On s’étripe chez les Pyramidologues.

Après les films, les conférences, les interviews, les multiples occasions où Grimault s’est répandu en insultes envers les uns et les autres, où les erreurs et les mensonges ont été relevés par blogueurs et vidéastes arrive ce qui devait arriver, dans la plus totale absence de surprise : le clash Grimault/Pouillard.

Pour bien tout comprendre, lire éventuellement :

Rebondissement de septembre 2016

Dimanche 11 septembre, tout s’écroule. JG envoie un courrier au réalisateur, qui va mettre le feu aux poudres. On assiste alors à des « révélations » qui ne surprendront que ceux qui n’ont pas prêté attention aux écrits des sceptiques ces 4 dernières années.

Lundi 12, Patrice Pouillard passe en direct chez Bob vous dit la Vérité, émission où le duo a ses habitudes. On y apprend que depuis 2 mois, JG ne répond plus à PP, que le travail de ce dernier est empêché, il y a du clash dans l’air, les accusations sont feutrées, mais le divorce est consommé.

Sur les réseaux, JG parle aussitôt de coup monté, se pose en victime, comme d’habitude, prétend qu’il ne savait rien. On apprend que c’est faux le vendredi 17 quand apparait une vidéo sur la chaîne de Patrice Pouillard. A l’écran, Adrien Moisson, producteur du film LRDP2 en préparation, livre quelques informations. D’emblée, il annonce qu’il « sait des choses qu’il ne peut pas dire ». Il va quand même en dire pas mal.

Grimault FB 03

 Il sort de l’hôpital où il a passé un court séjour « à cause de Jacques » et il regrette que celui-ci ait publiquement parlé de sa santé, déclarant qu’il souffrait « d’un ulcère et d’un décollement de la plèvre »,  ce qui en plus de ne pas respecter l’intimité de la personne… est faux.

On apprend que le scénario de Jacques est « trop faible » pour le film. Celui-ci se fera, mais grâce à d’autres chercheurs, ce que JG ne supporte pas. Il veut que ce soit SON film, que tout gravite autour de lui. PP n’est pas assez stupide pour s’y risquer. Dans LRDP il a donné à JG un rôle discret qui a évité que le turbulent personnage ne gâche la carrière de son film.

« Ce qui va suivre, c’est assez sale » nous prévient Adrien Moisson.

« JG  voulait un clash, il avait déjà contacté une équipe de professionnels pour remplacer Patrice » et son producteur. La fin du travail d’équipe est donc une décision délibérée de l’informateur qui exige que ses acolytes signent un contrat cadre surréaliste « Le document d’un roi à ses esclaves »

La clause de tranquillité (sic) annonce que « personne ne s’autorisera la moindre crise, en public ou en privé (type colère, bouderie, atermoiement, remise en cause de personnes à travers telle ou telle action ou propos) » sous peine « d’éviction définitive et sans appel ». En clair, JG exige une totale soumission et l’absence totale de questionnement sur les informations qu’il veut faire passer dans le film. On est évidemment loin de l’idée d’une démarche honnête et des « vérifications » que JG prétend attendre de ceux qui l’écoutent. Où est la didactique ? Où est l’honnêteté ?

Grimault FB 04

Quand Patrice passe chez Bob, Grimault est au courant et il refuse systématiquement tous les efforts de conciliation. Pourquoi diable l’informateur ne cherche-t-il pas à préserver l’équipe qui travaille sur le film tant attendu par les fans qui ont déboursé 190.000€ sur Ulule (plus les livres, les livrets, les conférences, les DVD…) ? L’explication la plus simple est qu’il se trouve acculé à devoir assumer la nullité de sa démarche, la vacuité de ses découvertes et finalement l’escroquerie intellectuelle que représente tout son travail. Comme avec ses éditeurs et des producteurs précédents, il croit s’en sortir en provoquant le conflit afin de mieux accuser ses anciens complices d’être décidément super malhonnête, c’est pas de chance. Il doit se réfugier dans son rôle favori du savant avant-gardiste harcelé par les trolls, trahi par les traître, jalousé par les jaloux et cetera.

 Sur les réseaux sociaux, Grimault agit avec sa délicatesse et son doigté habituels. Il dénonce en Pouillard : « un traître, menteur, abuseur, détourneur et manipulateur » et prétend posséder lui des qualités morales et professionnelles supérieures et cetera.

Grimault FB 05

« Jacques aime le conflit, il aime le combat. Ce n’est pas un sage. (…) C’est un gourou. » explique Adrien Moisson.

