On a fait un Crop-Circle. Et alors ? (TenL#67)

Invités : Astronogeek, Defakator, un Monde Riant, Francine Cordier, Patrice Seray + Feat. Christophe Michel de Hygiène Mentale

Enregistré le mercredi 10 octobre 2018 au GEC de Nancy.

Editorial

Des choses bizarres se produisent de temps en temps. Tous les jours des évènements improbables ont lieu. Chaque fois qu’une personne gagne à la loterie alors qu’elle avait neuf cent mille neuf cent quatre-vingt-dix-neuf chances sur un million de ne pas gagner, l’improbable s’est produit. Chaque fois que, par coïncidence, votre cousine Jessica vous téléphone au moment pile où vous ne pensez pas à elle, une synchronicité n’a pas lieu… Et personne ne le remarque.

Des choses totalement renversantes se produisent en ce moment même. Des baleines et des oiseaux migrent sur des milliers de kilomètres sans GPS, sans cartographie, sans même toujours savoir où ils vont. Les abeilles construisent des alvéoles hexagonales sans jamais apprendre la géométrie à l’école. Je ne vous parlerai même pas des termitières et de leurs systèmes de thermorégulation. Les planètes se déplacent presque toutes dans le même plan et si nous les ramenions à la taille d’une boule de billard, elles seraient plus lisses que nos boules de billard.

Le microplancton produit la majeure partie de l’oxygène de notre atmosphère ; ce qui était au départ un poison métabolique a jadis transformé les paysages, oxydé les roches, et décidé que certaines lignées animales allaient coloniser le monde pendant que d’autres allaient s’éteindre. Un battement d’aile de papillon à Sarraltrof peut provoquer la pluie plutôt que le beau temps deux semaines plus tard dans le Wiltshire.

Des causes modestes peuvent avoir des effets importants. Les simples particularités de la matière produisent des phénomènes complexes et imprévisibles. Le hasard produit parfois des régularités. Le monde est infiniment complexe, notre ignorance est colossale.

Mais nous savons comment est apparu le Crop Circle de Sarraltroff. Savoir cela nous permet de raisonner en terrain solide. Grâce à cette connaissance, on peut tester la fiabilité des experts, la validité de leurs méthodes, la réalité de leur capacité à percevoir des énergies à partir desquelles ils prétendent avoir accès à des connaissances qui échapperaient aux sceptiques. Le simple fait de savoir la véritable origine de cet agroglyphe éclaire soudain tous les discours qui y font référence et nous renseigne sur la confiance que l’on peut accorder aux différentes personnes qui vont en parler.

 

Ce que nous avons constaté, c‘est le vif désir de conclure à une origine non humaine, de conclure au sens du message qui serait ainsi transmis, de conclure sur l’identité des auteurs, de conclure sur la qualité des « énergies » ressenties. Et toutes ces conclusions définitives ont en commun de s’appuyer sur l’ignorance de ce que nous, nous savions, mais aussi sur une incroyable quantité d’autres ignorances sur les fameuses énergies, sur les Êtres à l’origine du message, sur ce qu’il se passe quand on écrase du blé avec une planche, sur le nombre de pures coïncidences mathématiques que l’on peut trouver dans un dessin simplement construit avec des cercles, sur le nombre de mouches mortes qu’on trouve dans un champ normal, sur le fonctionnement du cerveau de celui qui veut croire à l’intervention d’une entité mystérieuse.

« Le mystère est un habit commode pour l’absurdité » a dit John Adams.

Si la science est la recherche systématique de l’erreur, le Crop Circle de Sarraltroff a peut-être mis en évidence une erreur récurrente et fatale dans la logique de ceux qui veulent voir dans les Crop Circles et dans les ovnis la manifestation d’une intelligence non humaine. C’est l’erreur qui consiste à fonder son raisonnement sur des choses que l’on ignore, sur des hypothèses spéculatives qui ne recouvrent pas l’ensemble des possibles. C’est l’appel à l’ignorance souvent couplé à un retournement de la charge de la preuve où ce serait à l’autre de prouver qu’on se trompe.

Nous sommes ce soir en compagnie de la petite équipe du Crop Circle de Sarraltrof, et il semble bien que ce projet a montré que certains experts se trompent. Sauf erreur de ma part.

Bienvenue dans La Tronche en Live.

 

1 réponse
  1. Romain
    Romain dit :

    Bonjour,
    Petite erreur: vous avez noté 900999 sur 1000000. Ce qui fait 99001 chances de gagner… C’est beaucoup.
    Je pense que vous vouliez dire 999999 et pas 900999.
    Cordialement,

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.