Les Pyramides, l’Univers et le Reste – Tronche en Live #19 (Jacques Grimault)

Invité : Jaques Grimault, Pyramidologue, informateur du film La Révélation des Pyramides.

Emission enregistrée le 05 février 2016.

Editorial

Ce soir nous allons parler méthode. Comment évaluer la vraisemblance d’une proposition ? Comment étayer une hypothèse et prouver une théorie ? Nous allons en discuter avec la personne qui se présente comme l’auteur des travaux derrière La Révélation des Pyramides.

Alors, on va spoiler un petit peu, et vous présenter ce qu’on trouve dans ce film très brièvement, vous pourrez ensuite vous faire votre idée en le regardant si ce n’est déjà fait.

Le point de départ c’est l’idée que la pyramide de Khéops n’est pas ce qu’on croit qu’elle est. Ce ne serait pas un tombeau, et pas celui de Chéops. En effet sa conception serait trop « parfaite », avec une précision par endroit, je cite : « au tiers de millimètre », un alignement hyper précis avec les points cardinaux, et cetera, et cetera. Les dimensions mêmes de la pyramide indiqueraient que ses bâtisseurs connaissaient l’unité de longueur de notre système métrique, inventé peu après la révolution française et de 0,22 mm trop court par rapport à sa définition en relation avec la longueur du méridien. Et cette valeur du mètre, connue on ne sait comment, et cachée dans la pyramide, permettrait de déduire de ses dimensions tout un tas de choses étonnantes, et notamment la vitesse de la lumière. Cela implique que ces bâtisseurs connaissaient cette vitesse, et là évidemment on est très loin de ce que les archéologues et les égyptologues nous disent.

Mais il y a plus. Vingt sites archéologiques seraient alignés le long d’un équateur penché passant par la pyramide et le centre de l’ile de Pâques. Et ces sites auraient tous en commun un certain nombre de caractères qui permettraient de déduire qu’ils ont été conçus par une seule et même civilisation qui ne connaissait pas la clef de voûte…

Pourquoi cet alignement ? Parce que le pôle nord défini par cet équateur penché à 30° se trouverait, je cite le documentaire « précisément au point d’oscillation du pôle magnétique terrestre »[1], je m’empresse de dire que et j’ignore ce que peut bien être un « point d’oscillation du pôle magnétique terrestre ». Et par conséquent on nous dit que ces édifices ont pour but de nous avertir d’un futur basculement des pôles magnétiques terrestres qui s’accompagnerait de, je cite encore mle documentaire «La destruction par le feu des anciens textes.» C’est-à-dire l’apocalypse.

Avant de donner la parole à Jacques Grimault qui va défendre cette thèse et éventuellement corriger tout infidélité qu’on aurait pu commettre à son endroit, récapitulons ce que tout cela veut dire.

Si c’est vrai alors : une civilisation très ancienne dont nous n’avons aucune trace a construit ou bien a guidé la construction des Pyramides et d’autres sites archéologiques importants partout dans le monde sur une période d’au moins trois mille ans (mais sans se faire repérer) à l’aide d’une technologie inconnue et incroyablement puissante et précise, mais discrète. Pourquoi ? Afin de cacher dans un message mathématique leur connaissance en Cyclologie (les cycles cosmiques) qui annonce que bientôt les pôles géomagnétiques vont s’inverser ce qui va provoquer des catastrophes dans le monde entier (ce qui n’est pas raccord avec ce que l’on sait des précédentes inversions des pôles et de l’histoire de la vie sur notre planète). Mais ces anciens bâtisseurs, malheureusement ont été incapables de laisser un message compréhensible par les scientifiques, et notre avenir repose désormais entre les mains de celui qui a su déchiffrer ce message et qui sait comment sauver l’humanité… Mais qui ne l’a pas révélé après toutes ces années, et promet de le faire dans des films.

Et voici le temps de donner la parole à notre invité, Jacques Grimault, qui se présente lui-même en tant qu’ingénieur en communication touristique et hôtelière. Jacques Grimault, bonsoir

Est-ce qu’on a oublié quelque chose ?

[1] LRDP : «Mon informateur attira mon attention sur le pôle nord qui lui correspondrait si ce cercle était l’équateur, et coïncidence, ce point se trouvait précisément au point d’oscillation du pôle magnétique terrestre, qui était, ce que j’ignorais, différent de notre pôle nord.»

