Rétrospective 2018

Je me livre ici à une rétrospective personnelle de mon année 2018. Ce petit bilan est une manière de rendre compte à celles et ceux d’entre vous qui, par votre participation financière, contribuez à rendre possible une bonne partie de ce qui suit.

En 2018, j’ai sorti mon livre sur « l’Ironie de l’évolution » qui a reçu un accueil critique formidable. J’ai pu m’entraîner à prendre la parole sur les grandes antennes de radio. Verdict : il me reste du travail. Pour accompagner ce livre, j’ai présenté ma conférence « Maudite théorie de l’évolution » une demi-douzaine de fois de Chartres à Montpellier (chez le Cercle Zététique).

J’ai donné des formations « Zététique et autodéfense intellectuelle » à l’Université de Lorraine, à celle de Paris Orsay, à l’ITIRI de Strasbourg, à l’EISTI de Cergy, à l’IUT de Lunéville et auprès d’un public de professionnels à Nancy et Toul. Et je suis intervenu dans des lycées, à Armentières, à Dreux, ainsi que dans une prison pour parler de zététique avec des détenus.

En 2018, la TeB a participé à des conventions un peu partout en France, du Play Azur de Nice à la Kamo Con de Dijon en passant par le Japan Festival de Tours. Nous avons même passé plusieurs jours à Grenoble pour le Festival de Géopolitique que nous avons couplé avec deux épisodes de la Conjuration Open Source qui nous ont permis d’échanger avec d’autres acteurs du monde du scepticisme scientifique et d’illustrer la variété des positions, des opinions, des méthodes, loin d’être un bloc monolithique, le scepticisme est une famille de pensée solidaire mais critique d’elle-même. Et nous avons présenté notre film « Les lois de l’Attraction Mentale » à divers endroits, souvent sur des campus universitaires.

En 2018, la TeB a été invitée par Astronogeek à participer à l’expérience du Crop Circle de Sarraltrof, et notre épisode « Les Glyphes de la Nuit » a été l’un des moments forts de la chaîne.

J’ai co-animé 13 Tronche en Live avec des invités dont je suis fier : Joël Swendsen, Nathalie Nadaud-Albertini, Adrien Gontier, Michelle Mielly, Ludovic Jeanne, Didier Gourier, Etienne Klein, Jean-Philippe Uzan, Sebastian Dieguez, Amélie Vialet, Bernard Godelle, Nathan Uytendaele, Astronogeek. Hygiène Mentale. Defakator. Un Monde Riant. Francine Cordier. Patrice Seray, Grégoire Perra et Elisabeth Feytit. Nous nous sommes même déplacés à Tautavel à l’invitation du Musée, et l’expérience était géniale. Nous espérons bien renouveler l’opération dans un musée ou dans un autre.

En 2018, nous avons commencé à réaliser des annonces de live plus artistiques (voire trop artistiques, voire absurdes) sous la direction de Guillaume.

En 2018, j’ai participé au Salon de l’Enseignement, au Festival du film de Sécurité, et à la Fête de la Science de Nantes avec une conférence et un atelier sur les perceptions. Je suis allé en Suisse à l’invitation de l’association de la Libre Pensée Romande.

J’ai visité le site d’enfouissement de déchets nucléaires de Bures, et sur le plan technique j’ai été très impressionné par l’ampleur du projet et le sérieux des études réalisées tout au long du processus (le plan socio-politique est une toute autre affaire).

À l’occasion du Festival Pariscience, j’ai rencontré Bill Nye à l’Institut de Physique du Globe de Paris, et c’était assez génial. J’ai sa carte. Il ne me reste plus qu’à trouver quoi lui proposer et à lui écrire pour mitonner une intéressante interview… J’ai présenté une mini conférence devant l’honorable assemblée des 50 ans de l’AFIS au Palais de la Découverte à Paris.

Il fallait que je partage ça avec vous !

En 2018, j’ai suivi de très près la polémique autour de l’homéopathie suite à la publication d’une tribune dans le Figaro (bravo à Asclépios, Primum Non Nocere et à tous les autres). Sur La Menace Théoriste, j’ai écrit au sujet de l’Effet Mathieu, des « Fake Med », de l’allopathie, du cas Idriss Aberkane, de la connerie… Et j’ai proposé le concept de la Triade zététique.

En 2018, la TeB est passée sur Canal+ dans un sujet malheureusement intitulé « Vidéos complotistes : La guerre est déclarée ». J’ai enregistré une vidéo avec Julien Pain sur les rumeurs et théories du complot dans le décor du journal de France 3. La presse a un peu plus parlé de notre travail que les années passées.

