L’âme pèse 21 g

Un minuscule billet inspiré de l’excellent travail de Géraldine Fabre, disponible sur le site zetetique.fr.

Vingt et un grammes ?

Tout le monde ou presque a entendu l’idée que l’âme pèse 21g. C’est frappant, incongru, et suffisamment répété pour qu’on se dise que ça peut être vrai, d’autant plus quand on apprend que le docteur McDougall l’a prouvé dans une publication scientifique de 1907.

maxresdefaultL’expérience de McDougall

Comment ce scientifique du siècle dernier s’y est-il donc pris ? Il a place une balance sous le lit de malades sur le point de mourir et a mesure la différence de masse au moment de la mort. On ignore comment il a su déterminer avec précision ce passage de vie à trépas, vu que les travaux les plus récents montrent que mourir est un processus graduel, le corps prend du temps pour mourir, et il peut être réanimé et donc revenir à la vie jusqu’au moment où le processus devient irréversible et où le corps et en particulier le cerveau perd ses facultés…

Mais passons outre cette gigantesque difficulté et admettons que la mesure du poids du patient a bien pu être réalisée à l’exact moment de la mort même si cela ne veut pas dire grand chose. À partir de là, posons-nous quelques questions :

1 — Combien de sujets McDougall a-t-il pesés ?

6

2— Combien de mesures a-t-il retenues ?

4

3 — Quelles étaient les différences de masse observées ?

21,26 g ; 45,76 g ; 70,87 g et 10,63 g (sachant que dans un cas le poids a été repris ensuite, et que deux autres ont encore perdu du poids peu après…)

4 — Pourquoi a-t-il retenu 21g ?

Mystère !

5 — McDougall a-t-il travaillé sur des animaux pour comparer ?

Oui, il a sacrifié une quinzaine de chiens et mesuré leur variation de poids… Il en a conclu que les chiens n’ont pas d’âme.

6 A-t-on confirmé ces résultats ?

Non. L’expérience n’a jamais été renouvelée depuis cent neuf ans. On a bien fait une étude assez similaire pour voir si on observait un changement de poids lors des voyages astraux (quand l’âme est censée quitter le corps, mais de manière momentanée), mais apparemment on n’a rien trouvé [1].

Pese-de-lme

Moralité ?

À partir d’un échantillonnage de 4 valeurs présentant une variabilité du simple à l’heptuple (c’est-à-dire un échantillonnage « dégueulasse » en jargon scientifique) le Dr McDougall a retenu la valeur de 21g qui n’est même pas proche de la valeur moyenne de 37.13 g. C’est à n’y rien comprendre. Il n’a pas cherché ou pas réussi à confirmer ces résultats plus avant, et il a visiblement peu de considération pour la gent canine. L’âme serait l’apanage de l’être humain.

Preuve est faite que l’on peut faire de la très mauvaise science et passer à la postérité. Merci, Dr McDougall.

balance_justice

____

Références

[2] Morris, R. L., S. B. Harary, J. Janis, J. Hartwell, and W. G. Roll. 1978. Studies of communication during out-of-body experiences. Journal of the Society for Psychical Research, 72:1-22.

10 réponses
  1. Un passant
    Un passant dit :

    Tout le monde sait que l’âme monte au ciel, sauf pour l’âme du pêcheur qui tombe droit vers les enfers.

    En perdant une partie de soi plus légère que l’air, le corps devrait s’alourdir, et non pas s’alléger, comme quelqu’un qui monte sur une balance avant de lâcher tous ses ballons remplis à l’hélium.

    McDougall prouve donc que ses sujets étaient tous pêcheurs et que leurs âmes, alourdies par un plus ou moins grand nombre de péchés descendaient plus ou moins vite en enfer.

    Cette interprétation est probablement plus correcte que celle de McDougall, parce qu’elle colle plus à l’opinion générale que tout le monde se fait du concept de l’âme. Et comme tout le monde le sait, c’est le seul critère qui compte dans la science de conte de fées (J’examine scientifiquement des données sans prendre la peine de valider l’existence des prémisses)

    Répondre
  2. ilian
    ilian dit :

    Petit article très interessant.
    Mais pour savoir , savez vous s’il existe des explication pour cette perte de poids ( transpiration , perte de fluides , etc) ?
    Même si je me doute bien que l’écahntillon n’est pas suffisant du tout

    Répondre
    • Acermendax
      Acermendax dit :

      Sur l’expérience de McDougall, je pense que la qualité de son travail fait qu’il n’y a rien que l’on doive tenter d’expliquer. Rappelez-vous qu’il ne voit aucun changement de poids chez le chien…

      Il se produit quantité de réactions chimiques dans le corps mourant, et on pourrait émettre plein d’hypothèses sur l’origine d’une perte de poids, mais tout cela me semble vain si en premier lieu on n’est pas certain que la perte de poids se produise réellement.

