Crop Circles — Message aux exoticiens

Si vous pensez que les figures géométriques retrouvées dans les champs de céréales depuis  60 ans ne sont pas l’œuvre d’humains, vous êtes partisans de l’hypothèse « exotique » et vous appartenez au groupe des exoticiens. Les exoticiens favorisent généralement deux types d’hypothèses : l’intervention extraterrestre, ou la manifestation d’énergies qui viendraient d’un autre plan. Dans les deux cas, les figures sont considérées comme des messages importants, chargés d’un sens qu’il faut décrypter. Mais il y a une troisième voie, celle qui pense que les humains ne sont pas concernés. À travers les agroglyphes la Terre régulerait simplement les énergies qui la parcourent pour recharger des hauts lieux. Bon, d’accord.

Umberto Molinaro fait profession de dire aux gens ce qu’il faut croire sur les Crop Circle

Aucun sceptique attaché à la rigueur de la méthode scientifique ne peut affirmer savoir que tous les Crop Circles du monde sont des canulars, des œuvres de « land art », des sortes de tags exécutés pour la beauté du geste, pour troller les croyants, pour occuper une soirée désœuvrée ou répondant à mille autres motivations. De fait, nous ignorons individuellement et collectivement assez de choses pour pouvoir croire dans des manifestations du paranormal et du surnaturel un peu partout sur Terre, mais sur les mêmes fondations on peut aussi croire que le surnaturel n’existe pas du tout et professer exactement le même niveau de certitude avec tout autant de légitimité. Cela veut dire que nos ignorances ne sont pas le bon matériau pour nous forger une opinion. Il faut sans doute se tourner vers les choses que l’on sait, même si c’est insuffisant et frustrant, sans quoi nous sommes condamnés à commettre la faute logique de l’appel à l’ignorance : Personne n’a la preuve que je ne peux pas me dédoubler et voler à travers les murs, personne ne peut prétendre savoir que je ne lis pas l’avenir, et cette ignorance est la preuve que si ça se trouve c’est vrai.

 

Nous savons que l’agroglyphe de Sarraltrof a été exécuté par un petit groupe d’humains curieux de voir comment il serait reçu, interprété, analysé par des gens passionnés par le sujet, parfois prêts à parcourir des centaines de kilomètres pour le voir de près. Nous le savons mieux que personne parce qu’on était là et qu’on y a participé.

Nous sachions

Nous savons que sa conception n’a pas requis de grandes compétences en mathématiques et que sa confection n’a réclamé qu’environ une heure à une équipe peu expérimentée dans les travaux publics ou l’architecture. Le défi est donc à la portée de n’importe qui d’un peu organisé.

Nous savons que, d’emblée, une partie du public a suspecté la véritable nature de cette figure géométrique bourrée de petits défauts. Et nous savons aussi que des centaines ou des milliers de gens ont déclaré un peu partout avoir la certitude qu’il ne pouvait s’agir que d’un message  provenant d’ailleurs, et cela pour des raisons catégoriques :

  • Aucun humain n’aurait la capacité de le réaliser
  • La résonance des propriétés mathématiques de la figure dépasse l’entendement
  • De nombreuses mouches ont été prises au piège des énergies et collées aux épis
  • La configuration du couchage des blés n’est pas compatible avec le simple outillage que des humains auraient employé (des cordes et des planches de bois)
  • Les géobiologues mesurent de très forts taux vibratoires dans la figure
  • Certains ressentent dans la figure des émotions, des sensations qui ne peuvent que signifier une origine paranormale.
  • Certains ont reçu des messages d’entités non humaines qui leur ont révélé l’origine de l’agroglyphe et une partie de sa signification.

Evidemment, rien de tout cela ne tient une seconde quand on sait la vérité sur le CC de Sarraltroff, et désormais ceux qui prétendaient savoir vont devoir changer leur histoire et trouver des moyens de sauver leur croyance du démenti que les faits leur infligent. La plupart y parviendront sans doute, les autres, plus chanceux ou plus honnêtes, entameront le chemin douloureux de la remise en question et de l’abandon des illusions. Et ils seront les vrais gagnants de l’histoire.

