Esséniens, à l’Égypte ancienne, et bien sûr à la Grèce antique puisqu’elle fait référence à Hippocrate (460-377 av. J.-C.), considéré comme le père de la médecine occidentale et
    le fondateur de l’école de Cos, une des premières grandes écoles de médecine. Hippocrate prônait déjà la diététique et la mise en application des lois de la nature, en les associant à la théorie des humeurs (les liquides du corps), de façon à permettre à chacun de révéler son « médecin intérieur », c’est-à-dire sa capacité d’autoguérison
    Les médecins ont prêté serment au serment d’Hyppocrate et ce grand monsieur a dit plusieurs choses très intéressante : « Que ton alimentation soit ta seule médecine », « Toutes les maladies se guérissent au moyen de quelques évacuations, ou par la bouche, ou par l’anus, ou par la vessie ou par quelque autre émonctoire »
    C’est à cause d’article comme le votre non étayé et juste en liste, que nous passons tous sans exception et distinction pour des charlatans. C’est triste cette fermeture d’esprit

    Répondre
  17. justine
    justine dit :

    C’est marrant, c’est la 3ième fois que mon commentaire disparait.
    L’Organisation mondiale de la santé (OMS) considère la naturopathie comme une médecine traditionnelle, aux côtés des médecines chinoise et ayurvédique. En effet, la naturopathie n’a rien d’une médecine récente ou d’une mode, elle puise ses racines dans de nombreuses traditions thérapeutiques qui remontent à la civilisation de Sumer, aux Esséniens, à l’Égypte ancienne, et bien sûr à la Grèce antique puisqu’elle fait référence à Hippocrate (460-377 av. J.-C.), considéré comme le père de la médecine occidentale et le fondateur de l’école de Cos, une des premières grandes écoles de médecine. Hippocrate prônait déjà la diététique et la mise en application des lois de la nature, en les associant à la théorie des humeurs (les liquides du corps), de façon à permettre à chacun de révéler son « médecin intérieur », c’est-à-dire sa capacité d’autoguérison.
    Les médecins ont prêté serment à Hyppocrate et ce grand monsieur a dit : « Que ton alimentation soit ta seule médecine » et « Toutes les maladies se guérissent au moyen de quelques évacuations, ou par la bouche, ou par l’anus, ou par la vessie ou par quelque autre émonctoire » Qu’es ce qu’un émonctoire? Le corps possède ses propres éléments de régulation permettant le maintien de l’homéostasie grâce au travail des émonctoires (foie, intestins, reins, poumons, peau et certaines glandes) qui sont des filtres ou des portes de sortie pour éliminer les déchets : ► Sous forme de colles : matières fécales, crachats, glaires, mucus, CO² et autre gaz) ; ► Ou de cristaux : urine, transpiration, sang pendant les menstruations (changement de la voix due à l’inflammation de la zone pelvienne et des hormones).
    De plus les médecins se basent sur les expériences de Pasteur et qui a dit sur son lit de mort « Le microbe n’est rien. Le terrain est tout ». Qu’es ce que le terrain? C’est un ensemble de données qui caractérisent un individu à un moment précis, qui sont d’ordre physique et psychologique et dans lequel on y retrouve ► l’hérédité qui constitue le patrimoine, le capital santé de départ ; ►les tempéraments (correspondant à une description physique précise, des tendances psychologiques, des prédispositions à des problématiques) ; ►la toxémie (présence de substances toxiques dans l’organisme).
    C’est à cause d’article comme le votre sans explication juste une liste de techniques, que l’on passe tous sans exception et distinction pour des charlatans. C’est bien triste d’avoir vision si sectaire et fermé

    Répondre
  18. EGB Marchand
    EGB Marchand dit :

    Au sujet de la phytothérapie, vous commettez une erreur.
    La zététique, c’est aussi de critiquer la critique qu’on porte sur un sujet : ma critique est-elle objective ? Le créationnisme est une fausse croyance ? Admettons. Mais que faut-il penser de l’Evolution ? Comment une fonction pourrait-elle créer un organe ? Il y a en réalité fonction parce qu’il y a organe et l’organe est une programmation génétique. L’Evolution est donc une croyance amplement invalidée par les découvertes ultérieures, notamment par la génétique. Autant dire qu’elle est une imposture ( Darwin le savait : le chaînon manquant n’existe pas ). L’astrophysique démontre également que l’univers ne peut avoir 4,5 milliards d’années. Passons.
    En l’occurrence, vous classez la phytothérapie parmi les pseudo-sciences possibles. Tout dépend bien entendu de quoi l’on parle en employant cette dénomination, et ce qu’on y loge. Il est certain que dès l’instant où l’on en a fait un commerce très profitable, les dérives se sont fait jour. Mais la phytothérapie est d’abord la connaissance empirique, traditionnelle et ancestrale des herboristes. Elle est de mieux en mieux confirmée par les sciences. Certains remèdes fonctionnent sans que nous sachions pourquoi, faute d’avoir étudié le mécanisme. Pour d’autres, le mécanisme est connu. La phytothérapie fonctionne. Par exemple, il est radiographiquement démontré que la prise de prêle des champs ( Equisetum arvense ) accélère la consolidation osseuse d’une fracture ; elle permet aussi d’atténuer les dégâts de l’ostéoporose. Cela se vérifie à la densitométrie. Le saule blanc ( Salix alba ) contient de la salicine, aspirine naturelle assimilable… L’huile essentielle de Metaleuca alternifolia (  » arbre à thé  » ) est un puissant antiseptique ( par exemple, il fonctionne très bien sur les mycoses interdigitales des pieds )… On pourrait citer des milliers d’exemples prouvant l’efficacité de la phytothérapie. C’est tout sauf une fausse science. Que faut-il maintenant penser de la chimie de synthèse des laboratoires pharmaceutiques ? Pensez-vous qu’elle soit réellement efficace ? Eh bien je prétends que non. La metformine guérit-elle le diabète ? La réponse est non. Si tel était le cas, nous n’aurions pas besoin d’en prendre à vie. En revanche, l’antibiotique guérit l’infection, c’est indubitable. Mais globalement, l’efficacité de cette pharmacopée artificielle est assez limitée. Peu importe. La chimie de synthèse génère des bénéfices colossaux. Et c’est ce qui compte pour les labos. Bonne réflexion.

    Répondre
    • Acermendax
      Acermendax dit :

      Votre ignorance sur la théorie de l’évolution a un remède : soyez curieux et ouvert. Je réponds à votre croyance sur le « chainon manquant » dans mon livre « L’évolution, ça marche ! »

      Les remèdes à base de plante sont une réalité que je ne conteste pas. La pratique consistant à se tourner vers des « préparations naturelles » de plante en préférence à des médicaments dument dosés et vérifiés n’est en revanche pas une approche très rationnelle de la santé. La phytothérapie englobe des pratiques efficaces, des croyances infondées et des choix déraisonnable, raison pour laquelle elle doit figurer sur une telle liste pour susciter la prudence de chacun.

      M.

      Répondre

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] Pour aller plus loin, je vous propose une petite liste non exhaustive de toutes les médecines qui n’ont pas encore fait leurs preuves : liste des pseudo-médecines […]

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.