      Ne théorisons pas des phénomènes inexistants, c’est ça la Menace Théoriste ;).

      Répondre
      • ilian
        ilian dit :

        Dans mon mon premier essai non envoyé , j’emmetais d’autres hypothèse d’erreur de mesures.
        Mais justement les chiens transpirent peu donc ce serait à creuser. Enfin je suis conscient que ce ne sont que des élucubrations pour l’instant.

        ps , il faudrait augmenter le time limit du captcha, il est trop court je trouve.

        Répondre
    • Cyprien Eymond Laritaz
      Cyprien Eymond Laritaz dit :

      Techniquement ça n’irait même pas dans le bon sens en fait, parce que si on dit que l’âme s’élève (comme le laisse suggérer l’illustration hein) alors on constaterait une augmentation de poids et non une perte de poids (enfin il me semble).
      Super article 🙂

      Répondre
  3. i0
    i0 dit :

    Je sors justement d’une conversation où on parlait des études faites sur tout et parfois n’importe quoi ainsi que de leur validité. On a évoqué justement les critères de validité, comme l’échantillonnage ou le temps de l’étude… On a oublié la reproductibilité et la méthodologie… #Oups.

    Répondre
  4. Un passant
    Un passant dit :

    Mais enfin voyons …

    Tout le monde sait que l’âme monte au ciel, sauf pour l’âme du pêcheur qui tombe droit vers les enfers.

    En perdant une partie de soi plus légère que l’air, le corps devrait s’alourdir, et non pas s’alléger, comme quelqu’un qui monte sur une balance avant de lâcher tous ses ballons remplis à l’hélium.

    McDougall prouve donc que ses sujets étaient tous pêcheurs et que leurs âmes, alourdies par un plus ou moins grand nombre de péchés descendaient plus ou moins vite en enfer.

    Cette interprétation est probablement plus correcte que celle de McDougall, parce qu’elle colle plus à l’opinion générale que tout le monde se fait du concept de l’âme. Et comme tout le monde le sait, c’est le seul critère qui compte dans la science de conte de fées (J’examine scientifiquement des données sans prendre la peine de valider l’existence des prémisses)

    Répondre
  5. Yann
    Yann dit :

    Bonjour Mandax. Cela fait quelques mois que je vous suis – j’ai vu toutes vos vidéos (sauf les 2 derniers lives) – et ça fait du bien, merci. (Aussi vu et apprécié les sets barrés de notre cher Vled). Je découvre ce blog et commence la lecture intégrale.
    Si je dis ça de prime abord, c’est pour que vous ne doutiez de ma bienveillance dans les deux critiques qui suivent:
    _ Pourquoi parlez-vous de poids en gramme alors qu’il s’agit d’une unité de masse ? Je sais que vous en êtes conscient et que c’est « vulgairement » admis, mais quand-même. D’ailleurs, si je suis pointilleux c’est peut être aussi grâce à vos enseignements. 😉
    _ Secondo, je trouve ‘pas mal’ de coquilles dans vos textes, je parle de la forme: une lettre manquante, un espace indésirable, une virgule avant la dernière lettre du mot ou un décalage d’une lettre sur le clavier. J’admire votre travail et me propose pour faire une relecture, sans prétention, histoire de corriger ces petits trucs. Je me suis dis que faire un commentaire dans les articles concernés serait sûrement lourd. Si je peux avoir une adresse mail, par exemple, pour envoyer d’un coup d’un seul les numéros des lignes concernées ? À bientôt. Zététiquement vôtre. 🙂

    PS: L’affichage sur téléphone (d’où je suis) est étrange, présence de grands espaces incongrus, et les commentaires illisibles car les décalages vers la droite coupent les mots :/

    Répondre
    • Acermendax
      Acermendax dit :

      Poids/masse…. Une erreur bien bête, je me suis contenté de coller aux expressions tout faites sur le « poids de l’âme » sans questionner les mots.
      Pour les coquilles etc. une aide serait en effet la bienvenue 🙂
      Vous pouvez me joindre ici : danslatronche@gmail.com

      Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.