 

 

***

Avant de regarder l’émission, vous aurez peut-être envie de savoir où vous mettez les pieds, en consultant :

***

A voir aussi : la version graphique de l’entretien réalisée par Livemapping.fr :

http://livemapping.fr/map.php?id=TEB_05_02_2016&mappeur1=tim&filter1=png&PHPSESSID=sllmgespeo7u99oj55ip45too4

16 réponses
  1. Fwagra
    Fwagra dit :

    Le premier lien des remarques sous l’article ne pointe pas au bon endroit, il mène à l’article « Cher commentateur » qui correspond au dernier point du paragraphe.
    Très beau sang-froid, soit dit en passant, face à cette personne qui élevé la cuistrerie au rang d’oeuvre artistique.

    Répondre
  2. Toût-Élié
    Toût-Élié dit :

    Une entrevue qui force le respect. On peut certes ergoter ici ou là (le début m’a réellement fait craindre le pire), mais un final en fanfare –grâce notamment à l’aplomb du contradicteur, véritable démiurge des pseudosciences. Du tout bon.

    J’ai une question relative au comportement du contradicteur, que je voudrais introduire par une citation de “science et pseudo-sciences” (N°313) :
    «j’ai dû faire un long voyage, j’ai abandonné à peu près tout. J’ai brisé tous les liens, j’ai brûlé tous les ponts, j’ai tourné le dos au monde, alors je ne peux pas me permettre de douter : je dois croire, il n’y a pas d’autre vérité» (aucun rapport, c’est l’interview d’une victime de mouvement sectaire).
    Rien ne permet de démontrer chez Grimault la manipulation consciente plutôt que l’aveuglement. Et j’ai personnellement assez fréquemment rencontré, y compris dans le monde de la recherche, des personnes si engagées dans la défense d’une thèse, avec un tel sacrifice personnel a posteriori, qu’elles ne sont plus en position de se désengager. Cela conduit parfois au meilleur (l’intuition géniale contre vent et marée) parfois au pire (la “déchéance scientifique” voire l’épuisement du chercheur). Prévoyez-vous une soirée sur ce type de biais de confirmation ?

    Répondre
  3. Hogren
    Hogren dit :

    Bonjour, que dire, que dire …

    Déjà bravo. Je pense qu’Acermendax a dû bien mal dormir malgré une très grosse fatigue la nuit suivant l’émission.
    Bien que n’étant qu’auditeur de l’émission, j’étais mois même bien fatigué en l’écoutant.

    Je ne saurais trop définir Jacques Grimault. J’ai trouvé beaucoup d’incohérences (ah bon ?) dans ses propos. Il ne veut pas parler de lui au début, mais balance clairement sont expériences comme argument d’autorité vers la fin. Encore une fois, il ne veut pas que l’on parle de lui en tant que personne, mais insulte clairement Acermendax, et non pas ses idées.

    1000 fois j’aurais aimé m’intégrer à la conversation pour essayer de faire avancer le débat, et 1000 fois Acermendax répondait de façon bien plus intelligente encore.

    Je viens tout de même de vivre pour la première fois le débat face un mur. Toutes les descriptions parlant des tenants d’hypothèses controversé qui répondaient en déviant le sujet, ou qui attaquaient la personne plutôt que les propos. Toutes ces descriptions entendues chez Jean-Michel Abrassart ou même chez vous, que je pensais exagérées. J’ai tout retrouvé, en un seul personnage.

    Mon ressenti est que Jacques Grimault est un vieux monsieur autain qui ne comprend pas la méthode scientifique, le zététisme, et surtout qui ne sait pas débatre. J’espère que peu de gens vont croire à ses propos. Peu importe s’il a tort ou raison, il doit le prouver. Et ce n’est pas aux autres de montrer qu’il a tort s’il ne fournit aucun papier.

    Pour finir, je dirais que Darwin à eu tort sur toute la ligne, euh non, il n’a pas eu raison, nuance. Regardez les canards, c’est évident que ça ne fonctionne pas ! Pourquoi ? Bah, c’est évident !! Regardez : https://fr.wikipedia.org/wiki/Canard
    [Je précise tout de même que le précédent paragraphe était purement ironique.]

    La fin était grandiose ! J’avoue avoir observé un relachement sur le filtre d’Acermendax, qui devait démanger depuis les 2 premières minutes d’émission. Le passage sur Darwin, et la théorie de la relativité était épique ! Et juste pour ceux qui seraient amenés à lire ces quelques lignes, et qui croivent que Newton avait tout faux: Newton n’avait pas tort, à son échelle. C’est quand l’astronomie a évolué que l’on s’est aperçu, qu’à partir d’une certaine échelle, les calculs de Newton, ne fonctionnaient plus. Mais dans beaucoup de domaines, les formules restent correctes et sont toujours utilisées car plus simple que celles d’Einstein.