 

 

Une petite partie de la presse a couvert le sujet. Parfois avec la prudence requise, parfois en exprimant une bienveillante condescendance envers les hypothèses exoticiennes, rarement en donnant la parole à des sceptiques 1, en contextualisant les croyances dans une dynamique socio-psychologique, en donnant à la partie du public qui serait interpellée et incertaine les clefs pour ne pas se faire avoir par des récits farfelus. C’est un peu comme s’il y avait d’un côté les gens raisonnables qui savent bien que tout ça n’est pas sérieux, et de l’autre d’indécrottables crédules à qui on aurait renoncé à s’adresser autrement qu’en leur disant gentiment qu’ils ont bien raison de croire ce qui leur fait plaisir.

L’incompétence ou l’impossibilité (quelle qu’en soit la cause) généralisée des médias à apporter au public la démarche intellectuelle la plus prudente à adopter vis-à-vis de tels objets justifie pleinement le projet de ce Crop Circle et du secret dans lequel nous l’avons entrepris à l’initiative d’Arnaud de la chaîne Astronogeek. D’autres vidéastes ont participé au projet, et vous devriez aller jeter un œil sur les vidéos qu’ils ont réalisées autour de ce projet, toutes sortent aujourd’hui !

Nous ajouterons évidemment le lien vers la vidéo de La Tronche en biais sur cette affaire.

Il serait facile de tourner en ridicule tous ceux qui ont prétendu savoir ce que de toute évidence ils ne savaient pas sur ce Crop Circle. Une fois toute l’affaire révélée, on peut s’amuser à compter les points. Mais il nous semble plus important de ne pas accabler les exoticiens prosélytes et d’en tirer une leçon collective. Elle tient en une phrase : il n’y avait aucune bonne raison de penser que cette figure n’était pas d’origine humaine.

Il y avait même toutes les raisons de penser le contraire, et tous les outils étaient disponibles pour bien se questionner et aboutir aux bonnes conclusions. Conclure ne veut pas dire se fermer complètement aux explications alternatives. Comme dit tout au début de cet article : nous ignorons trop de choses sur le monde pour nous montrer immodérément affirmatifs. Mais en l’absence de réponse définitive sur ce qui est vrai ou faux, sachons faire preuve de sagesse en utilisant à bon escient les concepts de vraisemblable et invraisemblable.

 

Il y a très probablement de la vie ailleurs que sur Terre. Il est vraisemblable que de la vie intelligente se trouve en ce moment quelque part. Il est même possible qu’une civilisation plus avancée que la nôtre sillonne l’espace. Oui. Tout cela est bien envisageable, il est raisonnable de considérer que ces idées ont une réalité, même en l’absence de preuve, tout simplement car nous avons accumulé assez de connaissances pour savoir qu’il y a des raisons de croire que c’est vrai. Mais que la Terre soit discrètement visitée par des êtres venus d’ailleurs ou que des entités (Êtres de Lumière, Galactiques, ou ce que vous voulez) viennent coucher les blés pour harmoniser les énergies de la planète ou nous adresser des messages, ça c’est invraisemblable parce que ce n’est cohérent avec rien de ce que nous savons, et cela nous demande de supposer bien trop de choses au sujet de ce que nous ignorons. Il est sage de considérer que c’est improbable sans s’interdire de jouer avec l’idée et d’en faire de réjouissantes fictions. Jusqu’à preuve du contraire.

Et quand à ceux qui, en l’absence de preuve ou contre les faits eux-mêmes, vous disent qu’ils savent quelque chose et sont en contact avec des entités qui les informent, vous devriez maintenant avoir de bonnes raisons de penser que leur honnêteté intellectuelle est peu vraisemblable.