« Je ne rentrerai pas dans les choses personnelles, mais j’en sais beaucoup et c’est pas très propre. »

Grimault FB 01

« Jacques est malheureusement un menteur, même en conférence. (…) Des erreurs dans ses confs, il y en a des dizaines. Et après il dit qu’il vérifie tout. Après chaque conférence je faisais le point avec lui, mais il n’écoute rien. En fait Jacques (…) lit très vite, il retient tout, mais il vole à droite et à gauche. (…) il devient affabulateur. La conférence sur l’ile de Pâques a été volée sur un blog de Graham Hancock qui date de 2002. »

L’accusation de plagiat est caractérisée. C’est répréhensible. Souvenez-vous que la thèse de l »équateur Penché, elle-même se retrouve chez Jim Alison. Nous avions déjà soupçonné un vol pur et simple, des soupçons qui sont clairement renforcés.

« Les calculs sur les pyramides sont volés sur les revues Atlantis » (nous le disions dans notre article sur les origines de LRDP)

« Il a escroqué Trédaniel avec son livre. Il a pris 3000€ mais n’a jamais remis le Manuscrit. »

Nous le disions dans l’émission live du 5 février, il y a SEPT MOIS. J’en ai personnellement parlé à Pouillard lors d’un entretien skype AVANT cette émission. A cette époque, peut-être pour préserver la poule aux œufs d’or, PP m’affirmait avoir tout vérifié, avoir confiance dans le travail et le sérieux de Jacques. Visiblement la vérité était ailleurs.

« Même chose pour « top secret » pour un hors-série spécial Pyramides. Il prend 3000€ et remet un manuscrit qui est une copie d’un livre existant et pas écrit par lui. »

« Il dit qu’il n’a pas d’argent Pourtant il a gagné plus de 16000€ en vendant des livrets qui sont des photocopies pendant les conférences. »

« Je ne vais pas rentrer sur l’argent, parce qu’au niveau de Jacques, c’est assez sale. Sachez que tout est fait en cash. J’en dirais pas plus. Il y a d’autres choses qui ne sont pas bien à livrer au public. »

Grimault FB 02

« On vient de découvrir tout ça »

« On vient de découvrir tout ça » nous dit le pauvre Adrien Moisson, très éprouvé par toute cette histoire.

C’est là où il faut tout de même rappeler que ces informations, nous les donnions, et avec les formes, depuis pas mal de temps. Et d’autres avant nous avaient déjà livré leur analyse du travail du monsieur. Les collaborateurs de Grimault ont seulement voulu ignorer les preuves, les indices, les avertissements et les appels à plus de méthode. Ils ont voulu croire malgré tout. Ils ont voulu faire croire, colporter. Ils ont défendu l’idée mainte fois répétée que LRDP2 contenait encore plus de révélations que le premier. Et maintenant ils retournent leur veste. Grimault n’a jamais été crédible pour qui met en pratique les règles élémentaires de la pensée critique. Que ceux qui maintenant veulent suivre Pouillard dans son parcours personnel vers la « science des Anciens » ne l’oublient pas.

Grimault va continuer à délivrer sa vérité© mais Pouillard sera celui qui continuera à faire parler de lui à travers des films bien réalisés et redoutablement trompeurs. Comme je l’ai dit à plusieurs reprises, Pouillard est le vrai talent du duo. Il est désormais libre du boulet considérable que représente Grimault, et il va très probablement proposer à son public un scénario ben fichu, une sorte de Alien Theory made in France qu’on pourrait apprécier et respecter si elle était présentée comme une fiction et pas comme un travail dépassant ce que la « science officielle » est censée pouvoir tolérer.

Grimault FB 06

Merci à Gollum Illuminati de nous avoir fourni les captures de FB !

Les spécialistes et les experts vont défiler devant sa caméra tandis que Grimault s’époumonera que tout le monde est nul sauf lui. Avec de la chance cette opposition mettra au grand jour les agissements illégaux des uns et/ou des autres et une entreprise à caractère sectaire trouvera ici la fin de sa trajectoire. Une trajectoire heureusement plus ridicule que tragique. Néanmoins, rien n’est joué, et la crédulité encouragée par ces gens peut encore faire du mal à ceux qui ne sont coupables que de vouloir des explications plus romantiques, plus fertiles en rêves que ce qu’ils trouvent dans le monde réel, faute de savoir s’émerveiller de la réalité que la science nous dévoile toujours un peu plus.