    Merci pour votre émission que je ne manque jamais de regarder (en différer).

    Je pense que vous avez du matériel pour faire une émission décrivant les différents biais animant Jacques Grimault, et les défauts sur sa façon de débattre.

    Répondre
  4. Lozach Maxime
    Lozach Maxime dit :

    Bonjour,

    Je ne réponds rapidement que pour vous féliciter de votre travail ! Quelque soit le sujet, c’est toujours intéressant, bien mené, bien présenté et sans colère ou insultes.
    J’aime beaucoup le personnage de Jacques Grimault, et j’ai pris plaisir à suivre cette interview (écouté en replay, et vu en replay avec vos annotations). C’est sûr que ça a dû être très compliqué pour vous de tenir dans la discussion malgré les digressions, les attaques et les loooongues non-réponses. Chapeau bas !

    Mais là, j’écris surtout concernant le LiveMapping. En-dehors de son intérêt que je ne comprends pas bien (mais ça, on s ‘en fiche), il n’est pas très clair sur « qui avance quoi », si les données sont correctes ou non, et contient quelques erreurs (par exemple : sur l’orthographe de Christpher Dunn et non « Don », et les bébé : « les données modernes sont donc plus valables à cause de l’apport d’éléments chimique ». Il me semble que Grimault soutenait l’exact inverse. En oubliant je pense que ces éléments permettent aussi de retarder des accouchement qui seraient prématurés. Donc plus de bébés à termes peut être ?)

    Au passage, j’ai appris la réponse « mu », me suis renseigné, et c’est énorme ! 😀
    Merci 🙂

    Continuez comme ça !
    ça roxx grave !

    Répondre
    • Hogren
      Hogren dit :

      Bhé partage, égoiste va ! (haha)
      Tu m’a interloqué, alors j’ai cherché sur le toute petit laps de temps que j’avais à disposition.
      J’ai trouvé ceci : https://fr.wikipedia.org/wiki/Mu_(zen)

      C’est bien ça ?

      Je me demande combien d’années d’expérience dans le zététisme Acermendax a-t-il. En tout cas je prend vite goût à son humour et ne peut m’empêcher d’avoir sa voix dans la tête quand j’entends un truc fafelu. Je me dit souvent «C’est la théorie du tout, tout est lié» des choses comme ça.

      Répondre
      • Acermendax
        Acermendax dit :

        C’est bien l’origine du « Mu » que j’ai employé à l’antenne ;).

        Difficile de répondre à « combien d’années d’expériences »… En gros, ça a démarré avec mes premiers pas (tardifs) sur le net il y a une quinzaine d’années.

        Répondre
        • hogren
          hogren dit :

          Merci pour la réponse 🙂
          Tardifs ? J’avoue ne pas avoir menés mon enquête sur toi, et je ne connais pas trop ton âge. Jacques Grimault a dû trouver l’information je pense, je vais voir dans son livre… euh…
          Pardon, ne pas attaquer la personne mais les idées, c’est dur à certains moments, surtout quand on voit que la personne ne suis pas ces concepts.

          À bientôt !

          Répondre
      • Lozach Maxime
        Lozach Maxime dit :

        Navré, tout à mon compliment j’ai oublié de faire profiter aux autres mes recherches…
        On va dire que j’ai fait de la didactique ! C’est à vous de chercher non mais ho… 😉 (c’est super efficace dis donc cette méthode ! )

        Répondre
  5. julien
    julien dit :

    Bonsoir,
    votre interview est un dialogue de sourd, JG ne fait pas d’effort pour répondre correctement aux questions certes mais vous non plus vous ne faite pas d’effort…
    Je m’explique : vous êtes plus la pour le décrédibiliser qu’autre chose, même si certaine de vos question sont pertinentes vous vous arrêtez sur des détailles absolument inutiles sur la moitié de l’interview au lieu de rester sur le film qui est avoué le (même si des passages peuvent être erroné) est plutôt troublant sur le fait qu’on trouve énormément de similitudes entre les sites énoncés dans le film. Contrairement a votre film ces sites ont de vrai points communs : création non naturel, sans plan de construction, dont la version officiel de construction est douteuse pour plein de raison comme la pierre utilisé qui est souvent très dur donc quasi impossible a tailler, ou l’on retrouve une perfection a couper le souffle etc…
    Dans ce commentaire je ne critique pas JG car je n’en est pas le besoin, il le fait lui même dans l’interview, il est assez borné pour se décrédibiliser tout seul mais ce n’est pas pour autant que sont travail n’est pas merveilleux, que ce soit dans le film ou dans ses conférences, il est l’un des seuls à aller plus loin que se que l’on veut bien nous faire croire et si votre travail était un peu plus sérieux (bien qu’il le soit déjà pas mal) vous pourriez aussi nous aider a trouver la vérité au lieu de descendre ceux qui la cherche pendant toute leur vie.