 

 

  1. Comme cet article du Républicain Lorrain avec Gilles Munsch beaucoup moins mis en avant que les autres articles du même journal jouant la carte du mystère https://www.republicain-lorrain.fr/edition-de-sarrebourg-chateau-salins/2018/07/03/un-crop-circle-d-origine-humaine-selon-gilles-munsch
17 réponses
  1. Max
    Max dit :

    Très impatient de voir les vidéos en question.

    L’idée avait l’aire simplissime, mais il fallait l’avoir. Beau travail.

    Répondre
  2. Wellington Yueh
    Wellington Yueh dit :

    Énorme. Rien qu’avec la jubilation que je ressens avant même d’avoir vu les vidéos, j’imagine l’énorme kiff que vous vous êtes faits, ignobles scientistes casseurs de rêves ! 🙂
    Bien joué. En attendant de visionner tout ça, la cerise, c’est l’agriculteur qui pose avec vous. Merci à lui !

    Répondre
  3. Didier Sztern
    Didier Sztern dit :

    Ces cercles ne provenaient donc pas de la déflagration de l’énorme neuroEnergie du cerveau
    du Docteur Idriss Aberkane, grand maitre ET ???
    Chuis giga déçu !!! 🙁
    Plus sérieusement, cette démonstration n’avait jamais été effectuée par le passé ?
    Cette histoire de ficelles et de planche m’évoque pourtant vaguement quelque chose …

    Répondre
  4. Gilles Munsch
    Gilles Munsch dit :

    Bravo pour cet article qui pose le problème des CC avec beaucoup de lucidité et qui a l’intelligence de ne pas aller trop loin dans les conclusions tout en respectant ceux qui, par manque de bonnes informations, se sont laissés séduire par le champ des sirènes.
    L’univers est assez merveilleux par lui-même et nul n’est besoin de s’inventer d’autres mystères artificiels.
    Plutôt que se donner de fausses réponses mieux vaut-il se contenter de réponses aussi partielles que provisoires et continuer à chercher, en toute modestie.
    La réalité dépasse de très loin notre simple imagination et notre curiosité, aussi grande soit-elle, ne pourra jamais en percevoir les limites. Restons ouverts et admiratifs mais aussi humbles et lucides.

    Répondre
    • Maxence Kettler
      Maxence Kettler dit :

      je suis parfaitement d’accord avec vous, d’ailleurs je vous conseil de regardes et de vous pencher sur les autres vidéo des youtubeur qui on eu l’idée de faire cette expérience, AstronoGeek,Le Defakator, La Tronche en Biais, Un Monde Riant Et Hygiène Mentale, il vulgarise tout en étant assez précis la plupart des chose scientifique, astronomique, ou sur les autres sujet là où les êtres humains préfères faire des théorie plus ou moins loufoque plutôt que de réfléchir surement du à cause de la peur de ne plus avoir de rêve et on ne peut pas les blâmer, car l’être humain se doit de rêver, mais rêver sa vie ne vaut pas vivre ses rêves, enfin bref, je vous conseil leurs vidéos ainsi que leur chaines elle sont toute dans le respect de l’autre, et traite de sujet diverse et varié, ce qui pour moi est une bonne choses car on ne peut se focalisé sur une seul facette de notre monde et de notre univers nous avons toujours besoin de découvrir de nouvelles choses, que cela soit dans l’astronomie, la physique, ou d’autre chose plus commun comme la musique, de nouveau monument et autre la liste et presque sans fin, nous vivons dans un monde fini sans limite et notre penser doit être au moins de la même nature

      Répondre
    • Siegwald
      Siegwald dit :

      « Plutôt que se donner de fausses réponses mieux vaut-il se contenter de réponses aussi partielles que provisoires et continuer à chercher, en toute modestie. »

      J’aime beaucoup cette phrase, je vous la pique, je pense qu’elle va le servir souvent.