« Certains disent que je fais de la manipulation, mais c’est pas vrai, moi, ce que je fais, c’est enlever cette barrière mentale qui vous dit « Attention, on vous raconte n’importe quoi ! » » Patrice Pouillard, chez Bob Vous dit la Verité, 12 septembre 2016.

20 réponses
  1. Duc de numv2, Visconte de Richard Gap
    Duc de numv2, Visconte de Richard Gap dit :

    Très juste selon moi le passage « il se trouve acculé à devoir assumer la nullité de sa démarche, la vacuité de ses découvertes ». Sans le témoignage d’Adrien qui corrobore cette analyse, beaucoup penseraient encore que le clash est avant tout une histoire d’ego et d’argent. Or la root cause est la fuite de Jacques en rase campagne, probablement préméditée et travaillée depuis des mois si ce n’est années.

    Répondre
  2. MacEugene
    MacEugene dit :

    Au final, il ne faut pas s’y tromper, Pouillard, Adrien & co. sont tout autant des escrocs que ne l’est Grimault. Il y a eu des nombreuses discussion sur Facebook entre Pouillard et des lecteurs de Nioutaik, ensuite avec Irna et d’autres, sur les conneries balancées par Grimault dans LRDP. Si Pouillard était réellement intéressé par la véracité de ce qui était dit dans ses films il aurait fait ce qu’il vient de faire depuis 3 ou 4 ans déjà. La vacuité de ses découvertes cela fait depuis la sortie du premier qu’il est incapable de les justifier, Grimault, et cela n’a jamais dérangé Pouillard parce qu’il avait besoin du premier pour continuer à exister lui aussi (pour preuve son propre Ulule, Humain, qui a foiré). Mais maintenant qu’ils ont accouché d’un beau paquet d’argent, la donne a changé. Pouillard lâche juste Grimault maintenant qu’il ne lui est plus indispensable pour continuer.

    Répondre
  3. Roidesbuveurs
    Roidesbuveurs dit :

    à mon avis tout ce beau monde va finir drôlement éprouvé par la justice, peut-être un peu de prison, qui sait. Cette histoire d’argent en cash semble être le pyramidion qui cache la base lunaire extra-terrestre.

    Répondre
  4. TG
    TG dit :

    Le pire pour moi dans cette histoire, au delà de l’évidence de l’escroquerie ainsi que de leur immense discrédit, c’est le discrédit associer/amalgamer sur ces recherche qui ne sont heureusement pas fondement concret et factuel..
    D’ailleurs l’escroque de Grimault est basé sur vole intellectuel de ces recherches fait par d’autres qu’il a compilé. Si LRDP a si bien fonctionné, malgré les doutes qui pouvaient subsister, c’est évidemment grâce au fondement concret de ces recherches..
    C’est a ce niveau que je ne peux être d’accord avec l’analyse de cette article, qui classe ces recherches dans la catégorie science fiction, ce qui est bien évidemment grotesque pour qui connait un peut le sujet au delà de LRDP..
    Donc pour être bien claire, votre analyse de l’équipe LRDP ok, mais votre analyse sur ces recherches est, pour moi, complètement a coté de la plaque..

    Répondre
    • Acermendax
      Acermendax dit :

      Si LRDP a marche ce n’est pas grâce au « fondement concret des recherches », c’est grâce au charme concret de la narration mise en scène par Pouillard. Vous avez le droit de croire ce que vous voulez, mais sur le contenu de LRDP il existe maintenant assez d’analyses critiques qui démontrent qu’il s’agit d’une histoire belle mais fausse pour que vous soyez averti. Songez à tous ceux qui aujourd’hui disent « Je me doutais qu’un truc clochait chez Grimault mais j’ai quand même donné au Ulule » et rappelez vous que les gens ont tendance à répéter toujours et encore les mêmes erreurs.
      Vous risquez donc de vous faire avoir. Encore. Soyez plus prudent.

      Répondre
      • See
        See dit :

        Pas d’accord
        Plusieurs approximations dans LRDP
        Dans l’ensemble c’est a se branler tellement c’est bon
        D’ailleurs j’y vais
        Ma copine m’a fourrés eux doigts dans Le cul
        Ca urge

        Répondre
        • x
          x dit :

          Bonjour,

          Ce texte pourrait être lu par des mineurs.