    Répondre
    • Hogren
      Hogren dit :

      Bonjour Julien,

      En tant que spectateur lambda de cette vidéo, je tente une réponse à ton commentaire.

      > votre interview est un dialogue de sourd, JG ne fait pas d’effort pour répondre correctement aux questions certes mais vous non plus vous ne faite pas d’effort…
      > Je m’explique : vous êtes plus la pour le décrédibiliser qu’autre chose, même si certaine de vos question sont pertinentes vous vous arrêtez sur des détailles absolument inutiles sur la moitié de l’interview

      Acermendax a relevé énormément de points qui pourraient sembler être des détails. Mais la plupart d’entre eux, ne trouvant justement pas de réponse satisfaisante da la part de Jacques Grimault déclenche un signal d’alerte fort concernant la solidité de ses arguments et de son respect de la démarche scientifique.
      Le mieux, est, je pense, de citer les points qui te chagrinent le plus pour que l’on puisse débattre de façon plus précise.

      > au lieu de rester sur le film

      Mon ressenti sur cela est qu’Acermendax essayait de suivre Jacques Grimault, mais que lui l’envoyait un coup hors du contexte du film pour ensuite le rappeler à l’ordre sous prétexte qu’il déviait du film. Mais là c’est un avis personnel.

      > qui est avoué le (même si des passages peuvent être erroné) est plutôt troublant sur le fait qu’on trouve énormément de similitudes entre les sites énoncés dans le film.

      As-tu vu le film «Le nombre 23» ? Je pense que l’on est un peu sur le même concept. On peut trouver beaucoup de propriétés «suprenante» à un objet, de similitudes entre des lieux, etc.
      Il y a tellement de données que l’on peut utiliser dans énormément de sens différents, sans compter la précision avec laquelle on le fait qui peut varier et nous donner plus ou moins de résultat.
      Pour finir, il y a aussi le hasard qui entre en jeu.

      > Contrairement a votre film ces sites ont de vrai points communs :
      Les points communs des lieux de leur film sont réels. Ce ne sont pas les mêmes, et c’est normal.

      > création non naturel, sans plan de construction, dont la version officiel de construction est douteuse pour plein de raison comme la pierre utilisé qui est souvent très dur donc quasi impossible a tailler, ou l’on retrouve une perfection a couper le souffle etc…

      Je n’ai plus tous les détails en tête, mais déjà il faut faire attention au «quasi impossible», etc.
      Même s’il on a pas les outils pour tailler telle pierre, peut-être que eux l’avaient et que c’est ça qui a disparu.

      Il peut y avoir au final des choses inexpliquée, c’est normal aussi. Personne n’a la connaissance absolue. Mais, comme ils le répètent assez souvent, ce n’est pas parce que quelque chose est inexpliquée qu’elle est inexplicable, ou qu’elle fait forcément appel à des êtres supérieurs, etc.

      > Dans ce commentaire je ne critique pas JG car je n’en est pas le besoin, il le fait lui même dans l’interview, il est assez borné pour se décrédibiliser tout seul mais ce n’est pas pour autant que sont travail n’est pas merveilleux

      Quand on voit le manque de respect de la démarche scientifique et le manque de réelles données reproductibles, sont film n’est, pour moi, que de la fiction.

      > , que ce soit dans le film ou dans ses conférences, il est l’un des seuls à aller plus loin que se que l’on veut bien nous faire croire
      Qui veut nous faire croire quoi ? Il y a d’après toi, une communauté d’êtres supérieurs que dirigent les Hommes ?

      >et si votre travail était un peu plus sérieux (bien qu’il le soit déjà pas mal) vous pourriez aussi nous aider a trouver la vérité au lieu de descendre ceux qui la cherche pendant toute leur vie.

      Pour moi, montrer que les tenants, et surtout les auteurs d’une hypothèse ne respectent pas la démarche scientifique, c’est pas mal décridibiliser l’hypothèse.
      Acermendax a relevé énormément de points qui ont l’air faux. C’est dur à prouver étant données que Jacques Grimault, en face, ne donne pas ses sources ni quoi que ce soit d’autre.
      Un scientifique est quelqu’un qui donne le moyen à ses pairs de reproduire son étude pour la valider ou non.