      Répondre
  5. Gilles Munsch
    Gilles Munsch dit :

    Bravo pour cet article qui pose le problème des CC avec beaucoup de lucidité et qui a l’intelligence de ne pas aller trop loin dans les conclusions tout en respectant ceux qui, par manque de bonnes informations, se sont laissés séduire par le chant des sirènes.
    L’univers est assez merveilleux par lui-même et nul n’est besoin de s’inventer d’autres mystères artificiels.
    Plutôt que se donner de fausses réponses mieux vaut-il se contenter de réponses aussi partielles que provisoires et continuer à chercher, en toute modestie.
    La réalité dépasse de très loin notre simple imagination et notre curiosité, aussi grande soit-elle, ne pourra jamais en percevoir les limites. Restons ouverts et admiratifs mais aussi humbles et lucides.

    Répondre
  6. Olimar
    Olimar dit :

    Très bonne initiative originale pour diffuser la pensé critique. Peut être que ce serai à refaire avec un autre sujet (fantôme, esprit, religion…) ? Je pense que c’est très efficace en tout cas.

    Répondre
    • Thomas
      Thomas dit :

      fantôme et esprits ce serait amusant. Mais religion ce serait difficile ! Beaucoup on des croyances indémontrables et chacun se fait sa propre opinion d’un présumé Dieu.

      Répondre
  7. MIke59
    MIke59 dit :

    Franchement les gars, bravo bravo et encore bravo.
    Quel travail et quel résultat. Vous avez frappé un gros coup.

    Répondre
  8. David Caussinus
    David Caussinus dit :

    En dehors du fait que j’ai pris mon kiffe de l’année en regardant les vidéos ( et des barres de rires) je salue surtout le respect et la retenue dont ont fait preuve les auteurs. Des gens ont parcouru des centaines de kilomètres pour venir voir en toute sincérité un signe de leurs croyances, et cela ne doit pas être un sujet de moquerie. merci pour ça.

    Répondre
  9. Didier Sztern
    Didier Sztern dit :

    Voilà, j’ai enfin eu le temps de chercher un peu et je suis donc retombé sur l’histoire de ces 2 fermiers anglais qui avaient inondé la campagne de leurs œuvres dans les années 80 et reconnu leurs « méfaits » en 1991 … Cela m’avait marqué à l’époque, j’avais 18 ans … et il était donc déjà question de cordes et de planches …
    27 ans ont passé … et ces histoires actuelles d’exoticiens me font donc douter d’une quelconque efficacité de votre performance par rapport à ces malheureux sous emprise de leur(s) gourou(s) …
    Sinon, à part cela, très bien fait et très joli à regarder …

    Répondre
    • Cyanure
      Cyanure dit :

      Il est effectivement permis de douter, vu que les exoticiens en question ont déjà trouvé la parade : ce ne sont pas physiquement les « êtres supérieurs/énergies/autre proposition » qui ont couché les blés, mais ils ont agit par la manipulation mentale du groupe de vidéastes. Donc en fait, pour eux, ce sont bien des « être supérieurs & co » qui ont réalisé le CC.
      Cette idée serait apparemment « corroborée » par le fait que le CC se situe à 314m du niveau de la mer, soit piX100 (je suppose que le sens se fera tout seul à partir de cette brillante observation).

      Répondre
  10. Gilles Munsch
    Gilles Munsch dit :

    J’avais corrigé dans la minute mais apparemment ma correction n’est pas passée.
    Il fallait évidemment lire le « chant (et non le champ) des sirènes » .
    Probablement un beau lapsus (et non un jeu de mots).

    Répondre
  11. Val
    Val dit :

    Bonjour,
    je ne suis pas très bon, ni en math, ni en français, mais j’aurais volontiers écrit « résonance » plutôt que « raisonance ».

    En tout cas, initiative plutôt sympa, la vidéo d’hygiène mentale est peut être la plus didactique, mais le prix de la mise en scène revient à la TEB. je n’ai aucune affinité avec le travail du défakator et les vidéo de ‘un monde riant’ ont toujours une forme plus brouillonne et donc je trouve leur vidéo moins chouette. (même si je salue l’effort du crop circle making en tenue de super héro du debunkage)

    A part ça, je cherche du boulot, comment devient on chercheur au Geipan ?

    Val

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.