          Pouvez-vous SVP enlever de votre site des posts contenants des paroles obscènes et visant à agresser le lecteur ?
          Les débats du net méritent de pouvoir être lu par tous le monde sans tomber sur de la pornographie ou des descriptions obscènes.
          Je suis sûr que vous comprendrez ma préoccupation, afin qu’on puisse sans crainte recommander la lecture de votre site à nos enfants.

          Merci pour votre diligence.

          Répondre
  5. TG
    TG dit :

    Penser que ces recherches sont sans fondement aucun, c’est alors automatiquement et forcément ne pas tenir compte des incohérences et des questions dérangeantes qui restent sans réponse, mis de coté dans un placard d’autocensure la plupart du temps, car les réponses pourraient etre bien trop dérangeante pour les certitudes de certains et la cohérence de l’Histoire humaine.. Et cela n’est absolument pas une façon de procédé objective et scientifique..
    Or là, je parle justement sous le principe d’objectivé et d’impartialité et non par fanatisme, idéologie ou encore dogmatisme par rapport a ces recherches..

    Répondre
    • Franzy
      Franzy dit :

      Vous êtes trop agé pour sentir que votre trollage muticompte industriel ne marche jamais, Jacques.
      Vous ne savez pas cacher votre style.
      Ce matin vous avez par erreur carrément publié un message de soutien á Grimault sur votre Facebook Jacques Grimault.
      Vous n’avez jamais publié aucun travail conséquent, votre notoriété, et votre image de savant auprès d’un grand nombre viennent du talent de Pooyard, sans qui vous seriez cantonné á des causeries dans des bistrots, salles confidentielles, sans espoir de mieux.
      Publiez vous recherches avant de penser á en faire un film.

      Répondre
      • TG
        TG dit :

        Lol n’importe quoi sérieux, heureusement que le ridicule ne tue pas… -_-‘
        Vive la paranoïa mon pauvre.. et je suis un drôle de défenseur de Grimault ou même de LRDP quand je dis dans mon commentaire plus haut que je suis d’accords avec l’analyse de cet article au sujet de l’escroquerie financière et intellectuel de LRDP.. Banane!
        Avant de jouez au détective a 2 balle du net derrière son écran, commencez par activer vos neurones histoire de ne pas passer pour l’idiot du village en fessant votre malin..

        Répondre
      • TG
        TG dit :

        Je ne vous ai pas attendu pour écouter tout les points de vue.. et en faire mon propre jugement sur les dires des uns et des autres.
        Les personnes dont vous parlez, ne sont absolument pas des personnes objectives et impartiales, loin de là au contraire, c’est personne cultive l’art grotesque du scepticisme par ignorance et/ou mauvaise foi.
        faite dont vous meme la critique de ces personnes, vous en arriverez peut a la meme conclusion que moi, toute faut etre complètement impartial, sinon impossible de faire un jugement objectif..

        Répondre
      • TG
        TG dit :

        Je ne vous ai pas attendu pour écouter tout les points de vue.. et en faire mon propre jugement sur les dires des uns et des autres.
        Les personnes dont vous parlez, ne sont absolument pas des personnes objectives et impartiales, loin de là au contraire, c’est des personnes qui cultive l’art grotesque du scepticisme par ignorance et/ou mauvaise foi.
        Faite vous même la critique de ces personnes, vous en arriverez peut être a la même conclusion que moi, toute fois faut etre complètement impartial, sinon impossible de faire un jugement objectif..

        Répondre
  6. artragis
    artragis dit :

    Les « recherches » qui gravitent sur LRDP SONT fausses et sans fondement:
    – non trouver des approximations de pi et phi ne signifie pas qu’ils ont été mis là intentionnellement et encore moins que « ça ne peut être dû au hasard »
    – non l’équateur penché ne fonctionne pas et non il n’est pas significatif.
    – oui Grimault ment de manière éhontée quand il présente les thèses du consensus scientifique.
    – oui on a des preuves que les pyramides datent de l’époque à laquelle les archéologues les créditent.

    Bref je cherche toujours les « questions qui dérangent » dans ce film. Par contre les mensonges, ça on les a trouvé depuis longtemps.

    Répondre
  7. Thofort
    Thofort dit :

    On lit l’article, on rigole, on se dit pas besoin d’aller au café théâtre (ou d’allumer la TV)… bref, on se délecte de la déchirure entre les deux camps !
    Et puis on commence à réfléchir… non pas sur la validité des propos, mais sur la crédulité des gens…
    En tant que scientifique et enseignant, je prends toujours en pleine face l’absence d’intérêt des gens pour les sciences. Mais je ne comprends pas pourquoi les gens s’intéressent et CROIENT, sans preuve concrète à l’appui, à de telles mascarades! Sans jamais ne rien remettre en question ! Est-ce pour le simple plaisir de contredire la science ? Quel intérêt ?
    Bref, je suis écœuré par tant de bêtise… Je vais quand même me faire la série des vidéos, juste histoire de rigoler un bon coup! 😀

    Répondre
  8. Le Roux Stéphane
    Le Roux Stéphane dit :

    Pouillard avec son talent pourrait faire un documentaire passionnant.