      Voilà.

      Je ne sais pas si c’est la première vidéo que tu vois de La Tronche en Biais, mais je te conseille de regarder leurs autres vidéos.
      Quand ils ne font pas de Live, elles sont relativement courtes.

      En espérant lire une réponse de ta part.

      Hogren

      Répondre
  6. Yvano
    Yvano dit :

    Votre « film » est une satyre, amusante certes mais qui ne démontre en rien l’invalidité du travail de JG.
    Pourquoi ne pas s’arrêter à l’humour et essayer de contre-argumenter d’une manière aussi mesquine?

    Répondre
    • hogren
      hogren dit :

      Bonjour,
      Je pense que par leur «film», tu désignes cette vidéo:
      https://www.youtube.com/watch?v=b5o9kMfgUvQ

      Si c’est bien cela, je suis à peu près d’accord. La vidéo, prise hors contexte, ne prouve pas grand chose sur les arguments de JG si ce n’est leur «banalités» (le fait de pouvoir pondre les mêmes arguments, mais pour d’autres lieux, entres autres choses).

      Le vrai «débat» est ici:
      https://youtu.be/OL0E3zpAB_A

      Et pour ma part, je ne trouve ici aucune mesquinerie, enfin de la part d’Acer ou de Vlade.

      J’espère que ça répond à ta question.

      Bien à toi.

      Hogren

      Répondre
  7. Rosse
    Rosse dit :

    Cet épisode de Rick and Morty reflète magnifiquement cette situation. L’analogie de cet question étique du rapport savant/croyant biaisé.
    Le Père est Jacques Grimault, le fils la science. -> Rick and Morty Episode 009 Something Ricked.

    En effet on peut se dire:
    – On en rigole ou pas?
    – Non il doit en souffrir.
    – Oui mais il fait du mal avec ses conneries, il a de l’influence.
    – Tu n’as jamais fait de connerie toi !?
    – Si mais on m’a montrer les vertus d’admettre ses tords. Et je l’invite a son tour à …
    – … ‘On’ t’as enseigner cette sagesse, elle ne viens pas de toi et tu t’en vante. Tu réponds à la suffisance par du mépris et de l’arrogance. C’est ça ta sagesse, c’est ca ton humanité ? ( appel a la pitié, procès d’intention )
    – Je ne le rabaisse pas, au contraire, je l’invite à la dérision, je l’invite à rigoler avec moi de notre éternel médiocrité face a l’infini savoir. Je lui dit qu’à deux, on est un peu moins bête, qu’on a besoin l’un de l’autre pour corriger nos erreurs et partager nos savoirs. Je l’invite a cette table où on se fait tout petit pour regarder l’immensité. Où ce n’est pas l’imagination qui limite notre pensée mais bien le réel. ( ou ce qu’il veux bien nous montrer ).

    *Alors tu l’as dans le baba pseudo bonne-conscience. Je sais le genre de tour que tu peux jouer, la mesquine. Car non, ce n’est pas plus humain de laisser l’autre dans son mensonge. Au contraire c’est la chose la plus antipathique que nous puissions faire a mon sens. Cela ressemble à une certaine pratique de la charité qui n’est en faite que le support d’un narcissisme et égocentrisme cancéreux :
     » Je suis grand et bon, prend cette pièce pouilleux ! Moi et mon Dieu te pardonnons de ta faiblesse! Ah Miséricorde, quand tu nous tiens! Je suis trop bon. » C’est ici que se trouve le mépris et l’arrogance.

    Non je refuse de voire les choses ainsi, nous sommes des frères. Si je déconne j’ai envie qu’on me le dise. Et comme l’erreur peut blesser l’ego, je suis par contre un peu de dérision pour dédramatiser et détendre l’atmosphère. Cette dérision est pleine de compassion. Certes on en perd un peu en assurance (mal placée) , mais quel soulagement pour le reste : On a le droit de ne pas savoir !

    Répondre
  8. Yannick
    Yannick dit :

    Bonjour, J’aimerais savoir où trouver les statistiques taille/poids des bébés à la naissance. Je ne parviens pas les retrouver sur le site de l’OMS, pourrais-je avoir un liens s’il vous plaît.

    Répondre

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] site la Menace théoriste a mis en ligne une étrange interview d’un certain Jacques Grimault dans l’émission […]

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.