« Métaphysique & zététique » (Entretien Sceptique #2 avec Sardoche)

Enregistré le 12 janvier 2019

Petit édito

Pourquoi cette conversation, pourquoi cet échange ? De quel droit osons-nous aborder un thème comme « métaphysique et zététique » avec un jeune vidéaste spécialisé dans le gaming ? Qu’est-ce que c’est que ce bordel ?

Petite remise en contexte : Il y a quelques jours je suis taggué sur twitter pour attirer mon attention sur le tweet un peu bizarre de Sardoche que je vais vous lire et qui sera le premier sujet de notre entretien sceptique

« Il existe deux types de sciences : – Celles qui concernent des énergies/informations mesurables par des outils inanimés – Celles qui concernent des énergies/informations non mesurables par des outils inanimés.

Les deux domaines sont parfaitement complémentaires : A∩B=∅ / A∪B=Ω Il est impossible de quantifier ou mesurer un des éléments d’un domaine en utilisant l’autre. La « méthode scientifique » est propre au premier ensemble et ne validé l’appartenance qu’à ce dernier.

Mon point de vue est juste de dire que si vous réfutez ce qui n’est pas validé par la méthode scientifique, vous réfutez donc toujours par la méthode scientifique qu’il puisse exister des énergies non quantifiables par nos outils inanimés.

Hors il existe des dixaines de situations, notamment dans le quantique mais aussi dans la composition de notre univers qui ne peuvent s’expliquer que par l’existence d’énergies non quantifiables / mesurables.

Pour autant ce raisonnement ne valide pas la plupart des sciences « occultes ». Mais elles ne peuvent se faire réfuter par la méthode scientifique aussi simplement.

Je continuerai de croire à des éléments de ces deux ensembles pour ma part et j’espère que vous ouvrirez votre esprit à l’un ou l’autre des ensembles si vous y êtes opposés car ils sont complémentaires. »

J’ai échangé avec lui pour avoir quelques explications, car le jeune homme est suivi par plus de 125k personnes sur twitter, et que l’on sait bien qu’un grand pouvoir implique de grandes responsabilités… On en veut pour preuve la vidéo de Squeezie qui racontait dernièrement des salades sur les pyramides et a envoyé ses millions de jeunes abonnés vers des narrations qui sont promues par des gens dont les bonnes œuvres sont dans le collimateur des institutions luttant contre les dérives sectaires.

Très vite Sardoche me propose que nous échangions de vive voix, il estime se faire mal comprendre et n’être pas jugé comme il le mérite. Proposition acceptée, ce qui nous amène ici et maintenant, voire même ici et en replay.

Le but d’un entretien comme celui-ci n’est pas de terrasser son ennemi, mais de le comprendre. S’il se dévoile comme un parfait crétin, c’est dommage pour tout le monde, c’est un peu stérile, mais avec un peu de chance on peut s’aviser qu’il y avait plus à comprendre qu’on ne l’avait soupçonné, et on en retire quelque chose, et notamment un peu plus de prudence dans nos jugements.

***

***

Au cours de l’échange, j’évoque des travaux de recherche sur les conséquences de l’humour.
Voici les travaux en question :

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.