    L’histoire d’un vidéaste doué qui rencontre un jour un genre de gourou passionnant, « l’informateur » racontant des histoire sur les pyramides. L’histoire est grandiose, pleine de mystères, de complots, de gens refusant de voir la vérité… Et le vidéaste, qui n’a jamais été formé à la pensée critique, a envie d’y croire. A ce stade du documentaire, on pourrait déjà faire intervenir des scientifiques expliquant pourquoi il a naturellement envie d’y croire – comme le répète souvent la Tronche en Biais, il n’est pas fou. Le vidéaste décide donc de faire un documentaire sur les révélations de l’informateur.

    Le documentaire sort, il a du succès. Parce qu’il est bon – pas bon en tant que documentaire, mais bon en tant que film. Le vidéaste est heureux.

    Puis les critiques arrivent, de toute part, remettant en cause la justesse du documentaire. Le vidéaste n’est pas scientifique et il le sait, ce n’est pas son rôle de répondre, et laisse faire l’informateur en qui il a confiance. Il est alors victime d’un nouveau biais : le biais de confirmation. Il a annoncé dans le documentaire que les gens s’opposeraient, il voit les gens s’opposer, c’est normal – il ne lui vient pas à l’idée que les gens peuvent avoir raison de s’opposer. A ce stade du documentaire, des scientifique pourrait expliquer pourquoi à ce stade, le vidéaste n’est pas vraiment en mesure de penser autrement ; comment la raison voudrait qu’il s’attache aux contre-arguments et les évalue, mais que la façon dont l’affaire est engagée fait qu’il est naturellement enclin à subir ce biais ; fait qu’il est enclin à ne pas être raisonnable.

    L’affaire continue, et le vidéaste voit de plus en plus de chose louche. Mais ici, d’autres biais entrent en jeu ; déjà, le biais qui fait que l’on est fortement engagé dans quelque chose, il est difficile d’en sortir (je sais plus le nom de se biais). Et puis, il en profite (son film est connu, il gagne de l’argent, il peut financer d’autres films), et il va donc naturellement rationaliser, trouver des raisons qui pour maintenir cette situation. Des scientifiques, à ce stade, pourrait expliquer que ce n’est même pas malhonnête : notre cerveau est fait pour trouver des raisons à fortiori justifiant de continuer à profiter d’une situation avantageuse, et pour trouver cette situation « juste ».

    Mais à un moment il doit quand même produire un autre film, pas uniquement se reposer sur l’ancien. Et c’est là que ça explose. Le scénario de l’informateur est mauvais, cette fois ses compétences lui permettent de s’en rendre compte indiscutablement : OK il n’est pas un bon scientifique, mais il est un très bon vidéaste, ses compétences lui permettent de savoir qu’un film fait sur cette base sera mauvais. Les illusions dont ils se berçait explosent.

    Et c’est là qu’il constate que son financement est suffisant pour faire un bon film, que l’informateur en fasse partie ou non. Il décide donc de faire un coup de poker, virer l’informateur, mais conserver les bénéfices de la collaboration, l’argent du documentaire. Les illusions du l’informateur explosent aussi : lui se rend compte qu’il n’a effectivement rien, et qu’il n’est même pas indispensable à l’aventure.

    Et enfin, le twist final : à ce stade du documentaire, des scientifiques viennent expliquer que l’explosion des illusions de chacun n’a pas amené à quelque chose de plus rationnel ; au contraire, chaque camp s’est immédiatement forgé de nouvelles illusions, d’un côté le vidéaste victime du manque de rigueur de l’informateur et qui n’a aucune part de responsabilité là-dedans, de l’autre l’informateur victime de la soif de célébrité du vidéaste et qui n’a aucune part de responsabilité là-dedans. Et là où une personne extérieure dirait « mais vous êtes tous c… ou seulement malhonnêtes ? », ceux qui sont engagés dans l’histoire se mettent à adhérer à l’une des deux illusions, à choisir un camp. Raison : 0, pseudo-science : 1.

    Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.