Deux épisodes de la Minute Sapiens ont été mis en ligne par Maxime Ginolin. La production de ces petites vidéos demande beaucoup de travail et de talents, et Maxime doit jongler entre de multiples projets, mais les prochains épisodes devraient voir le jour en 2019, bientôt.

En 2018, j’ai continué à mettre à jour la liste des programmes de l’audiovisuel public qui maltraitent la science (#VigiSciences). Cette liste est restée sans réponse, malgré le soutien et le relai d’élus régionaux.

En 2018, j’ai inauguré un nouveau format, les Entretiens Epistémiques. Le premier invité s’est défilé, un problème technique a frappé la deuxième émission… Et de manière générale le titre ne convient pas au concept. La copie sera revue pour 2019.

Nous n’avons pas pu débattre avec un homéopathe, tous ceux qui ont été contactés ont fini par refuser. Nous n’avons pas pu débattre avec Thierry Casasnovas, chantre des antivax, malgré de nombreux efforts et concessions lors d’échanges de courrier privés qu’il nous a interdit de partager avec vous.

En 2018, notre équipe a été insultée, caricaturée, conspuée par des tas de gens, parfois en vidéo… Mais nous avons aussi , et surtout, reçu des messages d’encouragement, des témoignages de l’effet positif de notre travail, des suggestions… par centaines. La chaîne a eu 4 ans en novembre, et vos messages à cette occasion nous ont mis du baume au cœur.

J’ai dû bannir des gens de mes pages et réseaux malgré mon désir de ne pas créer une bulle de filtre autour de moi. Certains comportements 100% antagonistes sont de toute façon plus aptes à créer de la réactance qu’une saine remise en question. J’ai passé beaucoup trop de temps à avoir des échanges stériles sur les réseaux, mais c’est la rançon de nombreuses heures à lire des commentaires, des critiques, des débats très stimulants auxquels je vous encourage à participer.

J’ai polémiqué sur Twitter, mais moins qu’en 2017.

En 2018, j’ai probablement oublié de répondre à 4 ou 5 mail et à une quarantaine de messages sur les réseaux. J’espère que personne ne m’en veut et que les gens savent qu’ils peuvent me relancer sans complexe.

En 2018, j’ai signé pour la publication de « Quand est-ce qu’on biaise ? » avec Olivia Recasens. Bientôt il vous appartiendra de décider de la carrière de ce livre. La « suite » de l’Ironie de l’évolution, un petit livre sur les arguments anti-évolution et les réponses qu’on peut leur apporter doit toujours sortir au Seuil… un jour. J’ai envoyé le manuscrit d’un livre sur l’homéopathie à une très bonne maison d’édition dédiée à la culture scientifique. Le premier retour est très positif… Vous en saurez plus quand ce sera possible.

Et puis j’ai écrit une chanson pour la TeB. Vled s’est chargé de l’arrangement musical et d’une bonne partie du chant. Pour l’écouter, il faudra attendre 2019. D’ici là, c’est secret, gardez ça pour vous. Ça va s’appeler « L’esprit ouvert ».

Bref, en 2018, j’ai eu la chance de faire des choses très variées, très stimulantes, de rencontrer des gens passionnants et de travailler avec une équipe globalement bénévole qui rend tout cela possible.

Alors oui en 2018, nous n’avons pas tourné toutes les vidéos que nous aurions voulu tourner. Ni publié tout ce qui a été tourné. Je n’ai pas écrit tous les scripts que je voudrais avoir terminé. Et j’aimerais qu’il en soit autrement. Mais si l’année a un bilan plutôt positif, c’est aussi grâce à toutes les activités qui se font autour des vidéos, et dont certaines sont indispensables pour financer l’ASTEC qui produit ces vidéos. Tout ceci étant dit, 2019 a toutes les chances d’être une année plus productive et cela me réjouit.

Acermendax

4 réponses
  1. jeremy royaux
    jeremy royaux dit :

    Chouette rétrospective.
    Cela fait plaisir de voir des personnes comme toi qui s’investissent à ce point dans le scepticisme et la promotion de la méthode scientifique, au point de tenter d’en faire une carrière (du moins pour le moment?).
    En espérant découvrir pleins d’autres contributions l’année prochaine, je te souhaite le meilleur au nom du Comité!

    Jérémy Royaux
    Président Du Comité Para

    Répondre
  2. Franck Ramus
    Franck Ramus dit :

    Bravo à toi et à tes camarades pour tout le travail accompli. Vous êtes les compléments indispensables des chercheurs, qui ne peuvent se consacrer que marginalement à tous ces dossiers importants.

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.